GARE de GRENOBLE: 12 ANS de RETARD et PAS de STATIONNEMENT SUPPLÉMENTAIRE

Publié par user1 le

« Les premiers préparatifs de ce projet remontent « à plus de dix ans, le besoin étant connu depuis très longtemps » expliquent MM Frédéric Long­champ, directeur du projet Grenoble/Lyon­Part­Dieu à Gares & connexions, filiale de la SNCF, et Roland Carra­ra, directeur des gares de l’Isère (DL du 19/3/16) à propos de la nouvelle gare de Grenoble qui devrait voir le jour en 2017.

INADAPTÉE DEPUIS l’AN 2000

Au début des années 2000 il apparaissait déjà que la gare était inadaptée au trafic voyageurs avec notamment le développement des TER. Mais les élus «responsables» de l’agglomération embourbés dans leur phraséologie, sans leader ont regardé -une fois de plus- passer les trains. Pas plus que de ligne TGV à Grande Vitesse, Grenoble n’a bénéficié en son temps de la programmation d’une nouvelle gare.

 

RIEN POUR LE STATIONNEMENT

Grenoble sera l’une des dernières grandes villes a bénéficier d’une gare rénovée. E.Piolle (Verts/PG) a jeté 700 000 € à la poubelle en renonçant à la passerelle supérieure. Bien entendu élus locaux PS/Verts présentent le dossier en expliquant que nous serons les premiers à bénéficier de « silos à vélos ». Au total 2 300 places de stationnement vélo prévues dans le périmètre de la gare. Tant mieux. Ils sont évidemment moins prolixes sur l’accès et le stationnement voitures. Car il n’y a tout simplement rien de supplémentaire de prévu. Les 35 000 usagers en week end de pointe se débrouilleront. Rien non plus pour améliorer la sécurité qui est une plaie de la gare actuelle.

COMME LE RONDEAU, A 480, GRENOBLE-SISTERON…

Ce dossier ressemble à l’échangeur du Rondeau, à l’élargissement de A 480, au blocage de Grenoble/Sisteron au Col du Fau:  »l’attelage » -comme l’appelle Jérôme Safar (PS) – qui gouverne la Métro depuis 20 ans n’agit que le dos au mur, quand il ne peut plus faire autrement.

Le dogmatisme sur les déplacements, l’idéologie de la décroissance interdit toute anticipation. MM Ferrari (PS) et Piolle (Verts/PG) sont les dignes successeurs de MM Destot, Baïetto, J.Safar et G.Fioraso ( PS) qui ont géré l’agglomération jusque là sans jamais oser prendre les décisions qui auraient heurté leurs alliés Verts/Ades.

La Gare TGV Dauphiné Savoie obtenue par la droite aurait mis la vallée du Grésivaudan à 2 h de Paris: elle a disparu !

La Gare TGV Dauphiné Savoie obtenue par la droite aurait mis la vallée du Grésivaudan à 2 h de Paris: elle a disparu !

LES USAGERS du GRÉSIVAUDAN DOUBLEMENT PÉNALISÉS

Le résultat? Quand Grenoble rattrape un retard dans ces domaines, elle en a déjà pris de nouveaux.

Ainsi alors qu’on inaugurera en 2017 la nouvelle gare, le Grésivaudan aura perdu au profit de Chambéry la gare Dauphiné-Savoie qui devait être implantée entre Pontcharra et Montmélian. Les usagers du Grésivaudan continueront à chercher à pénétrer dans Grenoble avec des difficultés accrues par la fermeture de l’entrée par Lyautey/Agutte Sembat !  Leur accès sera rendu encore plus long et aléatoire pour aller prendre un TGV qui met 3 heures pour aller à Paris, alors qu’ils auraient pu directement par autoroute aller prendre à Pontcharra – avec un parking facile- un TGV qui les met à 2 h de Paris.

Ainsi va la ville.