Thierry KOVACS, Conseiller régional UMP, met en cause le financement de la campagne d’Hollande par les Régions PS

Publié par Les Républicains 38 le

En réponse à Monsieur Hollande : Thierry Kovacs, Conseiller régional UMP, met en cause les Régions PS

 

Suite à la mise en cause par François Hollande de Nicolas Sarkozy dans sa fonction de Chef d’État dans la période de pré campagne Thierry Kovacs, Conseiller régional UMP de Rhône-Alpes vient de rendre publique la lettre adressée au Président de la Chambre Régionale des Comptes à propos de « l’éventuelle utilisation des moyens de la Région au service du candidat PS François Hollande ».

Il précise « qu’au moment de l’organisation des primaires du Parti Socialiste j’ai eu le sentiment que nombre de collaborateurs du cabinet du Président Queyranne et même quelques cadres administratifs de la Région, des élus étaient mobilisés par le débat interne au PS en utilisant les moyens matériels de la Région (téléphone, voiture, chauffeurs, bureaux, photocopies, papier…) au service d’une seule formation politique en totale contravention avec la neutralité de nos institutions publiques ».

Et de poursuivre : « Aujourd’hui avec l’élection présidentielle cette problématique est encore plus grave et mon inquiétude très réelle compte tenu de l’engagement de l’exécutif régional. Je crains que le contribuable régional participe à son insu à la campagne du candidat du PS par le biais de son impôt. Cette situation, si elle était vérifiée, serait intolérable au regard des principes qui régissent le fonctionnement de notre démocratie ».

Thierry Kovacs précise également que « la loi sur le financement des campagnes présidentielles interdit aux personnes morales de subventionner directement ou par des Services un candidat à l’élection ce qui empêche d’intégrer ces dépenses totalement illégales dans le compte de campagne du candidat PS ».
Enfin, il précise aussi « que, malgré les demandes répétées d’élus de notre groupe Union de la Droite et du Centre et Apparentés auprès du Président Jean-Jack Queyranne et du Vice-président Jean-François Debat, il ne nous est toujours pas possible de disposer d’une information exhaustive sur le déplacement des élus régionaux et de leurs accompagnants (membres du cabinet et Services). »

Le Conseiller régional UMP, Vice-président de la Fédération de l’UMP Isère, demande à la Chambre Régionale de lui indiquer « les moyens de contrôle que votre Chambre a mis en œuvre au moment des primaires PS ou après et surtout les indicateurs et moyens que vous comptez mettre en place pendant cette campagne présidentielle afin d’assurer le contrôle des manquements à l’impartialité de notre collectivité publique par l’utilisation de l’argent collecté chez le contribuable régional pour financer la campagne de M. Hollande ».

« Du fait de l’illégalité du financement d’une campagne présidentielle par une personne morale, je vous serais très reconnaissant de bien vouloir me faire savoir s’il est dans le pouvoir de votre Chambre Régionale des Comptes de transmettre à la Commission Nationale des Comptes de Campagne des manquements constatés afin que le Conseil Constitutionnel en soit informé au moment de la validation des comptes des candidats ».

J’« appelle tous les Conseillers Régionaux et Généraux membres de l’opposition dans les collectivités détenues par le PS à demander aux Chambres Régionales des Comptes de mettre en place des indicateurs et moyens pour mettre fin aux dérives de financement par le PS ».

Retrouvez la lettre adressée par Thierry Kovacs au Président de la Chambre Régionale des comptes en cliquant ici ou sur le site de Thierry Kovacs.