Grenoble: E.PIOLLE (Verts/ades) ANNONCE l’ALLIANCE avec SAFAR (PS)

Publié par Les Républicains 38 le

ç’en est fini de la belle histoire à laquelle nous n’avons jamais cru: les Verts/ades présentaient à Grenoble une alternative au PS!

Tout le montage un peu laborieux et éventé des faux réseaux citoyens censés faire émerger une tête de liste avait tourné à la pantalonnade lorsque  Jean-Vincent Placé -le multirécidiviste des infractions au code de la route-  avait annoncé que Eric Piolle, Conseiller Régional de la majorité Queyranne (PS) serait le candidat des Verts. Nous étions en avril 2013 ! ( ÉRIC PIOLLE (VERTS/PS) SERA LE CANDIDAT DES… « RÉSEAUX CITOYENS » !)

P.CLOUAIRE et K.CAPDEPON COUVERTURE LEGALE de L’OPERATION

Tout ce petit monde a continué à jouer la comédie et il s’est trouvé des Pascal Clouaire et  Kheira Capdepon  pour assurer la couverture légale de l’opération . Si mal qu’Eric Piolle n’a jamais pu expliquer par quel processus démocratique et transparent il avait été désigné tête de liste et comment le «  Réseau citoyen «  , formidable mouvement de la base, avait finalement désigné Madame Kheira Capdepon pour être au sommet.

E.PIOLLE MET FIN à la MASCARADE

Faut il que les sites d’informations et autres médias soient « tolérants «  pour ne jamais poser la question et – pire- parfois reprendre l’idée que la liste est l’émanation « d’initiatives citoyennes «(VERTS/ADES : à Grenoble les révoltés sont indemnisés et au pouvoir…)

Mais Eric Piolle a mis fin lui même à cette mascarade le 28 février lors de la réunion sous chapiteau qui témoigne au passage – avec le somptueux local de campagne – que l’argent ne manque pas chez les Verts/ades. Ce qui pourrait les conduire à se mettre à jour avec le contribuable (É.PIOLLE (Verts/Ades) DOIT RÉGLER LA DETTE AU CONTRIBUABLE).

 » RECONCILIER LA GAUCHE »

Il a en effet conclu sa péroraison par ces mots :  « Ce que je propose, aujourd’hui, c’est de réconcilier la gauche qui a été fracturée à Grenoble, en 2008, par Michel Destot. Elle a été fracturée le jour où il a choisi de s’allier avec certains notables de droite».

Après 13 ans de pouvoir commun, en 2008, le PS a en effet décidé de se passer d’eux. Ils ont été mis dehors. Sinon ils seraient toujours Adjoints au Maire, Vice Président de la Métro comme ils l’ont été pendant 13 ans à des postes clefs ( urbanisme, logement, éducation, OPHLM…).

REVENIR AUX POSTES d’ADJOINTS au MAIRE

Ce que veulent Eric Piolle  et ses amis ? Revenir à la situation de 2008.

C’est ce que l’UMP a exprimé ici dés le 5 décembre 2002 en décortiquant les tactiques qui aboutissaient à l’objectif de reconduire la municipalité PS/Verts/ades de l’immobilisme (PS et VERTS/ADES: Comment ils préparent l’alliance des municipales à Grenoble)

L’aveu du 28 février le confirme. Ceux qui votent pour cette liste sont trompés. Ils pensent changer de politique et d’équipe, ils aident  la même équipe et la même politique à tenter de se perpétuer. C’est une escroquerie qui se démasque.

Il n’y aura ni pose de la fiscalité, ni arrêt du bétonnage si la coalition de 2008 se reforme.

ILS VONT ACTER LEURS DESACCORDS et L’ESPLANADE se FERA

Comme l’a exprimé Alain Carignon sur le site Place Gre’net en cas d’alliance PS/Verts/Ades « la foire des Rameaux sera installée à l’esplanade car le projet de l’esplanade sera conduit à son terme : ils acteront  ce désaccord dans l’accord et ce sera comme Notre Dame des Landes ou le Stade Parc Paul Mistral … «  une entourloupe supplémentaire dont les Grenoblois seront les premières victimes.

POLITICIEN PROFESSIONNEL JUSQU’AU BOUT

Politicien professionnel jusqu’au bout , Eric Piolle affirme que la majorité PS/Verts/ades a «  été fracturée «  en 2008 le jour ou M.Destot a « choisi de s’allier avec certains notables de droite », alors que les Verts étaient toujours demandeurs de l’alliance à l’époque.

Mais ça confirme que le supplétif Ph. De Longevialle ( app PS) n’aura servi qu’une fois. ((Ph.de LONGEVIALLE Adjoint à Grenoble: de Charles Pasqua à François Hollande!)

Puisque l’esplanade se ferait en cas d’alliance PS/Verts , il faut trouver  des symboles politiques pour montrer que les Verts ont obtenu quelque chose !( GRENOBLE : J.SAFAR (PS) HANDICAPÉ PAR SES SUPPLÉTIFS)

Ph.de LONGEVIALLE ( app PS) VICTIME COLLATERALE

Voilà que Ph. de Longevialle redevient tout à coup l’ancien collaborateur d’Alain Carignon celui qui  appelait encore à son retour en 2002. Oubliée  sa nouvelle éthique en 2007 aux législatives en échange de ce poste d’Adjoint au Bétonnage.  ( » l’Honnêteté est la meilleure politique …

Oublié son discours de gauche mécaniquement répété  s’accrochant aux poncifs selon lesquels  sur l’insécurité et  la pauvreté il faut poursuivre ce qui échoue car il n’y a rien d’autre à faire.

IL AURA JUSTIFIE LE BETONNAGE JUSQU’AU BOUT

Justifiant encore le bétonnage par la masse critique indispensable de logements afin de bénéficier des équipements ! Le discours socialiste de Villeneuve d’il y a 40 ans….
Qualifiant la vente des HLM à leurs occupants de «  tarte à la crème «  tant la situation actuelle des quartiers prouve que les méthodes usées jusque là ont réussi !http://www.republicains38.fr/grenoble-question-a-ph-de-longevialle-depuis-le-bd-jean-pain-on-va-plus-vite-a-aix-ou-a-sassenage/

Reconnaissons qu’il est calmé côté «  étalement urbain « .( PHILIPPE FALCON DE LONGEVIALLE ( ap.PS Grenoble) pisté par R.Avrillier ).

LES PROCHAINS ? S.GEMMANI …

On se demande si son collègue S.Gemmani qui a pourtant fait lui aussi tout ce qu’il a pu – même devenir un fan d’Hollande (!) – ne sera pas une victime de cette alliance ? Outre qu’il faudra faire de la place, plus il y aura d’exemples politiques, plus E.Piolle pourra masquer sa trahison des électeurs.(S.Gemmani (Grenoble): « Nous sommes dans la ligne d’Hollande pour le rassemblement de la gauche » »)

Or S.Gemmani était encore en 2001 candidat sur la liste de droite. Quant à M.Bachir Cherif il était Conseiller Régional sur la liste RPR/UDF . Ils pourraient devenir infréquentables ?(C.LEPAGE ( majorité Hollande) À GRENOBLE AVEC DES SUPPLÉTIFS DU PS)

L’AMBITION de TERMINER ADJOINT au MAIRE de J.SAFAR !

Mais ces victimes collatérales de cette alliance seront peu de choses par rapport au mensonge qu’a représenté la promesse d’Eric Piolle et de ses amis. Maintenant qu’ils annoncent  rentrer au bercail dans lesquels il siègent déjà au Conseil Général, à la région et au gouvernement avec le PS .

Un parcours et un discours bien alambiqués, beaucoup d’argent, de militants et d’électeurs trompés pour assouvir l’ambition si limitée de vouloir terminer Adjoint au Maire de Jérôme Safar!

Photo: Eric Piolle en débat avec Alain Carignon représentant la liste  » Croire en Grenoble « 

Catégories : Actualité