Dernier Conseil Municipal.CHINE : QUAND M.DESTOT (PS) S’EVEILLERA

Publié par Les Républicains 38 le

Peu avant son dernier Conseil Municipal de ce soir, le «  DL » a rendu ( modestement il est vrai ) compte d’un rapport qui a échappé à la presse internationale. Celui de M.Destot (PS) sur la Chine.

On imagine que M.Destot veut occuper sa retraite de Député prise depuis 25 ans déjà  -puisqu’il n’a été l’auteur d’aucun amendement notable et figure parmi les derniers Députés en terme d’activité parlementaire – en s’occupant de la Chine…

LE MAIRE QUE LE MONDE NOUS ENVIE

Le quotidien rapporte l’essentiel de l’analyse et les propositions de Michel Destot qui démontrent à nouveau que Grenoble a bénéficié d’un «  Maire que le monde nous envie ». Mais que personne ne prend jamais. La ville perd beaucoup.

Cela ressemble un peu à son interview à ne pas manquer à Recap Info. Lorsqu’on lui demandait ses propositions pour la Métropole, en gros il renvoyait à 2026 toute avancée et noyait le vide dans une logorrhée verbale indigente : «  il y a département et département « ou bien  » il y a des grandes, des moyennes et des petites villes  »   ou encore  » nous définirons plus tard les conditions du décroisement » .(Le Conseil du départ pour M.DESTOT (PS): DONNER UN CONTENU AU VIDE).

Toujours une enfilade de perles pour habiller le sur place.

DU DESTOT DANS LE TEXTE

Du Destot dans le texte tel qu’il a officié 19 ans avec Jérôme Safar, le bilan de cette absence de décision étant la note à payer avec l’envolée des impôts locaux. Parce que les dépenses de fonctionnement ne peuvent que galoper lorsqu’une machine  répond aux problèmes seulement par la création de structures (« DL » : « GRENOBLE en TÊTE du PALMARÈS des IMPÔTS LOCAUX »).

Un terrible bilan que l’opposition au Conseil Municipal dénonce ce matin dans le « DL » :  » ou est passé l’argent?  » demande M.Chamussy (UMP) dans une ville ou à la fois la dette ET les impôts ont explosé ! (FINANCES:LE DOSSIER DU « POINT « QUI ACCABLE GRENOBLE)

DESTOT VA TERRASSER LE DRAGON

Alors quand il s’agit de la Chine on se tord. Le Dragon va être terrassé par Michel Destot.

C’est du même niveau que Recap Info  : « Fruit d’un travail d’un an explique cruellement le «  DL »  le document indique des pistes d’amélioration des relations franco­- chinoises.

 » IL EST NECESSAIRE DE REVALORISER les RELATIONS ENTRE LES 2 PAYS »(!)

« La Chine est à un tournant, démogra­phique et économique. Il est nécessaire de revaloriser nos relations avec ce pays  » expli­que Michel Destot. Depuis Peyrefitte et  » Quand la Chine s’éveillera  » on n’avait pas fait mieux. .

« ENCOURAGER la DYNAMIQUE HOLLANDE » (!)

Parmi ses propositions le « DL «  retient :  «  encoura­ger la nouvelle dynamique amorcée par la visite du prési­dent Hollande en mai 2013 (!)  «  un Président dont personne n’ignore « la dynamique  » (!)  et la capacité d’entrainement.

Et – mais  oui –  on lit bien, «  rééquilibrer la balance commerciale déficitaire de 26 milliards d’euros pour la France « .

Quelle perspicacité ! Quelle audace !

 » MISER SUR LES ATOUTS du PAYS »

Michel Destot recommande aussi de …. » miser sur les atouts du pays, à com­mencer par le tourisme. Les délais d’obtention de visas pour la France sont encore beaucoup trop longs, nous pourrions attirer beaucoup plus de touristes « .

Miser sur les atouts ? Il fallait y penser.

Et sa conclusion, fruit de ce travail d’un an explose;  Elle vaut aussi le détour :  » Notre économie doit être plus performante sur les marchés extérieurs « .

IL Y AURA UN AVANT et UN APRES DESTOT

Les relations France Chine vont prendre un tour nouveau avec ces analyses et ces propositions . Il y aura un avant et un après Destot . Comme à Grenoble. Tout le monde aura été saisi par la hauteur de vue, la perspicacité et les capacités d’anticipation dont fait preuve le Député Maire que « le monde nous envie ».

On regrette qu’un tel rapport n’ait été repris seulement sur 2 colonnes par le seul «  DL » et qu’il ne fasse pas encore l’objet de larges reprises ailleurs au plan national et international.

A moins que, Olivier Noblecourt  s’y mettant «  le Monde » ne s’y intéresse enfin.

Catégories : Actualité