FONCTIONNEMENT DU STADE DES ALPES : 6ME AN POUR LE CONTRIBUABLE

Publié par Les Républicains 38 le

C’est encore Denis Bonzy qui le relève sur son blog (Lire la suite « Retard dans la DSP du Stade des Alpes : quel coût pour les contribuables ? » ») :
« Dans les pages sports du quotidien Libération du 17 août 2012, l’exploitation annuelle du Stade des Alpes de Grenoble était estimée à 6 millions d’euros !

« Tant que la DSP n’est pas mise en application, ce sont les contribuables de l’agglomération qui payent ce montant : maintenance, nettoyage, assurances … »

Il rappelle aussi que  » le montant officiel définitif des pertes de la SASP GF 38 (estimé à près de 11 millions d’euros par le « Dauphiné Libéré » en juillet 2011) n’a toujours pas été révélé aux contribuables ! »(Pas de réponse de M. DESTOT sur le Stade des Alpes )

Bref les élus PS/verts s’enfoncent dans ce dossier aux multiples facettes toutes peu reluisantes.

Comme pour le Syndicat Mixte des Transports en Communs de MM Issindou et Chiron ,(ISSINDOU( PS) ET CHIRON (PS) au SMTC : un mépris du citoyen ) les dirigeants de l’agglo ( Marc Baïetto, Michel Destot et jusqu’à ces derniers jours Geneviève Fioraso ) ont choisi l’opacité dans la gestion.

Mais pour le stade des Alpes les ardoises s’accumulent et les mystères des prêts à la société japonaise s’épaississent . Ils s’ajoutent aux dettes de la Métro, du SMTC et de la ville centre (HOLLANDE/DESTOT : Finances toxiques : des risques jusqu’en 2037 ! )

Grâce à une certaine connivence locale, des opérations de diversion, le Ps et les Verts espèrent que ces éléments échapperont au plus grand nombre . Mais les chiffres se rappelleront toujours à leur bon souvenir.

Notre photo Marc Baïetto (PS) et Geneviève Fioraso (PS) qui gérait la Métro à ses côtés jusqu’au mois dernier et semble avoir le grand art de quitter avant les ennuis ( cf Corys)

Catégories : Actualité