« ENVOYE SPECIAL » à VILLENEUVE: les TEMOINS se RETRACTENT

Publié par Les Républicains 38 le

François Bady un vétérans  de Villeneuve qui avait été filmé avec quelques autres dans un appartement par « Envoyé Spécial « , l’émission phare d’information de France 2 , s’est rétracté aussi . Il s’est associé à la plainte pour dénoncer les mensonges du reportage du service public qui avait cité l’agression « gratuite «  dont il avait été la victime devant le 40  Galerie de l’Arlequin en rentrant chez lui. Trainé du parking à l’ascenseur et copieusement tabassé.

Tout comme l’employée de la Régie de Quartier qui avait dénoncé l’insécurité . Après le reportage plus personne ne lui parlait dans le quartier , elle était boycottée et craignait pour son emploi à la Régie . (VILLENEUVE: UNE MÈRE QUI A TÉMOIGNÉ POUR « ENVOYÉ SPÉCIAL » BOYCOTTÉE)

Une Régie dont on a connu depuis quelques révélations sur le fonctionnement !

VENT DEBOUT CONTRE  » ENVOYE SPECIAL »

Désormais elle est vent debout contre  » Envoyé Spécial ». On aura jamais vu les tenants dogmatiques du service public aussi mobilisés contre un service public! (VILLENEUVE: A.MANAC’H ( Verts/Ades) FAIT PRESSION sur L’INFORMATION)

Comme dans certaines affaires maffieuses tous les témoins se rétractent un à un avant le procès.

En effet  tout ce que compte d’intérêts électoraux du PS et  Verts/Ades en concurrence pour le pactole dans le quartier est en action. On n’a jamais autant vu de tracts, d’affichage, d’appels à la mobilisation, d’appels de fonds, si bien que des habitants ont dit n’avoir jamais connu un tel matraquage. Pas un ascenseur, un poteau qui leur permette d’échapper à la dénonciation du reportage scélérat de «  Envoyé Spécial «. (VILLENEUVE: LES VERTS/ADES SE DÉCHAÎNENT POUR DÉFENDRE LE PACTOLE ÉLECTORAL)

PAS UN BRIN D’ESPACE POUR LE DEBAT

Dans le temple du débat citoyen il n’y a pas de place pour le débat.La situation de Villeneuve ne ressemble pas à ce que les images ont montré. On se demande même si Kevin et Sofiane sont vraiment morts dans les conditions qu’on sait?

La gauche est toujours aussi fine et subtile quand il s’agit de se défendre.

LE CHÔMAGE et les ASSISTANTES SOCIALES N’ONT PAS DONNE LIEU à MOBILISATION!

Ni l’emploi dans un quartier rongé par le chômage des jeunes , ni les voitures brûlées, ni le gymnase en feu, ni les écoles qui prenaient l’eau, ni les scandaleuses attributions de logements constituant des communautés qui s’affrontent, ni même le retrait de toutes les assistantes sociales de Villeneuve par André Vallini (PS) affirmant ne plus pouvoir  assurer leur sécurité, n’ont donné lieu à une telle réaction « associative » et politique. (http://www.republicains38.fr/a-vallini-demenage-les-services-sociaux-des-quartiers-en-difficultes/)

ENTRE LA POPULATION et EUX, PAS PHOTO

On aurait pu imaginer un appel à toute la population pour une action vers le Président du Conseil Général afin qu’il ne délaisse pas un quartier qui a besoin plus que d’autres de la présence d’assistantes sociales. Mais les Verts/Ades d’Eric Piolle sont dans la même majorité que le PS au département. Il ne s’est donc trouvé personne pour demander à André Vallini (PS) de revenir sur sa position.

Les enjeux ne sont pas les mêmes. Entre les intérêts de la population et les leurs propres il y a une différence de nature. Seule compte la concurrence pour les suffrages. Quel qu’en soit le prix(VILLENEUVE: J.SAFAR (PS Grenoble)  » des tensions vont nous revenir en boomerang »)

UN GROS FOURNISSEUR de SUFFRAGES

Pour préserver le statut Quo, gros fournisseur de suffrages , ils ont trouvé une autre énergie que celle nécessaire  pour défendre les chômeurs ou les assistantes sociales ! Des associations spontanées dont l’extrême gauche Verts/Ades est la spécialiste ont surgi de tout côté  comme par enchantement; Un festival : «  Allons Quartiers « ,  une procédure a été engagée, un avocat rémunéré : France 2 doit s’excuser d’avoir montré l’un des visages de Villeneuve qu’ils entendent cacher .(« ALLONS QUARTIERS » à Villeneuve: OBJECTIF, BÂILLONNER L’INFORMATION)

DES COMPTES RENDUS MENSUELS SECRETS

La municipalité Destot/Safar tiens secrets par exemple les comptes rendus mensuels du Comité Local de Sécurité Prévention (CLSPD)   qui font état de la délinquance dans le quartier. Jamais les Verts/ades adeptes de la transparence n’ont mis en cause cette opacité . Et pour cause. Cette situation les sert.(VILLENEUVE à GRENOBLE: LE COUVERCLE SUR LA MARMITE)

On voit mal comment ces tentatives désespérées et si déséquilibrées par rapport à la réalité sociale, de bâillonner l’information réussiraient. Et François Bady peut difficilement nier tout à coup devant un tribunal des faits qui ont donné lieu à une déclaration de police et à un passage à l’hôpital. Ces tromperies et manipulations vont avoir du mal à dépasser les frontières de ce quartier chasse gardée.

L’HYSTERIE DEMONTRE le NIVEAU des INTERÊTS

Dans leur sentiment de propriétaires de l’électorat de Villeneuve et l’habitude d’impunité dont ils sont l’objet les amis d’Eric Piolle et de Jérôme Safar ont omis ces petits détails. Ce qui peut s’étouffer à l’échelle d’un quartier ne disparait plus une fois révélé dans un grand média.

Par contre,  à constater l’hystérie qui s’est déchaînée , tout le monde a bien compris les enjeux pour eux, dans lesquels le sort de la population victime de Villeneuve a bien peu de part.

Catégories : Actualité