« DICI RADIO » et GRENOBLE-SISTERON : K.BERGER et le PS PATAUGENT TRÈS FORT

Publié par Les Républicains 38 le

C’est un bon morceau de démagogie et de langue de bois de Karin Berger Députée (PS) des Hautes Alpes et phare de l’économie qu’on peut entendre à « Dici Radio » le 9 mai dernier au sujet de Grenoble Sisteron.
Mais acculée par une interview toute en finesse de Jean Marc Passeron ne pouvant se sortir de l’impasse dans laquelle elle est, elle lâche des infos qui démontrent combien le projet est en panne de leader.

LA DÉPUTÉE PS SUPPRIME SES RÉPONSES SUR SON SITE

Sur la Radio des Hautes Alpes on croirait entendre les réponses d’André Vallini et ses opérations de com’!
Mais les questions ne sont visiblement pas convenues.Alors les réponses sont embarrassées, fumeuses et contradictoires. La Députée PS supprime les passages de ses réponses sur l’A51 sur son propre site ou elle met le lien avec son interview ! C’est dire.

Il faut aller à la source pour les retrouver…

« TANT QUE LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE NE TRANCHE PAS… »

En effet Jean-Marc Passeron après l’avoir flattée lui lance: « en résumant les choses finalement cette affaire tant que le président de la République tranche pas en disant “On la fait”,( l’autoroute) il ne se passera rien « .

Et Karin Berger oubliant que la Région (PS) Rhône Alpes , (ALPES 1: « QUEYRANNE (PS) TEND À DONNER RAISON À ALAIN CARIGNON… ») Le Maire (PS) de Grenoble,même le Conseil Général (PS) d’André Vallini ont pris position contre l’autoroute (A51: L’OPPOSITION DEMANDE à A.VALLINI (PS) DE CHANGER LA POSITION DU CONSEIL GÉNÉRAL) de répondre :

 » SI LES GRANDS ÉLUS DU TERRITOIRE NE SONT PAS INTÉRESSÉS… »

« Que ceux qui veulent mettre tout sur le dos du président de la République, oublient juste une chose : un département, un territoire, ça a d’abord comme responsabilité de se prendre en mains soi-même ». Affirmant même un peu plus loin: « si des grands élus du territoire-même ne sont pas intéressés par l’autoroute A 51(…) Permettez-moi de vous  dire, Jean-Marc Passeron, que ça me choque,ça me choque beaucoup et ceux qui ne prennent pas parti de manière très claire, très ferme, définitive, pour la finition de l’autoroute A 51 ».

ADRESSER LES PÉTITIONS À MM VALLINI,DESTOT, QUEYRANNE, BAÏETTO

Exactement ce que nous disions ici même : les pétitions de Karin Berger et d’André Vallini doivent être adressées à… leurs collectivités PS qui s’opposent à cette réalisation depuis 1997 date à laquelle le gouvernement Jospin l’a interrompue avec le soutien des parlementaires PS de l’Isère (Migaud, Destot, Vallini).(Autoroute A51:L’ARRÊT FIGURAIT DANS LE PROGRAMME JOSPIN.Les mensonges d’André Vallini ) . C’est donc bien à MM Vallini,Destot, Queyranne et Baïetto tous élus PS qu’il faut adresser les pétitions pour l’achévement de Grenoble Sisteron si on écoute bien Karin Berger.

LA SOLUTION DE SUBSTITUTION À L’AUTOROUTE ? UN LEURRE

Et la solution de substitution à l’autoroute annoncée en … 1997 par le gouvernement Jospin, solution encore soutenue par M.Destot en février dernier ? .(M.DESTOT RAPPELLE SON OPPOSITION À L’AUTOROUTE GRENOBLE SISTERON) K.Berger lui fait un sort sanglant : « La réalité, c’est que le financement public de l’amélioration des voies départementales et nationales est au point mort depuis bientôt 6 ans, 7 ans …Qu’est-ce que je dis ! 10 ans, 20 ans, 30 ans !!! Depuis quand on a eu un financement public de l’aménagement des ex-nationales 95, 85 pardon et 75 ? ».

IL FAUDRAIT AVOIR L’OREILLE DU PRÉSIDENT

Le PS patauge fort. D’autant plus fort que Karin Berger ne répond pas à l’interpellation de JM Passeron qui revient à la charge: « Reste pour autant cet argument qui demeure : la promesse du  président de la République qu’il assumera ou pas au regard de ses relations avec les écologistes – on les a encore vu se réunir à Gap,la semaine dernière, pour dire toute leur opposition sur ce dossier qui n’est plus maintenant dans l’air du temps, de l’autoroute A 51. A un moment, c’est peut-être l’oreille du Président qu’il faudra avoir directement ? « .

De quoi titiller sérieusement le phare de l’économie alliée au très proche de François Hollande qu’est André Vallini . Pourquoi sont ils dans l’incapacité d’obtenir une décision du Président de la République ?

La réponse de K.Berger est caractéristique de cette impuissance : « Ah, mais je pense que l’oreille du Président, elle est … enfin, il a exprimé son opinion « . C’est dire !

ELLE VEUT ÊTRE MINISTRE COMME VALLINI, DESTOT, BROTTES…

Il est vrai que Karin Berger dans les Hautes Alpes est comme André Vallini dans l’Isère ( et quelques autres) : elle attend un Ministère .
Elle envisage d’être appelée:« Si, un jour, je suis appelée au gouvernement de la France, ça sera un grand honneur parce que je veux servir mon pays,croyez-moi Jean-Marc, les Haut-Alpins n’auront pas à le regretter et les Hautes-Alpes seront tout en haut de la liste des priorités dans ce cadre-là ».

Avec de tels représentants, une telle cacophonie au PS, une telle incapacité à obtenir une décision d’Hollande une chose est certaine: l’achèvement de Grenoble Sisteron est mal parti.

ÉCOUTER K.BERGER C’EST NE PAS RÉÉLIRE LES MAJORITÉS PS

Une autre est sure : les forces économiques qui veulent agir sérieusement sur le dossier doivent s’adresser aux élus PS qui bloquent et au Président de la République qui peut décider. Si on traduit Karin Berger qui estime que les positions locales sont essentielles,les autres pétitions sont du vent. Ce que nous avions toujours affirmé.(Autoroute A51:F.Cuvillier Ministre (PS) des Transports désavoue A.Vallini (PS))

Mais le bout de la logique pour ceux qui sont favorables à Grenoble Sisteron est de ne pas réélire  en 2014 de majorités PS à Grenoble et à la Métro qui contribuent à continuer à bloquer le dossier. Et ensuite en Rhône-Alpes.
Décidément on apprend beaucoup  à écouter « Dici Radio » dans les Hautes Alpes….

 

Catégories : Actualité