DESTOT/SAFAR ANNONCENT LA « VÉGÉTALISATION » DU BÉTONNAGE

Accueil  »  Actualité  »  DESTOT/SAFAR ANNONCENT LA « VÉGÉTALISATION » DU BÉTONNAGE
29 juin 2013 08:06 Commentaires fermés admin

Ça commencera fortement … en 2014 annonce la municipalité Destot dans la revue «  Maisons et Appartements «  dans le cadre d’un publi reportage pourtant signé d’une journaliste.

« Tout devrait commencer dans les rues Lafayette, République et Philis de la Charce , dans l’hyper centre mi-juillet. Prévu dés févier 2014 le second chantier concernerait ( conditionnel NDLR) les places de Metz, Vallier et Championnet. Et le troisième, lancé en juillet 2014 ( !) les places de l’Étoile et Condorcet et rue Vicat » écrit Nathalie Ruffier qui est allé à bonne source unique.

LA MUNICIPALITÉ VEUT « UNE QUALITÉ URBAINE PLUS HUMAINE »…

D’ailleurs «  pas de doute Grenoble ose la métamorphose pour sortir d’une vision musée de la ville et offrir une qualité urbaine plus humaine «  continue t elle plus loin.
Alléchant.
Visiblement elle n’a pas interrogé l’opposition. Ni rencontré d’habitants : tout le secteur nord/ouest de la ville qui subit les effets de la bétonisation ne ressent pas vraiment cette « qualité urbaine plus humaine » que «  Grenoble ose «pourtant selon la journaliste!(Bétonisation de Grenoble: 600 ÉLÉVES SANS COLLÈGE)
Ni les quartiers gangrénés par la violence qui conduisent  des militants les plus dévoués à les quitter pour la première fois depuis 30 ans.(Insécurité à Grenoble: « Pourquoi, après 30 ans, je quitte le village Olympique le 1er Juillet »)

ON BÉTONNE À MORT ET LA VEILLE DES ÉLECTIONS ON VEUT PEINDRE EN VERT

Mais «  Maisons et Appartements «  a repris la communication de la municipalité: celle-ci  prouve que MM Destot et Safar ont bien conscience qu’ils passent en force avec cette politique et que celle ci ne correspond aucunement aux attentes des Grenoblois.
C’est pourquoi ils affirment maintenant qu’ils vont «  végétaliser «  la ville !

Ainsi on bétonne d’abord à mort pendant des années et la veille des élections on annonce qu’on va peindre en vert.(DENSIFICATION DE L’AGGLO : DESTOT/BAÏETTO ACCÉLÈRENT)

UN ARBRE, UN BANC, UNE FONTAINE : « GRENOBLE LABORATOIRE URBAIN »

Grenoble se trouve ainsi qualifié de «  laboratoire urbain «  par l’excellent »  Maisons et Appartements « parce qu’à l’angle de la rue de Lionne et de la Madeleine un architecte annonce planter un arbre, installer  un banc et une fontaine !

Alexandre Chemetoff «  a en effet imaginé un Grenoble plus vert et plus humain ». On lui en rend grâce. Il faut lire cette littérature  pour le croire.

MASQUER LES DÉGÂTS

En fait il s’agit pour lui de masquer les dégâts de la municipalité Destot, d’habiller de vert une politique urbanistique qui est le contraire de l’humanisation de la ville. Rappelons par exemple  que la municipalité Destot chasse partout et en tout lieu ce qui pourrait s’apparenter à un lieu de socialisation .
Par exemple elle chasse les associations du 9 rue de la Poste afin de construire un immeuble de logements sociaux supplémentaire.

ON SUPPRIME LE SEUL LIEU DE CONVIVIALITÉ DU CENTRE VILLE

Ainsi le lieu de convivialité et d’échanges pour les membres de l’Union de Quartier, pour les clubs présents sera supprimé au profit du béton. Sans nul doute on demandera à l’architecte de le verdir pour l’humaniser après l’avoir supprimé .

Bref sous l’impulsion du régime Destot/Safar Grenoble va devenir « un univers verdoyant ». il s’agit de lutter contre « l’environnement minéral «  des rues et ses conséquences sur la création d’îlots de chaleur . Ce que nous avions ici dénoncé puisque cela est aussi source d’augmentation de la pollution qui atteint des seuils d’alerte prés de deux mois par an.(Pollution de la cuvette : Des chiffres inquiétants qui vont s’aggraver)

ON DENSIFIE A MORT TOUS LES ESPACES LIBRES

Ainsi la municipalité Destot qui densifie à mort tous les espaces libres ( Bonne, Jean Macé, Raymond Boutons, Bouchayer Viallet, Vigny Musset, Esplanade …)( GRENOBLE: BOUCHAYER VIALLET, UN NOUVEAU QUARTIER EN ÉBULLITION) annonce lutter contre « l’environnement minéral » et la création d’îlots de chaleur conséquences de la bétonisation !(La MÉTRO (PS)  » LA POLLUTION DANS L’AGGLO EST PRÉOCCUPANTE « )

RUE HOCHE ON EMPILE ET ON SUPPRIME DU PARC PUBLIC

Pourquoi n’a telle pas choisi cette politique la ou elle le pouvait ? Parc Hoche elle a vendu un terrain public a un promoteur pour construire un hôtel . Rue Hoche, en face de l’hôtel en construction, dans une rue pas très large  elle a donné à un autre promoteur la possibilité de densifier par une lourde opération de plusieurs centaines d’appartements .(Grenoble : LA MUNICIPALITÉ PS CRÉE UN HÔTEL EN PLEINE RÉCESSION!)

Afin de lutter contre l’environnement minéral ?

On est dans la pure communication .

Comme on annonce une école et un collège  pour les «  années à venir « dans l’affolement  pour répondre à l’inquiétude des habitants qui constatent l’afflux de population dans le nord /Ouest de la ville du fait d’une urbanisation folle , on prévoit une ville « verte «  dont on aura peut être un échantillon avant les élections rue philis de la Charce.

Mais les Grenoblois ne ressemblent pas tout à fait à « Maisons et appartements ». Ils vivent à Grenoble…

 

 

Share