DESTOT TRÈS CONTENT DE LUI

Publié par Les Républicains 38 le

Selon « Grenews » Michel Destot est content de lui . Très content. Dans une interview diffusée ce matin il est très fier d’avoir  » fait  » le Mont Blanc  . Il se raconte avec délectation et plaisir et sa personne semble bien être le sommet de l’Europe .( à minima )  On ne reviendra pas sur  » l’exploit  » sportif lui-même compte tenu de ce qu’en pensent réellement tous les passionnés de montagne qui savent ce qu’il en est .

On ne commentera pas non plus sa forfanterie selon laquelle il  » attendait l’opposition  » dans cette compétition comme si la situation politique pouvait accepter  ces gamineries immatures et comme si la condition physique de Michel Destot était l’étalon indépassable pour les hommes de sa génération ! Pas de cruauté dans ce domaine personnel dans lequel Michel Destot voudrait faire dériver  le combat politique .

Ce qui choque en profondeur est l’absence du Maire sur le front de l’insécurité  ( nouvel échec pour G.Fioraso, M.Destot, A.Vallini :GRENOBLE EXCLUE DES ZONES PRIORITAIRES DE SÉCURITÉ ) et la fausseté de son communiqué pendant son absence et les événements qui ont marqué Grenoble . (DESTOT SUR LE BANC DE TOUCHE DE GRENOBLE )

Cette inconvenance au moment ou Grenoble souffre du point de vue de son image et des graves incidents qui s’y déroulent démontrent à nouveau son éloignement des réalités .

Cette auto satisfaction permanente choque également car qu’au plan politique en 24 ans de mandat Michel Destot n’a jamais réussi à dépasser les murs de Grenoble . Ce qui n’est tout de même pas une cause de fierté personnelle !

Une auto satisfaction d’autant plus indécente que les problèmes des grenoblois s’aggravent .

Outre l’aggravation de la délinquance dans la ville , la perte d’attractivité économique du fait de son inertie dans la question  des liaisons routières (  GRENOBLE, « BOUCHON » INTERNATIONAL: DESTOT et VALLINI RESPONSABLES ) ou ferroviaires (TGV BLOQUÉ : l’INCIDENT QUI DÉMONTRE LE RETARD DE GRENOBLE ) qui signent des échecs cinglants  , les luttes de succession  ( Selon  » le Nouvel Obs’  » : AUTOUR DE M.DESTOT « JALOUSIES , GUERRES DE SUCCESSION « ) depuis qu’il annonce à tous les journaux qu’il attend un poste national ou international produisent à Grenoble un climat extrêmement malsain .

Bref affirmer un 14 août 2012 qu’on est très content de soi alors que notre pays traverse les difficultés que l’on sait et Grenoble vit des jours difficiles et attend des mesures concrètes dénote chez Michel Destot un curieux autisme .


Catégories : Actualité