GRENOBLE BRÛLE: E.PIOLLE ( Verts/PG) INSTALLE 15 CENDRIERS…

Publié par Les Républicains 38 le

A Grenoble les bidonvilles progressent avenue Esmonin et à l’Ile Verte . La ville est envahie de SDF et de chiens. La ville est sale, mal entretenue.Les agressions se multiplient. Jeudi encore un lycéen de 17 ans était poursuivi en pleine journée, agressé à l’angle Jean Pain/Paul Vallier à quelques mètres de l’hôtel de ville. Il a reçu deux coups de couteaux au visage pour se faire voler sont smartphone.

COMME MARIE-ANTOINETTE, E.PIOLLE INSTALLE des CENDRIERS

Comme Marie-Antoinette qui ne comprenait pas que le peuple réclame du pain alors qu’il y a des brioches Eric Piolle ( Verts/PG) annonce en grandes pompes qu’il installe… 15 cendriers sur la voie publique! Il est coutumier de ces opérations com’

LES MEGOTS SERONT CONDITIONNES et STOCKES

Il précise que « ce sont les agents de la propreté urbaine qui seront chargés de vidanger les cendriers. Les mégots se­ront ensuite conditionnés dans un sac plastique, puis stockés de manière provisoi­re, avant d’être envoyés au recyclage.

LES MEGOTS SERONT TRANSPORTES en LOZERE

C’est en Lozére dans l’entreprise TerraCycle « une entreprise éco capitaliste  » que les mégots seront transportés pour être transformés. le bilan écologique n’est pas clairement établi…

On ne parle pas argent en tout cas avec une société  » éco-capitaliste ». Comme pour les actions à Singapour.

5500 € POUR 15 CENDRIERS

Il en coûtera seulement 5500 € pour installer les 15 cendriers soit près de 400 € le cendrier. Pour le reste on ne sait pas.Les employés de la propreté urbaine qui seront affectés au ramassage des cendriers ne feront pas autre chose.

Antoine .BACK ( ext gauche) FAIT COMME LOUIS XVI

Comme Louis XVI s’adonnait à la menuiserie alors qu’aucun problème n’était résolu, Antoine Back le Conseiller Municipal d’extrême gauche qui refuse d’enlever sa casquette au Conseil Municipal, a utilisé la perceuse des services municipaux pour contribuer lui-même à l’installation de l’un de ces 15 cendriers sur la chaussée. Il s’est fait photographier en action par le  » Dauphiné Libéré »… On peut dire que la municipalité Piolle est totalement en phase avec l’urgence des préoccupations des Grenoblois.

UN EMPLOI CONFORTé EN LOZERE

D’autant qu’en matière d’emplois aussi la récolte des 15 cendriers Grenoblois permettra probablement de renforcer un poste en Lozére. La municipalité Piolle qui met en place la décroissance et les emplois verts est en marche pour résorber les 57 000 chômeurs du département qui a connu la plus forte progression du chômage de Rhône-Alpes.

 

Catégories : Echos