FINANCES:LE DOSSIER DU « POINT « QUI ACCABLE GRENOBLE

Publié par Les Républicains 38 le

En général les médias locaux ne détestent pas reprendre la presse nationale quand Grenoble est évoquée en termes de classement.

En omettant soigneusement les classements qui fâchent . Celui du « Point » cette semaine est accablant pour Grenoble ( et pas brillant pour l’Isère) .

Grenoble ne figure jamais sur le podium des meilleurs élèves en matière de dette par habitant, de charges de personnel et d’impôts locaux.

SEULES 3 VILLES SONT PLUS MAUVAISES QUE GRENOBLE!

Au classement général la ville est… 36 eme sur 38 villes! Il n’y a que trois villes  plus mal gérées en France : Saint Étienne , Montreuil et Perpignan.

Le classement général ajoute à la dette, aux impôts et au personnel les critères de solvabilité et de dépenses d’équipements.
Cruellement  » Le Point » estime qu’il faut épargner la gestion de Nice car Christian Estrosi élu il y a 6 ans , classé 35 eme  » hérite de la gestion de son prédécesseur ».

NOTE 1 SUR 10 POUR L’IMPÔT PAR HABITANT

Michel Destot hérite de Michel Destot depuis 18 ans et lors de son dernier renouvellement de mandat il a soldé ses précédents mandats par une augmentation des impôts de + 9% .

Grenoble  reçoit la note de 3 sur 10 pour la dette par habitant ( ( 2681 €) , de 3 sur 10 pour la solvabilité de la ville, de 4 sur 10 pour les dépenses d’équipements par habitant très faibles (567€),  de 3 sur 10 pour les dépenses de personnel par habitant très lourdes ( 862 €) et la terrible note de… 1 sur 10 pour les impôts par habitants évidemment exorbitants ( 886€) .

APRÈS 18 ANS UNE VILLE EN GRANDES DIFFICULTÉS

Sa note générale  de 3 sur 10 la classe  36 eme sur 38 villes de plus de 100 000 habitants.

Chaque fois que la gestion de Grenoble est observée par un regard extérieur le résultat est le même (GRENOBLE : LES CHIFFRES ACCABLANTS DE LA GESTION DESTOT (PS)

Cette étude indépendante en dit plus long que tous les discours entretenus localement par des complaisances étranges :  Grenoble après 18 ans de gestion Destot est en grandes difficultés.

TOUS LES CRITÈRES AU ROUGE

Tous les critères de gestion sont au rouge. MM Destot et Safar vont devoir s’expliquer devant les grenoblois sur ce qu’ils ont fait de Grenoble.(JC PEYRIN (UMP):  » LA DETTE DE GRENOBLE + 67,9% PENDANT LES MANDATS DESTOT « )

NB À noter que ni le Conseil Général de l’Isère (PS) sur la gestion duquel André Vallini porte toujours des propos élogieux, ni la Région Rhône -Alpes ( PS) ne figurent sur le podium des 10 champions dans leur catégorie. On est toujours dans le même syndrome : on est les meilleurs mais ça ne sait que chez nous…

 

Catégories : Actualité