EMOTION à GRENOBLE pour UN TILLEUL ABATTU

Publié par Les Républicains 38 le

Le tilleul en parfaite santé de la cour de l’école Lucie Aubrac à Grenoble, en plein centre ville , est en train de devenir un symbole supplémentaire des reniements de la municipalité Piolle (Verts/PG).

Et aussi  de l’absurdité de la politique de densification intensive conduite par l’ancienne municipalité socialiste. Une vraie  » bétonisation » décidée par un Plan Local d’Urbanisme ( PLU) élaboré par un Adjoint ( Verts) à l’urbanisme et voté par une municipalité Verts/ades/PS/PC en 2004.

Dans le quartier Bonne/Hoche ce plan et cette politique ont conduit à la construction de… 12 00 nouveaux logements avec un taux de l’ordre de 40% de logements sociaux. Comme chaque fois – afin de masquer le but réel – les superlatifs n’ont pas manqué : écoquartier  » modèle européen  » et tous les concepts du moment appliqués sans retenue. Maintenant les logements ont perdu de leur valeur initiale et les problèmes dus à la densification s’aggravent .(GRENOBLE: DANS les ECOQUARTIERS C’EST l’HABITANT QUI POSE PROBLEME)

Le beau Tilleul en bonne santé victime de l'urbanisation excessive

Le beau Tilleul en bonne santé victime de l’urbanisation excessive

Afin de densifier encore plus fortement le Parc Hoche a été réduit par la vente d’un ténement à un promoteur privé afin de construire un hôtel dans une ville sans congrès, sans touristes au plus faible taux de remplissage d’hôtel de France.

Mais même la nouvelle école ne pouvait pas faire face à l’afflux de population. Dans ce quartier comme ailleurs. La municipalité doit recourir aux préfabriqués partout. On dit  » modulaires  » à l’extrême gauche afin de donner une teinte verte à ce provisoire dérisoire.

Or à l’école Lucie Aubrac on pouvait placer ces « modulaires « dans la cour nord pour sauver l’arbre et la cour des enfants. Ça coûtait trop cher selon l’Adjoint d’Eric Piolle ! Dont la priorité est justement… les écoles. Et qui devait planter 5000 arbres selon son programme. (GRENOBLE et les ECOLES:  » UN EXEMPLE » pour l’Adjoint de E.PIOLLE (Verts/PG)).

l'abattage a eu lieu ce mercredi 16 juillet

l’abattage a eu lieu ce mercredi 16 juillet

 

place nette : il n'y a plus d'arbre

place nette : il n’y a plus d’arbre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Lucie Aubrac il faudra ajouter un modulaire par an pour faire face à l’afflux d’élèves . A Jean Macé les élèves feront leur scolarité dans des  » modulaires » jusqu’à 2018 . Mais l’ancien Adjoint à l’Education, Paul Bron ( app PS) a déclaré que « les enseignants étaient très contents  » des classes en préfabriqué .(GRENOBLE: »LES ENSEIGNANTS SONT TRES CONTENTS des CLASSES PREFABRIQUES  » ( P.BRON app PS)).

Au fur et à mesure que les Grenoblois du centre ville apprenaient hier l’abattage du Tilleul de Lucie Aubrac la tristesse montait parmi les Grenoblois.

D’autant plus que la municipalité Piolle continue: au dernier Conseil Municipal le Maire a décidé – dans le cadre de la co-construction avec les habitants (!) – qu’il y aurait 650 logements nouveaux à l’esplanade dont 40% de sociaux.

Pourquoi changer une politique qui échoue?

Catégories : Non classé