ESPLANADE: L’ENTRÉE NORD de GRENOBLE « BÉTONNÉE » AUSSI
Warning: Illegal string offset 'custom_subtext' in /home/republiczc/www/wp-content/themes/wppolitico/functions.php on line 226

Accueil  »  Actualité  »  ESPLANADE: L’ENTRÉE NORD de GRENOBLE « BÉTONNÉE » AUSSI
22 nov 2017 06:11 Commentaires fermés user1

« On nous met de­vant le fait accompli, on s’as­soit sur la démocratie. Ce projet est une escroquerie morale, un jeu de dupe » ont déclaré  Agatha Delaruelle, Patrick Drahe et Yves Delahaye qui suivent depuis toujours le projet d’aménagement de leur quartier Esplanade, y compris du temps de l’ancienne municipalité. Les deux premiers y habitent tandis que le troisième y tra­vaille. Ils ne cachent pas leur déception et sont prêts à monter au créneau, le cas échéant » a expliqué le DL (30/10/17 )

«Cette équipe reprochait à l’ancienne municipalité une trop forte densité mais le pro­jet actuel est deux fois plus dense que celui de Portzam­parc!» déplore Patrick Drahe.Le site de l’esplanade: l’entrée nord de Grenoble devrait être « bétonnée »aussi

le béton est peint en vert sur les plans de la municipalité Piolle…

TOUS LES LEURRES DE Vincent FRISTOT (Verts/Ades) ONT ÉTÉ DÉCOUVERTS 

Au fur et à mesure que la fausse co-construction avance, le mécontentement monte et tous les leurres de Vincent Fristot (Verts/Ades) sont découverts. La ridicule et coûteuse  » Maison du projet » fermée la plupart du temps, l’opération  petits fours et jeux pour les enfants afin d’attirer du monde et de comptabiliser les présents qui est un vide, le cabinet parisien HDZ qui pompe l’argent public pour  habiller la tricherie générale, le faux citoyen indépendant …. rien n’a fonctionné.

A chaque étape l’Union de Quartier et l’Union des Commerçants ont joué leur rôle de lanceurs d’alerte et ont été victimes de tentatives de disqualification classiques des Rouge/Verts grenoblois.

LE GÉRANT d’INTERMARCHÉ APPREND PAR LA PRESSE QU’IL EST DÉPLACÉ !  

Yannick Ollivier le Vice Président (PS) de la Métro à l’aménagement (!) avait appris par la presse qu’Eric Piolle voulait bétonner jusqu’à la Casamaure, un site classé sur sa commune de St Martin le Vinoux….

Quand le gérant d’intermarché Louis Simone, a appris également par la presse qu’il serait déplacéafin de bétonner son espace, les réactions sont encore monté d’un cran : « cette façon de prendre des décisions à la place des gens est proprement scan­daleuse. C’est un menson­ge de dire qu’il s’agit d’un invariant. Cela fait longtemps que le dialogue est  rompu avec cette munici­palité » (DL du 19/10/17) a déclaré Louis Simone.

Share