E.PIOLLE (VERTS/ADES) RENONCE à STOPPER L’ESPLANADE

Publié par Les Républicains 38 le

Ce matin dans le « DL » le candidat des Verts/ades à Grenoble, Eric Piolle fait un pas supplémentaire pour sceller l’alliance avec le PS. Il renonce à stopper le projet de bétonisation de l’esplanade.

Ce faisant il s’assoit allègrement sur les 10 000 pétitionnaires qui demandaient « l’abrogation de la Zac  » de l’esplanade. Toujours cette duplicité.

En insistant à nouveau ce matin sur sa volonté d’union avec les socialistes, le candidat démontre qu’il est un complément à la politique suivie depuis 2008 . il veut reprendre la ou il a été arrêté le chemin de la municipalité PS/verts/ades/PC ( 1995/2008).(Grenoble: E.PIOLLE (Verts/ades) ANNONCE l’ALLIANCE avec SAFAR (PS))

LE P.L.U EST L’OEUVRE des VERTS/ADES avec le PS

C’est à cette coalition qu’on doit le Plan Local d’Urbanisme ( PLU) de 2005 organisant le bétonnage avec notamment la possibilité d’amputer les parcs publics comme cela se produit parc Hoche avec la vente d’un terrain à un promoteur pour construire un hôtel.(http://www.republicains38.fr/j-safarps-les-verts-avec-nous-pour-la-ville-compacte/)

Il n’est donc pas une « alternative » comme ont tenté de le faire croire tous les acteurs de l’écosystème local qui veulent que ça dure pour eux.

S’agissant précisément de l’esplanade le PS et les Verts/Ades n’auront pas à acter beaucoup de différences pour sceller l’alliance du second tour.

FONCTIONNARISER UN PEU PLUS de MILITANTS VERTS/ADES

Eric Piolle explique au « DL » qu’il veut  » da­vantage de mixité sociale  »  c’est à dire plus de logements sociaux dans une ville déjà très paupérisée .(VERDICT DE L’INSEE : GRENOBLE SE PAUPÉRISE AVEC UN CUMUL DE SIGNES DE PRÉCARITÉ).

Il évoque aussi des propositions comme un espace multisports pour remplacer le Boulodrome, une  » maison du climat  » (!) en vue d’accroitre encore les frais de fonctionnement de la ville et de fonctionnariser encore plus de militants Verts/Ades : c’est l’idéal pour eux comme on le voit ailleurs;  Leurs soutiens sont financés par les impôts de tous.

RENONCE à la DE-DENSIFICATION de L’ESPLANADE

Mais surtout aucune demande de dé-densification du projet!

Il accepte clairement la bétonisation. Comment faire autrement pour une extrême gauche qui a toujours été pour la ville dense en faveur de laquelle  Cécile Duflot  demande qu’on fasse plus de  » pédagogie « .(GRENOBLE: DANS les ECOQUARTIERS C’EST l’HABITANT QUI POSE PROBLEME)

Pensez donc les habitants résistent parfois au fait qu’on fasse leur bonheur contre eux.( » ON LUI EN VEUT à DESTOT » pour les ESPACES VERTS)

UNE DERIVE POLITICIENNE CYNIQUE

Avec ce nouvel aveu, Eric Piolle poursuit sa cynique dérive politicienne . Pas certain que le cumul de ses tromperies ne finisse par produire des effets sur  le plus grand nombre.(LES QUESTIONS QUE PERSONNE NE POSE à E.PIOLLE (Verts/ades)

Et que son résultat électoral ne ressemble pas aux promesses de sondages visiblement complaisants. (GRENOBLE: UN SONDAGE à PRENDRE AVEC PRECAUTIONS)

 

Catégories : Actualité