E.PIOLLE (Verts/PG)  » LES MUSICIENS du LOUVRE doivent FAIRE sans NOUS »

Publié par Les Républicains 38 le

Eric Piolle n’a pas pris de gants avec les Musiciens du Louvre. Il a confirmé lundi soir devant le conseil municipal de Grenoble et sans état d’âme qu’ils étaient rayés de la carte. Démontrant son dogmatisme le Maire a rappelé sans ménagements que son action s’inscrivait dans le cadre d’une idéologie défendue  » depuis des années par certains d’entre nous » se plaçant clairement dans les combats de l’extrême gauche tels que des Raymond Avrillier et V.Comparat (Verts/Ades) les ont mené. Ce n’est pas pour nous étonner connaissant la véritable nature de la liste Piolle. Pas certain que les bobos Grenoblois qui ont cru voter vélo et petites fleurs soient enthousiastes à entendre ces propos d’idéologue froid.

CONTINUERONS le DIALOGUE avec des MORTS

 » Nous avons demandé aux Musiciens du Louvre de faire sans nous » a déclaré Eric Piolle  lisant un discours rédigé par sa cellule de communication. Ce sont ceux là les plus intéressants car ils permettent de bien vérifier l’absence totale d’empathie avec la réalité qui est la marque de l’extrême gauche.

D’ailleurs en même temps qu’il tue la diversité culturelle, Eric Piolle  en appelle avec cynisme  » au dialogue et à la co-construction »(!). On se demandait à l’entendre comment il osait dire tout et son contraire sur le ton détaché d’un Khmer Rouge au travail. Ajoutant aussi dans le même registre :  » nous continuerons le dialogue avec les Musiciens du Louvre lui permettant de s’inscrire dans le territoire « . Des Musiciens morts pourront  » s’inscrire dans le territoire.. »

Les Musiciens du Louvre ont produit des concerts dans tous les quartiers de Grenoble: ce type de musique accessible à tous déplaît à l'extrême gauche grenobloise

Les Musiciens du Louvre ont produit des concerts dans tous les quartiers de Grenoble: ce type de musique accessible à tous déplaît à l’extrême gauche grenobloise

C.BERNARD et O.BERTRAND ( Verts/Ades) ONT RAYE de la CARTE ce qui DEPLAïT à l’EXTRÊME GAUCHE

C.Bernard Adjointe  » aux cultures » et O.Bertrand (Verts/Ades) chargé de l’animation deux élus cumulards ( Conseillére Régionale et Conseiller Général ) sont chargés de rayer de la carte tout ce qui déplait à l’extrême gauche. Ils sabrent visiblement avec plaisir et ne demandent qu’à manier la hachette. Le sang des autres ne leur fait pas peur . En effet, au passage, ces mesures mettent des salariés au chômage: chez les Musiciens du Louvre, au Palais des Sports. Pas une once de compassion de la part des défenseurs acharnés des travailleurs , de la lutte contre les licenciements et la précarité.  La « chef de gare  » à Clelles et l’élu qui a cumulé jusqu’à une aide directe d’André Vallini (PS) bien à l’abri dans leur confort personnel sont prêts à faire le bonheur des masses en sacrifiant quelques pions. Pour commencer.

Ont déjà disparu: le Festival du Cirque, les 3 jours Cyclistes, le Tour de France, la programmation du théâtre privé au théâtre municipal… Tout le secteur culturel et d’animation de la ville est menacé et placé sous l’emprise directe de ces élus. Qui annoncent une  » journée des Tuiles ». Avec eux les Tuiles  c’est tous les jours  à Grenoble

PETITION pour les MUSICIENS : DEJA PRES DE 7000 SIGNATURES

Il faut  défendre la diversité culturelle à Grenoble. Il faut se battre contre la chape de plomb que la municipalité Piolle veut poser sur Grenoble afin qu’une seule « musique » ne se fasse entendre. On le voit avec la composition des « Conseils Citoyens Indépendants « truffés de membres des partis de la municipalité.

La pétition pour défendre les Musiciens du Louvre a déjà recueilli près de 7000 signatures en quelques jours.
La signer c’est signifier à E.Piolle que les Grenoblois ne laisseront pas faire.

Les Musiciens du Louvre Grenoble »

(http://www.mdlg.net/deja-plus-de-4-000-signataires-de-la-petition-pour-les-musiciens-du-louvre-a-grenoble/)

Catégories : Actualité