ELARGISSEMENT de A 480: LE NON de C.FERRARI (PS)

Publié par Les Républicains 38 le

La coalition PS/Verts/Parti de Gauche/PC  qui gouverne l’agglomération grenobloise a l’immobilisme pour seul ciment.

Le PS ne pouvait prétendre à la présidence sans les voix des Verts et du Parti de Gauche et Eric Piolle avait été clair : il faut des engagements précis.
Christophe Ferrari a préféré le poste plutôt que de traiter les problèmes dont la solution  – une fois de plus – est remise à plus tard.(METRO: UN GRAND PAS EN ARRIERE pour L’AGGLOMERATION)

IL NE SE PASSERA RIEN POUR LES CONTOURNEMENTS…

Dans leur compromis il est bien convenu qu’il ne se passera rien en matière de contournements de l’agglomération ce qui signifie une aggravation considérable des bouchons aux entrées avec leur cohorte de difficultés pour les salariés et les entreprises et un accroissement de la pollution.(LIAISONS ET DÉSENCLAVEMENT: RIEN DE PROGRAMMÉ POUR GRENOBLE)

… MÊME PAS le MINIMA

Même le minima à savoir l’élargissement de A 480 est récusé par le « nouveau » Président de la Métro!
Dans le « DL «  du 16 mai Christophe Ferrari passe à la caisse : il faut rémunérer les suffrages des Verts et du Parti de Gauche qui l’ont élu Président.
« Sur l’A480 et les déplace­ments, ma réponse est claire : la priorité, c’est le Rondeau, uniquement le Rondeau ».

Très clair en effet . « Uniquement » le Rondeau . C’est à dire traiter un dossier qui a une quinzaine d’années de retard et laisser le reste empirer.

A.VALLINI AVAIT PROMIS de TOUT REGLER …

Un Christophe Ferrari contraint de démentir André Vallini (PS) qui faisait son affaire de l’élargissement d’A 480 comme il faisait son affaire du Tramway jusqu’à Moirans, de la Rocade Nord et de l’autoroute Grenoble Sisteron ! Avant les élections.(A.VALLINI (PS): UNE CAMPAGNE à 4 M€ pour le CONTRIBUABLE)

Il y a seulement deux mois- une éternité – André Vallini annonçait réglée la question de l’élargissement de A 480…(A.480 : LES ANNONCES PRE ELECTORALES d’A.VALLINI (PS))

Une cacophonie socialiste qui en dit très long sur la manière dont les grands dossiers de développement sont traités par les élus PS. Il se trouvait entre les deux tours des municipales à Grenoble une cinquantaine de personnes dites du « monde économique «  pour faire voter PS afin de barrer la route  aux verts et au Parti de Gauche !(LA LISTE des 5O PERSONNES pour SAFAR (PS) afin de BARRER PIOLLE !)

UNE ACTIVITE ECONOMIQUE de PLUS EN PLUS PENALISEE

On se demande si elles ont compris la manip aujourd’hui ? Le jeu de dupes entre les uns et les autres en concurrence pour les places mais en accord sur les politiques. (DE E.PIOLLE (verts/PG) à E.GRASSET (app PS) L’ECOSYSTEME LOCAL SE REPRODUIT)

Ils gouvernent ensemble la Métro, le département, la Région et Jérôme Safar et ses colistiers ont voté Piolle comme Maire.

Ce ne sont pas des lendemains qui chantent qui attendent les habitants de l’agglomération en matière de déplacements. Il est à craindre que l’activité économique – donc  l’emploi – soit de plus en plus durement pénalisée. (BOUCHONS AUX ENTRÉES DE GRENOBLE:  » UN IMPACT SUR L’ÉCONOMIE » pour le MEDEF)

Catégories : Actualité