E.PIOLLE(Verts/PG) : « la MAUVAISE PERSONNE, AU MAUVAIS MOMENT, AU MAUVAIS ENDROIT »
Warning: Illegal string offset 'custom_subtext' in /home/republiczc/www/wp-content/themes/wppolitico/functions.php on line 226

Accueil  »  Actualité  »  E.PIOLLE(Verts/PG) : « la MAUVAISE PERSONNE, AU MAUVAIS MOMENT, AU MAUVAIS ENDROIT »
7 juil 2016 07:07 Commentaires fermés user1

Régis Pouyet, de l’Union de Quartier de l’Île Verte  à Grenoble a bien résumé les choses en affirmant :» la méthode employée est digne de patrons voyous, qui ferment pendant l’été sans information ou concertation ». ( DL du 3/6/16).

Les mesures de la municipalité Piolle (Verts/PG) ne passent pas. Pour répondre à la lettre d’alerte du Préfet du 24 mai, selon laquelle la ville se rapprochait dangereusement de la mise sous tutelle, la municipalité a décidé dans la précipitation d’entasser des décisions négatives fin juin espérant que leur accumulation soudaine assommerait la contestation et l’arrivée de l’été permettrait d’en éteindre les éventuelles flammèches. Démontrant à nouveau son total cynisme bien loin de l’image fleur bleue véhiculée dans la campagne avec Sainte Nitouche en tête de liste.

UNE PARTIE DE L’ÉLECTORAT de E.PIOLLE (Verts/PG) OUVRE LES YEUX

Mais cette tactique politicienne a ouvert les yeux à une partie de son électorat qui a découvert à cette occasion ce que nous expliquons ici sur la vraie nature de la municipalité Piolle. Même si l’été va naturellement lui accorder un répit la contestation ne faiblit pas. Et la blessure devant tant d’engagements trahis ne fera que s’élargir.

Après sa décision d’augmenter jusqu’à 150 % le prix du stationnement résident , devant une assemblée de quartier en juin une grenobloise a lancé à Eric Piolle:  » quand je pense que c’est nous qui vous avons élus, c’est quand même une sacrée trahison !  »

maintenir et soutenir le réseau des 14 bibliothèques, engagement de Piolle!

maintenir et soutenir le réseau des 14 bibliothèques, engagement de Piolle!

LES BIBLIOTHÉCAIRES:  » MERCI ERIC »

Sur la vitrine de la bibliothèque de l’Alliance qu’il veut fermer une affiche encercle l’engagement 110 qui  » maintien et soutien  le réseau des 14 bibliothèques » avec à coté manuscrit un  » Merci Eric! » rageur. Les syndicats d’employés municipaux ont édité une affiche avec  » les coups de Piolle  » .

Partout des pétitions et des manifestations ont été organisées. Les grenoblois défilaient dans la rue samedi en faveur de la Bibliothèque Alliance. Le même jour on se rassemblait devant la Bibliothèque Hauquelin. Deux jours avant la Bibliothèque Prémol au Village Olympique organisait une après midi de mobilisation.

 » CONDUITE de GRENOBLE » pour Elisa MARTIN (PG)

Le quartier de la Bajatière a fait une « conduite de Grenoble » à Elisa Martin la Première Adjointe (PG) qui veut fermer la Maison de Quartier. On peut penser que, malgré l’instrumentalisation de certaines par Fabien Malbet l’Adjoint (Verts/PG) au scolaire, les associations de parents d’élèves ne resteront pas silencieuses  à la rentrée devant ce qui s’apparente à un démantèlement du service de santé scolaire par la suppressions de la moitié des assistantes sociales.

Sur tous ces sujets des pétitions ont été lancées qui démontrent le mécontentement des Grenoblois qui sera décuplé lorsqu’ils comprendront que soit leur pétition n’entre pas dans le cadre défini  par la ville, soit est introduite dans l’usine à gaz afin de devenir obsolète en étant broyée par le système mis en place pour éteindre les incendies.

Les Responsables Républicains Grenoblois sont venu soutenir la Bibliothèque Prémol: Alain Carignon, Adrien Fodil, François Tarantini, Nicolas Ponchut, Aziz Sahiri, Clément Chappet, Michel Poncerry...

Les Responsables Républicains Grenoblois sont venu soutenir la Bibliothèque Prémol: Alain Carignon, Adrien Fodil, François Tarantini, Nicolas Ponchut, Aziz Sahiri, Clément Chappet, Michel Poncerry…

LA MUNICIPALITÉ PIOLLE S’ATTAQUE AUX FAIBLES

Partout la municipalité Rouges/Verts s’est attaquée aux faibles. A côté de la bibliothèque Hauquelin qui ferme le quartier de l’Alma haut lieu des dealers est le cinquième quartier de Grenoble classé en dessous du seuil de pauvreté.

Au Village Olympique le Théâtre Premol a brûlé et ne sera pas reconstruit rapidement et ne le sera qu’à minima. Quartier Alliés-Alpins après avoir supporté le bidonville Esmonin durant des mois, c’est la Halte Garderie qui vient de fermer avant l’annonce de la Bibliothèque de l’Alliance.

LE PARTI DE GAUCHE d’ÉLISA MARTIN A DEMANDE UN MORATOIRE!

Tous les connaisseurs du fonctionnement des villes témoignent que ces mesures ont été prises en dépit du bon sens. Les mêmes économies auraient pu être réalisées sur des postes moins sensibles. La Parti de Gauche d’Elisa Martin a demandé un moratoire. Deux élus d’extrême gauche ( Bernadette Richard­ Finot et Guy Tuscher) ont refusé de voter le matraquage sur les tarifs de stationnement. C’est la sidération dans la majorité dont un élu anonyme a déclaré au DL:  » on n’a pas été élu pour ça ».

O.BARNOLA A FAIT IMPOSER SES MESURES PAR Eric PIOLLE ….

En effet ils ont été élus sur des engagements à l’opposé de ces décisions. Il semble qu’Eric Piolle porté par une suffisance qui inquiète dans ses rangs ait imposé sans réfléchir les économies établies sur une base exclusivement comptable et à courte vue par sa nouvelle directrice de cabinet , Odile Barnola, une ex de Hewlett-Packard comme lui.On se souvient qu’il avait brutalement limogé Gaël Roustan son ancien collaborateur au groupe Verts de la Région qui avait fait beaucoup dans la préparation de son élection. A son départ amer mais digne, Roustan avait simplement déclaré « ce n’est pas mon choix ».

… ELLE PREND BIEN SES LIVRES à la TRONCHE!

Odile Barnola qui vit dans le Grésivaudan ne comprend pas qu’on puisse trouver des désagréments à aller du Village Olympique ou la bibliothèque disparaitrait à la galerie de l’Arlequin à Villeneuve pour chercher un livre pour enfant! Elle aurait cité son cas selon lequel elle peut bien prendre des livres à la Tronche en habitant Crolles! Les élus Verts/Ades qui ont contribué à régler son compte à Gaël Roustan se mordent les doigts…

PIOLLE A JOUÉ LA CIGALE et LA COM’

La municipalité Piolle n’a pas voulu tirer les conséquences de la situation financière de Grenoble à son arrivée. Au lieu d’emprunter en juillet 2014 pour terminer l’année , elle aurait du engager immédiatement des réformes de structures. Elle ne voulait pas affronter de face le catastrophique bilan Destot/Safar (PS) car les élus Verts/Ades y sont particulièrement liés ayant gouverné 13 ans avec lui. Elle a préféré jouer à la cigale et s’enfoncer dans une politique de com’ (panneaux Decaux, ville apaisée…) qui lui est fatale tant ces annonces se retournent une à une contre elle à l’épreuve des faits.

ELLE ACHÉTE LE SIÈGE DU CRÉDIT AGRICOLE ET FERME DES BIBLIOTHÈQUES

2 ans après, acculée, elle accumule dans la précipitation des économies de bout de chandelles qui ne concernent que la partie émergée des dépenses de la ville.Ainsi  elle est dans l’incapacité d’ expliquer pourquoi elle acquiert pour 8 M€ le siège du Crédit Agricole pour loger les services au moment ou elle ferme des bibliothèques!

LA GESTION LA PLUS IDÉOLOGIQUE AVEC DES MESURES LES PLUS BÊTEMENT LIBÉRALES

Étrangement Eric Piolle aura réussi à cumuler les inconvénients d’une gestion la plus idéologique que Grenoble n’ait jamais connu avec des mesures factuelles les plus bêtement libérales ou plutôt simplement comptables jamais prises, la plus refermée sur un noyau dur intolérant et sur de lui avec les annonces de participation citoyenne les plus mensongères jamais entendues. La démonstration d’une tricherie  et d’une immaturité qui prouvent le caractère totalement faux de cette municipalité élue sur la base d’un scrutin insincère.

UN MAIRE QUI N’EST PAS à la HAUTEUR de la SITUATION de la VILLE

Avec la personnalité d’un Maire qui se faisait passer pour le gendre idéal et se révèle cassant, fermé , imposant ses idées avec un sentiment de supériorité qui frise le ridicule au moment ou la ville est à la renverse. Un Maire en tout cas qui n’est pas à la hauteur de la situation de Grenoble. Qui n’en est plus la solution mais en devient le problème.

« La mauvaise personne, au mauvais endroit au mauvais moment » pourrait on dire pour paraphraser Laurence Comparat l’Adjointe (Verts/Ades) laquelle, face au mécontentement estimait en toute humilité dans un mail à ses collègues élus que  » nous sommes de belles personnes (…)  nous sommes les bonnes personnes au bon endroit et au bon moment » (!)

Photo Eric Piolle dansant avec Elisa Martin…

 

 

 

 

 

 

Share