GRENOBLE: C.GARNIER ( extrême gauche) ANNONCE la REQUISITION des LOGEMENTS

Publié par Les Républicains 38 le

On ne les refait pas. La nouvelle Vice Présidente ( extrême gauche) de la Métro, Christine Garnier, membre de la majorité Piolle (Verts/PG) de Grenoble sur laquelle le Maire ne tarit pas d’éloges y va fort sur Place Gre’Net. Dans un entretien elle explique aux professionnels du logement ce qu’il en est de la réalité!

En effet ils n’y connaissent rien.

Elle ne dispose elle même évidemment d’aucune connaissance particulière, ni compétence dans le secteur. Elle n’agit et ne parle que sur une base dogmatique de politique professionnelle.

V.DELAUNOIS : UNE ANALYSE SUR LA BASE de 7000 LOYERS dans l’AGGLO…

Dans une interview publiée par le « DL » Vincent Delaunois, Président de la FNAIM avait rappelé au nom des professionnels l’existence d’un observatoire mis en place avec la Métro dont… Christine Garnier est Vice Présidente .
La FNAIM fournit chaque année des données brutes sur les loyers. » Soit, grosso modo, 9 000 références de loyers en Isère, dont 7 000 sur Grenoble et agglomération  » avait expliqué Vincent Delaunois.

… UNE BAISSE DE 20 % en 10 ANS

Sur ces bases sérieuses et statistiquement incontestables « notre observatoire constate que les prix moyens (de relocation) pra­tiqués aujourd’hui à Greno­ble et agglomération, sont ceux de… 2004. Nous som­mes revenus aux prix d’il y a dix ans ! Si l’on intègre l’in­flation de 2 % par an, nous enregistrons même une chute de 20 % !  » (GRENOBLE: Les PRIX CONTINUENT à BAISSER dans l’IMMOBILIER)

Christine Garnier du haut de sa chaire lui répond sur Place Gre’Net : « ils ont augmenté de 41 % entre 2001 et 2011″ .

Ou prend elle ces chiffres? Sur quelles bases? Evidemment elle ne le précise pas. Pourvu qu’on ait l’ivresse .

LA MUNICIPALITE PIOLLE EN CIRCUIT FERME

La municipalité Piolle travaille ainsi en circuit totalement fermé sur une base seulement idéologique. Quant elle choisit des experts  » extérieurs » elle les prend dans son propre parti : Vincent Comparat , Président de l’ADES une composante de la majorité est chargé d’un audit sur la Compagnie de Chauffage. Philippe Meirieu Vice Président (Verts) de la région de l’analyse sur l’éducation. De ce fait, pas de risques d’être contredits.(MUNICIPALITE PIOLLE (Verts/PG): LES « EXPERTS » APPARTIENNENT TOUS AU PARTI !)

étrangers en situation irrégulière demandeurs de logements d'urgence devant la préfecture avec le soutien de l'extrême gauche. Ce que C.Garnier appelle la " crise du logement"

étrangers en situation irrégulière demandeurs de logements d’urgence devant la préfecture avec le soutien de l’extrême gauche. Ce que C.Garnier appelle la  » crise du logement »

LE PLUS FAIBLE NOMBRE de LOGEMENTS CONSTRUITS DEPUIS 1998

Sauf qu’un secteur comme le logement ne peut pas se traiter de façon aussi lapidaire et sectaire. On a vu la catastrophe Duflot dont les seules annonces de mises en place de contrôle de loyers, d’usine à gaz pour payer à la place des mauvais payeurs ont produit des effets négatifs anticipés avant même leur mise en application: le plus faible nombre de logements construits en 2013 depuis 1998 est le résultat de son passage de Ministre. Même le gouvernement socialiste qui a besoin des voix des Verts a été contraint d’annuler ses folies.(LOGEMENT à GRENOBLE : DUFLOT et PIOLLE, MÊME COMBAT)

Mistral: l'immeuble de logement étudiant demeuré vide une année universitaire pour cause d'insécurité

Mistral: l’immeuble de logement étudiant demeuré vide une année universitaire pour cause d’insécurité

LE CROUS A PLUS DE DISPONIBILITES QUE DE DEMANDES

La même Christine Garnier qui affirme au passage que « des étudiants rechignent à venir à Grenoble en raison du coût du logement, alors qu’ils sont une grande richesse pour la ville  » au moment ou le CROUS ( Centre Régional des Oeuvres universitaires) explique qu’il dispose de  plus d’offres de logements que de demandes.( RESIDENCES UNIVERSITAIRES à GRENOBLE: PLUS D’OFFRES QUE DE DEMANDES)

C’est dire si Christine Garnier a un rapport avec la réalité. On se souvient de cet immeuble de logement étudiants inauguré en grande pompes par les élus PS et Verts à Mistral et resté vide une année universitaire (.GRENOBLE: UN IMMEUBLE DE LOGEMENTS ÉTUDIANTS VIDE À MISTRAL !)

L’INSECURITE ENDEMIQUE FAIT FUIR

Car la baisse du nombre d’étudiants à Grenoble est surtout la conséquence de la dégradation de l’image de la ville en matière d’insécurité . De plus en plus de familles rechignent à envoyer leurs enfants étudier à Grenoble de peur des agressions.

REQUISITIONS DES LOGEMENTS VIDES

Devant l’échec des politiques coercitives , au lieu de réfléchir et de s’adapter, Christine Garnier se raidit :  » S’il le faut, la réquisition de logements vides est une solution. La Métro n’en a pas encore la compétence, mais elle peut la prendre. Cela peut-être une incitation pour éviter la frilosité de certains propriétaires (…) C’est quelque chose que nous envisageons face à la crise du logement que nous connaissons. Ces logements vacants sont scandaleux, alors qu’entre 600 et 700 personnes sans logement dans l’agglomération vivent dans des squats…  » .(GRENOBLE: LA MENACE D’UNE CRISE IMMOBILIÈRE)

UNE FUITE DES PROPRIETAIRES

En réalité l’agglomération compte de l’ordre de 4000 logements vacants. Au lieu de les encourager en les rassurant , de leur permettre de maîtriser le prix des loyers en baissant l’impôt local ( la taxe foncière représente plus de 2 mois de loyers) Christine Garnier s’enfonce.(GRENOBLE: LES LOGEMENTS VACANTS AUGMENTENT dans le PUBLIC et le PRIVE).

Cette menace ajoutée au blocage des loyers va produire une fuite et une frilosité supplémentaire des propriétaires et paralyser un peu plus le marché.(« DL » : « GRENOBLE en TÊTE du PALMARÈS des IMPÔTS LOCAUX »)

On peut imaginer une fuite accélérée des propriétaires, une baisse des prix et une paupérisation accentuée. Il est probable que ce soit le but de Christine Garnier et ses amis d’extrême gauche. Rien de mieux que des Villeneuve ou des Mistral pour les suffrages en n’étant pas regardant sur l’économie souterraine.

LES PROPRIETAIRES SPOLIES : PLUS DE NOUVEAUX PIGEONS

Dans une ville comme Grenoble ou le nombre de propriétaires est trop faible et ou nombre d’entre eux ont déjà été spoliés par la baisse des prix de leurs biens. Dans de nombreux quartiers les propriétaires ont vu le prix de leur biens se dégrader : Villeneuve, Vigny Musset, Village Olympique , nouveaux quartiers de Bonne, Bouchayer-Viallet et maintenant au centre ville… Un véritable scandale pour ceux qui ont travaillé et économisé qui indiffére évidemment Christine Garnier et la municipalité Piolle.

Sauf qu’en utilisant le blocage des loyers et la réquisition la municipalité Piolle va avoir de plus en plus de mal à trouver de nouveaux pigeons à plumer .

GRENOBLE DEJA DANS LE ROUGE pour la LENTEUR d’ECOULEMENT des LOGEMENTS

Elle affirme avoir rencontré la fédération des promoteurs immobiliers (FDI) des Alpes.Selon elle  » leurs préoccupations ne concernaient pas l’encadrement des loyers mais plutôt l’échange d’informations avec les autorités politiques et la stabilité du marché qui serait profitable à tout le monde » . Un verbiage vide et abscons.

En tout cas ce qu’avait exprimé publiquement le Président des Promoteurs des Alpes était d’une autre tonalité. S’agissant des logements neufs,  » sur la Métro, la durée prospective d’écoulement (DPE) est de 15,8 mois avec 656 logements disponibles à la vente. « Il faut savoir qu’au-delà d’un DPE de 15 mois, on passe dans le rouge, signe que l’activité marche au ralenti » avait précisé Olivier Gallais dans L’ESSOR. (LOGEMENT :  » IL N’ Y A PLUS DE DYNAMIQUE SUR GRENOBLE « )

LES DEMANDEURS REFUSENT LE LOGEMENT SOCIAL PROPOSE

Ainsi on est dans le rouge pour écouler un logement neuf dans le privé et prés d’un demandeur de logement social sur deux refuse l’offre de l’OPHLM. Les quartiers sont trop dégradés. Même en attente de logement les familles ne veulent pas y vivre. C’est pourquoi Christine Garnier et la municipalité Piolle ont décidé de construire… 650 logements à l’esplanade dont 50% de logements sociaux ( 40 % de HLM et 10% d’accession sociale ) !(LOGEMENTS SOCIAUX à GRENOBLE: TAUX DE REFUS à 40%!)

Les Roms s'installent prés d'allibert à Grenobleen attendant d'être logés

Les Roms s’installent prés d’allibert à Grenoble en attendant d’être logés

MAIS ON VA LOGER LES POPULATIONS en EXTRÊME PAUVRETE

On se doute que les ROMS qui campent prés de la friche d’Allibert alléchés par les annonces de la municipalité selon laquelle le logement des étrangers en situation irrégulière est « inconditionnel  » accepteront les logements vacants.(GRENOBLE: HEBERGEMENT « INCONDITIONNEL » pour les ETRANGERS IRREGULIERS)

Pas certain que cela améliorera l’attractivité de la ville pour les familles moyennes et les propriétaires.(VERDICT DE L’INSEE : GRENOBLE SE PAUPÉRISE AVEC UN CUMUL DE SIGNES DE PRÉCARITÉ).

AUCUN PAYS AU MONDE n’a CHOSI LA REQUISITION et le BLOCAGE des LOYERS

La position dogmatique de Christine Garnier au nom de la municipalité Piolle confirme en tous points la politique de la ville: une fuite en avant politique qui ne peut qu’aboutir à un échec cuisant.

Aucun pays au monde n’a choisi la réquisition de logements , le blocage des loyers, les mesures coercitives et les usines à gaz administratives pour favoriser la construction de logements .(BLOCAGE des LOYERS: ASPHYXIE de l’AGGLOMERATION GRENOBLOISE)

En d’autres temps peut être l’Union Soviétique, la Chine ou le Cambodge. Mais aujourd’hui personne. Sauf Eric Piolle nouveau phare de la pensée et de l’extrême gauche.

Le logement et les Grenoblois en seront les victimes .

Photo : Christine Garnier Vice Présidente ( extrême gauche) de la Metro qui met en place la politique dogmatique d’Eric Piolle à l’échelle de l’agglomération  (photo ©NilsLouna0131.jp)

Catégories : Actualité