ÉLARGISSEMENT de A480: E.PIOLLE (Verts/PG) RECULE FACE à Julien POLAT (LR)

Publié par user1 le

« L’enclave­ment de Grenoble est le han­dicap n° 1 en matière d’at­tractivité économique […] En moyenne, un automobi­liste passe 31 heures de son temps en un an dans les bou­chons. Il y a des entreprises qui ne souhaitent plus s’ins­taller ici. » a rappelé Julien Polat le Maire (LR) de Voiron à Eric Piolle (Verts/PG) à l’occasion d’un face à face dans lequel il l’affrontait  lors d’un débat du Festival de la Nature à l’Albenc.

Y.MONGABURU (Verts/Ades):  » ÉLARGIR LA VOIRIE C’EST AUGMENTER LA CONGESTION « 

Selon le DL (4/9/16)Eric Piolle aurait reculé face à l’argumentation solide du Vice Président du Département dans le dossier A 480. Depuis qu’ils sont aux commandes dans l’agglo avec le PS , soit en réalité , avec une intermittence de 6 ans, depuis 20 ans ils bloquent tous les élargissements routiers. Ce que l’inénarrable Yann Mongaburu (Verts/Ades) avait répété en arrivant «  élargir la voirie c’est augmenter la congestion ». 

ÉLARGISSEMENT de A 480: « UN ASPIRATEUR à VOITURES »  pour les VERTS/ADES

Plus on réduit la voirie donc, moins on a d’embouteillages comme on le constate au Rondeau et sur A 480! Une sémantique  que le DL reprend aussi le jour même ou le quotidien rend compte du débat Polat/Piolle en énumérant les dossiers chauds de la rentrée. S’agissant de A 480 il cite l’argumentation (?) installée par les Verts: »  depuis qu’Area a été chargée de ce réaménagement, les écologistes craignent encore plus qu’avant que tout cela ne soit transformé en aspirateur à voitures.
« Selon l’avenant au contrat de concession conclu en 2015 entre l’État et Area, cette société doit consacrer 300 M€ au réaménagement. Que dit exactement cet avenant ? On devrait bientôt le savoir puisque, sur un recours de Raymond Avrillier, le tribunal administratif de Paris vient d’obliger le ministère de l’Économie à transmettre ces documents. »

Seule agglomération ou le temps perdu dans les bouchons augmente, les 5 eme et 7 eme bouchons Français sont Grenoblois!

Seule agglomération ou le temps perdu dans les bouchons augmente, les 5 eme et 7 eme bouchons Français sont Grenoblois!

 

R.AVRILLIER (Verts/Ades) DÉTOURNE L’ATTENTION DU FOND

Des « documents » dont l’intérêt est évidement très secondaire par rapport à l’objectif de faire financer l’élargissement de A 480 par la société privée afin de suppléer à l’impéritie de l’agglomération Grenobloise qui ne peut ni financièrement, ni politiquement le porter. Que ce mode de financement soit totalement contraire aux déclarations des élus PS – dont Ségolène Royal- selon lesquelles ils allaient faire baisser le prix des péages – alors que cet accord permet de les augmenter – n’est qu’une pantalonnade supplémentaire par rapport à toutes celles de ce gouvernement. Mais Madame Duflot hier et Emmanuelle Cosse aujourd’hui y participent.

Mais selon ce discours A 480 risquerait d’être « transformée en aspirateur à voitures «  alors qu’actuellement elle est le 7 eme bouchon National , et l’un des deux les plus polluants de l’agglomération Grenobloise avec le Rondeau!

Julien POLAT (LR) :  » UN VÉHICULE LÉGER à 70 KM/H POLLUE MOINS QUE DANS LES BOUCHONS »

C’est sur  ce point essentiel ,cette pollution, prenant E.Piolle contre-pieds,  qu’a insisté Julien Polat dans le débat si l’on en croit le DL . Et il a fait caler Eric Piolle: «Un véhicule léger pollue moins quand il roule à 70 km/h que dans des bouchons, la situa­tion dans laquelle il pollue le plus. »

Jean-­François Noblet  l’arbitre du débat in­terrogeait Éric Piolle : « Vous êtes d’accord sur ce qui vient d’être dit?»

Réponse du maire de Grenoble : « Ben oui!»

la carte des bouchons Grenoblois épouse exactement les retards de l'agglomération après la gestion PS/Verts de la région, du département et de la Métro

la carte des bouchons Grenoblois épouse exactement les retards de l’agglomération après la gestion PS/Verts de la région, du département et de la Métro

 

LES RIVERAINS de A 480 et de la ROCADE SUD :ENGAGER UNE ACTION COLLECTIVE CONTRE la GAUCHE et les VERTS

Tout est dit en deux mots. Les riverains de A 480 ou de la rocade sud qui supportent la pollution engendrée par ces deux bouchons causés par la position dogmatique des Verts imposée à l’agglomération disposent de la réponse et des moyens de se défendre. Ils peuvent mettre en cause en action collective la responsabilité des élus qui leur ont imposé ce régime aux effets nuisibles à leur santé.

JM UHRY ( PS) AVAIT DÉMISSIONNÉ CRAIGNANT UNE ACTION COLLECTIVE

Rappelons que c’est dans cette crainte clairement exprimée que Jean-Marc Uhry, le Vice-Président PS à l’Environnement de la Métro avait démissionné un an avant les municipales. Il avait déclaré pour l’expliquer: » C’est évidemment un problè­me de santé publique. Et moi je ne veux pas faire semblant de porter une politique si aucune mesure n’est décidée. Et surtout, je n’ai pas en­vie d’être celui qui n’a rien dit. Se taire, c’est porter une res­ponsabilité. En Grande­ Breta­gne, un collectif d’habitants a déjà attaqué des collectivités sur la protection de l’air… »

J.POLAT: UNE ARGUMENTATION SOLIDE, UN DÉBAT DE FOND et la GAUCHE et les VERTS/ADES RECULENT

Ainsi au fur et à mesure que la droite a porté le débat sur le fond, avec une argumentation solide, éloignée de toute caricature, elle a fait reculer l’idéologie des Rouges/Verts grenoblois qui s’impose dans l’agglomération grenobloise seulement à cause de la faiblesse des élus socialistes dont Christophe Ferrari est le bon modèle.

Julien Polat avec méthode et conviction, porté par la volonté de faire valoir l’intérêt général, sachant l’importance pour l’emploi, l’industrie et le commerce de liaisons fluides a donc une nouvelle fois plaidé le bon sens et les faits. Ce n’est pas la première fois qu’il affronte Eric Piolle. Sur France 3 il avait décrit le Maire de Grenoble comme  » l’homme qui valait un milliard » après avoir totalisé tous les chantiers qu’il voulait bloquer.

A 480 :

A 480 : » élargir la voirie c’est augmenter la congestion » (!) Yann Mongaburu (Verts/Ades)

 

E.PIOLLE :  » LES RECOURS ONT VOCATION A ÊTRE RETIRÉS… » (!) 

A l’Albenc , devant un public censé lui être favorable, Eric Piolle a même fait marche arrière sur les recours déposés par lui et Y.Mongaburu contre l’élargissement de A 480. Ils ont « vocation à être retirés quand il y aura consensus. »

Et même le dogme de l’élargissement de la voirie qui produit automatiquement de la congestion  se trouve écorné. Au final Eric Piolle se rallierait à une « volonté partagée : l’objectif n’est pas d’attirer plus de voitures mais qu’elles circu­lent mieux » (!). 

Ainsi nos Rouges/Verts admettraient ils l’élargissement de A 480 qui n’attirera pas de voitures supplémentaires (!) mais améliorera la fluidité. On se demande pourquoi ils n’y ont pas pensé depuis 20 ans? Et pourquoi ces recours multiples?

IL RESTERA A CHIFFRER LE COÛT de CETTE POSTURE en SANTÉ PUBLIQUE et PERTE D’ATTRACTIVITÉ

Bref Canossa n’est pas loin. Lorsque la droite porte les idées comme nous le faisons et gagne les élections,  la preuve est faite qu’elle peut faire bouger les lignes en particulier avec des porte paroles tel Julien Polat.

Il restera quand même à chiffrer en termes de santé publique, de perte d’emplois, de régression économique,  de réduction d’attractivité combien aura coûté cette posture que les exécutifs successifs de la Métro ont adopté depuis 21 ans maintenant : les élus PS/PC/Verts/Ades/PG et Adis doivent en effet rendre des comptes aux habitants et aux usagers.

La carte des sources de pollution recoupe exactement celle des bouchons!

La carte des sources de pollution recoupe exactement celle des bouchons!

 

LA PREUVE PAR L’ACTION QUE LES ROUGES/VERTS GRENOBLOIS PEUVENT RECULER

Nous reviendrons sur ce débat dés que nous en aurons fait la lecture intégrale car il marque une date forte d’un nouveau  recul de la municipalité Piolle sur un dossier important et s’inscrit bien dans ses renoncements actuels démontrant combien celle-ci est sur la défensive et déboussolée. Il donne l’espoir à tous ceux qui se battent à l’intérieur de la ville pour la contraindre à la marche arrière sur la fermeture de Maréchal Lyautey, des bibliothèques dans les quartiers en difficultés, le matraquage du stationnement… Les sujets ne manquent pas.

Photo de Une du DL : Julien Polat face à Eric Piolle

E.PIOLLE N’EST PAS UN NOUVEAU NE de la POLITIQUE

NB en marge du débat il convient de rappeler que contrairement à la présentation de Jean-François Noblet, Julien Polat et Eric Piolle ne sont pas « deux jeunes en politique » . Eric Piolle a été candidat aux législatives avant l’an 2000 , il a été ensuite Président du groupe Verts à la région sous la présidence Queyranne (PS) et ce n’est pas parce qu’il a présenté un faux CV au moment de sa candidature aux municipales datant son engagement politique de seulement 4 ans qu’il doit être répété. Tandis qu’à 29 ans, élu à Voiron, Julien Polat en était à sa deuxième candidature après s’être présenté aux élections législatives

ET LA FIN DU MANDAT de M.BONNETON (Verts) APPROCHE

NB Michèle Bonneton la Députée Verts qu’André Vallini a donné à la circonscription serait intervenue dans le débat pour proposer que les voitures avec 3 personnes à bord puissent emprunter les voies de bus. Elle voudrait aussi que les entreprises instituent une journée de travail à domicile. Heureusement la fin de son mandat perdu pour le territoire approche à grands pas.