FICELÉ: Pascal CLOUAIRE ET LE « RÉSEAU CITOYEN » « REJOINTS » PAR L’ADES/VERTS!

Publié par Les Républicains 38 le

C’est allé plus vite que prévu. Peut être le fait que le site UMP38 ait éventé l’affaire ? La question des comptes de campagne ? Des personnalités trop visibles des Verts/Ades dans le  » réseau citoyen  » ? Ou les questions qui pouvaient se poser ensuite sur l’altération de la sincérité du scrutin ?

Toujours est il qu’officiellement « L’ADES a décidé de soutenir le Réseau Citoyen, tant sur le plan matériel, si nécessaire, que dans l’appréhension et la compréhension de dossiers municipaux et d’agglomération sur lesquels elle travaille depuis des années » .( site ADES)

PEINDRE EN  » CITOYENS »

Bref le pot au rose est découvert. Il s’agissait certainement de faire semblant d’élargir  la base Rouge/Verts en peignant  « citoyens » des personnes engagées dans la mouvance .

D’ailleurs l’ADES avait bien défini – et limité – le cadre politique de » la démarche citoyenne » il y a quelques semaines :

« Le réseau citoyen a un positionnement politique clair : pas la droite et l’extrême droite et pas la majorité municipale actuelle, il y a donc un large espace à conquérir et à tisser des alliances avec divers mouvements politiques tels que l’ADES, comme mouvement local, Europe Ecologie-les Verts, les Alternatifs et le Parti de Gauche comme mouvements nationaux qui agissent dans cet espace politique » . Fermez le banc. Évidemment  » pas la majorité municipale actuelle  » ce qui laisse bien ouverte une majorité type 95/2008! Toujours aussi subtils…

LA TERRIBLE ENVIE DE PLACES

C’est toujours la même méthode électorale . Derrière des mots participatifs il y a la terrible envie de places comme en témoignent la co gestion PS/Verts/Ades de Grenoble jusqu’en 2008 avec des résultats catastrophiques (LOGEMENT:un TÉMOIGNAGE ACCABLANT sur L’ÉCHEC des VERTS/ADES à Grenoble) et aujourd’hui cette même coalition alliée au département, à la Région et au gouvernement. Il s’agit de se positionner en alternative sur des points de détail pour faire le ramasse miettes au nom du barrage à la droite et à l’extrême droite. Avec au passage des situations limites quant à la morale de comportement.

MICHEL GILBERT DES « USAGERS DE L’EAU « … À LA MÉTRO

Ainsi  on a connu Michel Gilbert comme représentants des usagers de l’eau luttant contre Carignon, désormais employé à … la Métro.( Michel Gilbert (Verts/ADES): le combattant de l’eau a obtenu des résultats trébuchants) À noter d’ailleurs qu’aujourd’hui sa compagne Monique Vuaillat  Adjoint (PS) au Maire au Logement , Présidente d’Actis n’est pas mise en cause par la nébuleuse Verts/Ades. Compte tenu de la proximité de tous ces protagonistes et du fait que M.Vuaillat ne fait que poursuivre la politique engagée par Raymond Avrillier Adjoint au Logement (95/2001) et Maryvonne Boileau , Présidente d’Actis ( 2001/2008).

V.COMPARAT CONTESTATION, M.BOILEAU À LA RÉGION !

Même situation avec Vincent Comparat et Maryvonne Boileau .(VERTS/ADES : à Grenoble les révoltés sont indemnisés et au pouvoir…) Le PS use des même méthodes dont Jacques Savine est un bon modèle.( Jacques Savine: une lumière crue sur le systéme PS à Grenoble) .

On pourrait retrouver en 2014 des membres du « réseau citoyen » Adjoints au Maire Michel Destot ou dans des postes clefs de l’agglo ou dans les cabinets de l’agglo, du Conseil Général et des organismes dépendants d’eux. Que l’on sache on n’a pas vu de charte signée par chacun s’opposant à ces pratiques et refusant de s’y livrer… Ni d’engagement afin d’ éviter les dérives que nous constatons ( (2/b ARGENT: ÉLUS VERTS/ADES LES MAINS DANS LE POT DE CONFITURE). Comment puisque ce sont des alliés ?

Il convient donc d’ores et déjà de situer ces opérations et leurs objectifs : constituer une liste d’extrême gauche (Verts/ADES / Alternatifs/ Front de Gauche ) . Bien entendu il y a une difficulté avec le PC qui veut sauver ses meubles d’Échirolles, Fontaine, St Martin d »Hères et choisira la meilleure méthode pour le faire. C’est une question de survie sonnante et trébuchante pour lui.

BARRAGE À LA DROITE !

Bien entendu également au second tour si la droite  qu’on dira proche de l’extrême droite, ou bien si Carignon la conduit ou bien un représentant de Carignon ( désigné comme  tel par le jury « objectif » composé  de la nébuleuse! ) sont en passe de gagner, la liste d’extrême gauche fera alliance avec le PS. (MUNICIPALES 2014 : la nécessaire révolution idéologique) . Ainsi ce ne sera pas la  » majorité municipale actuelle ». Mais une majorité municipale nouvelle, avec eux. Comme elle le fait au gouvernement, avec Queyranne (PS)  à Lyon, avec Vallini (PS) au Conseil Général et comme elle l’a fait avec Destot (PS) jusqu’en 2008 . Vieille méthode .

La presse continue de rendre compte de la démarche comme si cette réalité n’était pas .  Grenews évoque  » une ville pour tous  » et annonce les différents thèmes à commencer par l’urbanisme , la démocratie , la sécurité .

LA DENSIFICATION FAIT MONTER LES PRIX !

Le débat sur l’urbanisme concernera les projets urbains des quartiers Villeneuve, Flaubert et Esplanade (BÉTONNAGE DE L’ESPLANADE à GRENOBLE : « débat » ou référendum ?) annonce le « Réseau citoyen ». Le but est de proposer des solutions alternatives à celles mises en place par la municipalité. « On ne veut pas aller trop vite. Pour l’instant, nous sommes en phase de développement et de construction de projet », précise Pascal Clouaire.

Pourtant la densification est présentée seulement sous l’angle de  l’éventuelle ’ »augmentation des prix de l’immobilier à Grenoble » . On voit mal la relation entre plus de logements entassés les uns sur les autres et l’augmentation des prix de l’immobilier ! Disons pour être clair que ça augmente plus la ou il y a de l’espace , à Corenc, Meylan et La Tronche que dans les quartiers bétonnés de Grenoble. Sinon c’est à Villeneuve que les prix devraient être les plus élevés !

AUCUNE CONSÉQUENCE DE SES ÉCHECS

Mais on retrouve la dialectique de la nébuleuse qui est en fait favorable à la ville très compacte . Puisqu’elle défend le concept initial de Villeneuve, n’ayant tiré aucune conséquence de ce terrible échec urbain. Ses membres figurent même parmi les dinosaures du projet ( C.Jacquier, JF Parent, A.Manac’h , J Briant ) et refusent toute modification au mépris des habitants . Des générations entières sont sacrifiées sur l’autel du dogme.

Le Réseau citoyen qui « affirme qu’une autre politique  est possible  » face à cette bétonisation s’oppose donc à la démolition de 68 logements galerie de l’Arlequin sur les 1700 …  Probablement pour  » respecter l’identité du quartier »…

MARC WIEL , UN DES RESPONSABLES DES FAUTES

D’ailleurs le 10 avril c’est Marc Wiel un urbaniste ex responsable à l’Agence d’Urbanisme de Grenoble ( 77/81) à l’époque ou toutes ces erreurs ont été commises ,qui viendra « débattre  » avec le réseau citoyen .  Marc Wiel est totalement dans la ligne de la municipalité Destot : il faut rapprocher le logement des transports et pas l’inverse.
Il veut même établir une fiscalité confiscatoire en fonction des choix de vie ! Comme si c’était toujours un choix ! Celui qui vit loin des services doit payer plus cher . Une vision totalement dogmatique qui ne tient absolument pas compte des changements dans l’existence, des dé cohabitations entre couple, des changements dans les familles . La théorie de Marc Wiel appliquée à Grenoble aboutirait à faire payer le maximum d’impôts à … Philippe de  longevialle l’Adjoint (app PS) au bétonnage qui habite Aix les Bains. Ce peut être une double peine pour qui est dans l’obligation de travailler loin de son domicile.

LA VIE A RÉPONDU À M.WIEL

On retrouve donc ce même urbaniste qui était à l’Agence d’Urbanisme de Grenoble au moment de la création de Villeneuve et qui devait expliquer combien la densité combinée avec les équipements correspondants allait permettre la mixité, le lien social , la sociabilisation des individus . La vie a répondu différemment à M.Wiel .
Mais la nébuleuse n’a pas changé d’avis.

EN QUOI çA CHANGE DEPUIS LE DÉPART DE P.KERMEN ?

D’autant qu’on ne voit toujours pas en quoi depuis 2008 la politique d’urbanisme a changé ?  Elle est qualifiée de  » secrète  » par le  » réseau citoyen  » . Mais pourquoi ne juge t il pas cette politique depuis 18 ans c’est à dire y compris jusqu’en 2008 date à laquelle Pierre Kermen ( Verts/Ades) était Adjoint à l’urbanisme et aussi … administrateur d’Alpexpo ?

DIFFICILE À P.CLOUAIRE DE GARDER CETTE LANGUE DE BOIS

La ficelle est donc bien épaisse. Il va être difficile à Pascal Clouaire et ses amis de garder longtemps cette langue de bois. Ce n’est pas infamant en démocratie de vouloir présenter une liste Verts/ADES/Alternatifs si possible élargie au Front de Gauche . On comprend bien que cette liste ne peut changer la politique locale qu’à la marge . Ce qui explique les broutilles de débat et même la difficulté à faire exister celui ci sur des marges.

ALLIÉE PARTOUT AU PS

Cette nébuleuse a été alliée à Destot jusqu’en 2008, elle gère avec Vallini ( à la liste Sénatoriale duquel R.Avrillier avait été désigné pour  participer) elle gère aussi  avec Queyranne à la région.  Ce sont les mêmes personnes : M.Boileau, O.Bertrand, G.Delbos-Corfield, C.Piolle …(RÉVÉLATION : O.BERTRAND et C.BRETTE ( Verts) FINANCÉS PAR LE PS )

Ils sont Conseillers Régionaux, généraux des majorités PS. On sait ce qu’il en est aussi des deux Ministres Verts au gouvernement. Rien de nouveau sous le soleil .

IL FAUT DE LA CLARTÉ ET DE L’EXEMPLARITÉ…

On ne peut pas tromper les Grenoblois dans une échéance de cette importance , après 18 ans de mandat sans partage , auquel les Verts/ades ont participé pendant 13 ans. Auquel ils participent encore par le biais des politiques départementales et régionales.

Quand on a des responsabilités en Sciences Politiques on se doit d’être clair et exemplaire dans ces matières afin que les étudiants ne vivent pas sur le terrain l’opposé de leur enseignement.

… ET ANNONCER FRANCHEMENT L’OBJECTIF

Il faut annoncer clairement l’objectif . c’est une question de morale politique, de respect des Grenoblois.Et vite reconnaître que cette  tentative d’avancer caché pour le compte d’autres était une fausse manoeuvre dont on se repent. Même si on comprend bien que présenter une telle alternative aux Grenoblois qui n’en peuvent plus de la politique suivie jusque la soit très difficile.Car le rejet atteindra immanquablement ceux qui y sont associés et veulent la prolonger.

Prenez exemple sur l’aveu de Jérôme Cahuzac et soyez plus rapides que lui.
Ou bien affirmez votre indépendance en rompant avec l’ADES/Verts.

Des membres du "réseau citoyen" .."soutenu" par l'ADES/Verts de Raymond Avrillier, ex Adjoint au Maire.

Étrangement, devant une réalisation phare de la municipalité UMP d’Alain Carignon, le Musée de Grenoble, des membres du « réseau citoyen » … avec au centre Pascal Clouaire Directeur des systèmes d’informations à Science Po Grenoble, Réseau « soutenu » par l’ADES/Verts de Raymond Avrillier, ex Adjoint de Destot.