ESPLANADE à GRENOBLE: LES TRAVAUX SONT TOUS ENGAGÉS

Publié par user1 le

« Esplanade, le projet commence avec vous » affirment les affiches d’Eric Piolle ( Verts/PG) mises en musique par l’agence parisienne HDZ ( 300 000 €…) . En juillet-août la municipalité a supprimé 320 places de stationnement gratuites sur le site de l’esplanade à l’entrée nord de Grenoble.

Il n’en reste plus que 480 sur les 800 existantes. A Patrick Drahe, co-président de l’Association des Habitants du quartier de l’esplanade, Vincent Fristot, l’Adjoint (Verts/Ades) à l’urbanisme a répondu qu’il  »ne fallait pas s’inquiéter, dans 20 ans il n’y aura plus de voitures». Un Vincent Fristot à qui on peut évidemment faire confiance pour ces prévisions à 20 ans. A L’esplanade il ne tient pas non plus son engagement : « toutes les nouvelles cons­tructions, sans exception, devront tenir compte de la spécificité de Grenoble : la vue sur la montagne » (DL 23/5/16)

<< /v-fristot-vertsades-stopper-lesplanade-berriat-abbaye-presquile/

 

Tout a été engagé cet été

Tout a été engagé cet été

M.BOILEAU ( Verts/Ades) COMMENCE LA CONSTRUCTION des IMMEUBLES

Maryvonne Boileau la présidente (Verts/Ades) de Grenoble-Habitat a en effet commencé la démolition des bâtiments préalable à la construction des 650 logements avec 50 % de HLM qui ne tiennent pas cet engagement non plus. Une décision présentée comme « une borne infranchissable » par Eric Piolle. Une décision qui ne se discute pas. Comme l’augmentation jusqu’à 150 % des tarifs de stationnement.

Ainsi tous les travaux sont engagés à l’esplanade sans l’once d’une co-construction. Mais la municipalité Piolle a installé une « maison du projet » (!). Elle ouvre une fois pas semaine, parait il.

<< esplanade-le-projet-commence-avec-vous

320 places gratuites ont été supprimées cet été !

320 places gratuites ont été supprimées cet été!

LE 18 JUILLET LE CONSEIL MUNICIPAL a DÉFINI Les « CONDITIONS de la CONCERTATION » (!)

le 18 juillet dernier le Conseil Municipal a délibéré pour définir les conditions de la concertation sur le projet esplanade. Des citoyens « indépendants » vont même contrôler la qualité de la concertation sans pouvoir se prononcer sur le fond.

Quelles sont les marionnettes qui vont encore accepter de figurer dans ce théâtre de Guignol  qui abaisse la politique et éloigne encore les Grenoblois de la chose publique ?

http://grenoble-le-changement.fr/2016/08/12/9552/ (GRENOBLE: COMMENT SEMER LE CITOYEN ? DÉCRYPTAGE de la MÉTHODE PIOLLE)