G.FIORASO(PS):LE PORT DU VOILE EST « UNE CULTURE »

Publié par Les Républicains 38 le

Alors que le Ministre de l’Intérieur réclamait un peu de cohérence dans la position sur le port du voile, la Ministre Iséroise est sortie de sa retraite des Hautes Alpes pour soutenir une position laxiste comme à son habitude.

Pour elle le port du voile à l’université « ne pose pas de problème ». « Ne nous précipitons pas, ne faisons pas une polémique d’un sujet qui n’en est pas un », a déclaré Geneviève Fioraso, alors que Manuel Valls avait déclaré que l’interdiction du voile était une proposition « digne d’intérêt ».

NE JAMAIS TRAITER LES PROBLÈMES

Comme elle n’a pas été saisie par les universités  » c’est donc que ça ne pose pas de problème » estime t elle.
Toujours la même tactique : passer entre les gouttes, ne jamais traiter les problèmes et surtout aucune anticipation.
Rappelons que les élus socialistes n’ont jamais été enthousiastes pour soutenir les lois restrictives votées  par la droite; Toujours cette faiblesse pour défendre les valeurs de la République leur préférant « le droit à la différence  » instrumentalisé par SOS Racisme , Harlem Désir et organisé en Isère par le PS..( Jacques Savine: une lumière crue sur le systéme PS à Grenoble) .

M.VALLS EST UN PARTISAN DE LA LAÏCITÉ

G.Fioraso ne veut pas de « polémique » sur le sujet. Geneviève Fioraso ne tient pas  le même discours que son collègue Manuel Valls sur le port du voile à l’université.Le ministre de l’Intérieur a précisé: « Je suis partisan d’une laïcité qui nous permet de vivre ensemble, qui permet d’émanciper les femmes ».

« Ne nous précipitons pas, ne faisons pas une polémique d’un sujet qui n’en est pas un », a conseillé la ministre de l’Enseignement supérieur en soulignant que « l »université, ce n’est pas comme le collège ou le lycée,pour elle « l’université est le lieu de rencontres de l’ensemble des cultures ».

POUR G.FIORASO LE VOILE EST UNE CULTURE

Le port du voile est assimilable à « une culture  » pour elle.C’est dire sont état d’esprit bien dans la dérive constatée à Grenoble ou elle est aux affaires depuis 18 ans.Les quartiers ou le communautarisme a été favorisé par les choix de peuplement donnent un résultat tout à fait probant.(Insécurité à Grenoble: « Pourquoi, après 30 ans, je quitte le village Olympique le 1er Juillet »).  Pourquoi ne pas continuer à l’échelle nationale ?
Notre université n’est donc pas porteur des valeurs de la République et d’une certaine conception de l’émancipation de la femme ? Pour Geneviève Fioraso tout sauf une vision et du courage.(Au classement de  » Challenge « : G.FIORASO AVANT DERNIÈRE MINISTRE !)

LE DÉFENSEUR DES DROITS DEMANDE QUE LA LOI SOIT PRÉCISÉE

La France a banni en 2004 le port de signes religieux ostentatoires dans les établissements secondaires par une loi qui ne concerne pas l’enseignement supérieur. A l’université, le niqab, ou voile intégral, est interdit, mais le foulard autorisé. Le Défenseur des droits Dominique Baudis a souhaité cette semaine que la loi de 2004 soit « précisée ».

G.FIORASO PRÉFÈRE L’INDÉCISION

Ce que refuse Geneviève Fioraso qui préfère le flou, l’indécision comme elle l’a montré avec sa loi adoptée dans l’indifférence tant elle était vide de contenu et dangereuse par la pente de qu’elle fait prendre à nos universités.( (UNIVERSITÉS: 11 PRÉSIDENTS DÉNONCENT LA LOI FIORASO qui revient à la « logique administrative «)

Catégories : Actualité