DEPARTEMENTALES: LA GUERRE des CHEFS FAIT RAGE au PS de l’ISERE

Publié par Les Républicains 38 le

André Vallini ne parvient plus à imposer ses candidats aux élections départementales. A ce jour le parti n’a pas encore publié la liste de ceux qui vont porter les couleurs de la majorité sortante: à 40 jours du premier tour.  La situation est telle qu’Orod Baguery ,  » coordonnateur » du PS de l’Isère et Directeur de l’Evénementiel au Conseil Général a annoncé son départ pour le mois de mars.Une annonce qui n’a pas motivé les troupes qu’il est censé conduire.

La guerre des chefs fait rage et l’appareil verrouillé par André Vallini, grâce aux membres de son cabinet au Conseil Général , ne parvient plus à tenir la situation. Il faut dire que l’ambiance n’est pas à la franche camaraderie: les bureaux doivent être bouclés, beaucoup sont soupçonnés de fuite et les fonctionnaires prennent leur distance.

A.VALLINI (PS) VOULAIT L’ENTENTE AVEC LES VERTS/PG

L’échec des négociations à gauche a aussi pesé lourd: jusqu’au dernier moment le PS a espéré une entente avec les Verts/Ades d’Eric Piolle  qu’il est censé combattre par ailleurs! Devoir se rabattre sur le PCF qui souhaitait lui même abandonner le PS pour l’extrême gauche qui n’a pas voulu de lui, et n’a donc lui même plus le choix (!) n’est pas particulièrement valorisant.Ces positionnements de toupie , sans rapport avec des convictions, n’aident pas non plus à défendre sa cause avec la fierté nécesaire au combat.

AGGLOMERATION: La CONFUSION EST à SON COMBLE

A St Martin d’Héres c’est l’ex PS Philippe Serre qui porte les coups contre l’alliance PCF/PS avec le soutien de … Georges Oudjaoudi ( Verts), Vice Président de la Métro gérée avec le PS! Ils sont devenus fous. A Echirolles on avait entendu un Adjoint (PS) Emmanuel Chumiatcher, hurler « casse cou » si la gauche ne s’entendait pas au premier tour. Il a crié dans le désert.

C.PICHOUD ( PS) IMPOSE PAR UN VOTE par TELEPHONE…

Dans le canton Oisans-Romanche la fédération PS a organisé un vote par… téléphone afin d’imposer l’avocat Christian Pichoud Vice Président ( app PS) du Conseil Général.  Selon le « DL » (8/2) il était proposé au choix, Pichoud (avec Strappazzon remplaçant) ou Strappazzon (avec Pichoud remplaçant). Et Christian Pichoud a obtenu 25 voix, Gilles Strappazzon 18 et cinq abstentions ont été enregistrées.

G.STRAPPAZZON (PS) NE PEUT PLUS ÊTRE CASé NULLE PART

Car il s’agit d’éliminer Gilles Strappazzon qui ne peut pas être casé sur le canton voisin, celui de Pont de Claix dans lequel il était prévu. Christophe Ferrari Président (PS) de la Métro fait un acte d’autorité chez lui! Fatigué d’être moqué sur les dossiers pour être à l’intérieur de la Métro dépendant d’Eric Piolle et des Verts et à l’extérieur avaler les couleuvres financières d’André Vallini comme on l’a vu avec le SMTC, il veut se rattraper à Pont de Claix ou, semble t il, il règne.

C.FERRARI (PS) A DE L’AUTORITE à … PONT de CLAIX

Ce sera donc un de ses Adjoints préféré sur ce canton: Sam Toscano (PS) qui n’a pas encore eu l’occasion de se révéler au grand public malgré ses importantes fonctions qu’il énumère avec fierté :1er adjoint au Maire,  vice président du SIERG ,vice président du SIM Jean Wiener ,Co-président de la commission déplacement à la métro….Chez les socialistes cumul de fonctions vaut action.

LES CISEAUX d’ANDRE VALLINI ONT CREE CETTE SITUATION!

Le piquant de la situation est qu’elle est due aux ciseaux d’André Vallini! Une partie du canton de Gilles Strappazzon  a rejoint l’Oisans et l’autre a été versée dans le nouveau canton de  Pont-de-Claix. Il s’agissait de noyer Brié, Jarrie, Herbeys  d’un côté et Varces et Vif de l’autre avec les électeurs de Pont de Claix. Ce qui permettait  par ailleurs de mettre Claix avec … Villard de Lans afin de noyer ses électeurs avec ceux de  Fontaine!

G.STRAPPAZZON UNE CAMPAGNE PLUS SOCIALISTE que les AUTRES

Sans le nouveau Napoléon de Pont de Claix le tandem logique du PS était celui des deux sortants: Gilles Strappazzon et Brigitte Périllé , Vice Présidente sortante pour le canton.  L’arrivée de Sam Toscano fait éclater cette logique. Et André Vallini doit s’incliner.

Résultat: Gilles Strappazzon se présente dans le canton Oisans Romanche ou il n’est pas investi pour l’instant. En binôme avec Laurence Chopard, élue à Mont-de-Lans: ils veulent incarner le vrai PS, le plus proche d’Hollande et du pouvoir actuel face à Christian Pichoud qui ne serait pas adhérent du PS. Pas certain que ce soit porteur.

C.PICHOUD : UN BILAN CATASTROPHIQUE pour le TOURISME

Chistian Pichoud de son côté présente un bilan catastrophique en matière de tourisme. Tous les chiffres sont à la baisse. Il a appliqué la discipline de fer de la majorité Vallini et n’a jamais levé le petit doigt pour débloquer l’asphyxie des liaisons routières qui fait tant de mal à nos stations. Alors que les Savoies ont sans cesse amélioré leur accès , l’Isère a pris un retard considérable. Christian Pichoud porte une lourde responsabilité dans cette situation. Chaque week end les touristes sont bloqués dans la traversée de l’agglomération grenobloise: le passage de Jarrie, la déviation de Séchilienne , toutes les grandes avancées datent de la présence de Jean-Guy Cupillard, Conseiller Général de l’Oisans . Depuis Christian Pichoud met des rustines et promène son inefficacité dans le canton.

Si l’affrontement des élus socialistes est confirmé dans le canton Oisans/Romanche, la candidature du tandem André Decard (UMP Vizille) Valérie Bernodat-Dumontier ( Huez) incarnera encore plus la clarté et l’avenir de ce territoire.

B.PERILLE (PS) VOULAIT SUPPRIMER 6 ETABLISSEMENTS pour les ENFANTS EN DANGER

Sur l’autre versant l’affrontement de Brigitte Perillé ( PS) avec Sam Toscano (PS) devrait aussi faire des dégâts. La première est Vice Présidente sortante chargée de l’enfance en danger, de la famille et de l’égalité des chances. Son bilan est désastreux. C’est sous son mandat que le Conseil Général a tenté de renoncer à assumer sa mission légale à l’égard de l’enfance en danger. Il s’agissait de fermer 6 établissements, de supprimer 180 postes et en fait d’en finir avec la primauté de l’intérêt de l’enfant en danger. Il n’y aurait plus eu de choix pour lui. Il était obligatoirement affecté en familles d’accueil . Une dérive inquiétante.

ELLE ETAIT EN INDE AUX FRAIS du CONTRIBUABLE

Pendant toute cette période Brigitte Perillé était en… Inde pour effectuer un voyage d’études au frais du contribuable! On comprend que les électeurs de Vif l’aient remerciée sévèrement aux dernières élections municipales. Elle se présente aux élections cantonales avec François Diaz ( app PS) battu à St Paul de Varces. Il a laissé une commune exsangue, des comptes reconnus « insincères  » par la trésorerie de Vif: une bonne raison de se présenter…

Dans ce canton Pierre Gimel, (UMP) Président de l’inter groupe de l’opposition et Sandrine Martin-Grand ( UMP/Varces) se présentent avec l’appui de nombreux Maires qui veulent en finir avec ces déchirements qui démontrent combien la gauche est éloignée de l’intérêt général.

PERSONNE NE VEUT SE PRESENTER AVEC LE PS

Bref comme on le voit une tornade s’abat sur le PS lâché par ses alliés naturels qui ne veulent pas se présenter avec lui, même s’il s’agit au final de lui apporter les suffrages recueillis de ces citoyens trompés. Au final personne ne peut préjuger si ces dissidences se maintiendront jusqu’au bout.

LA MAJORITE VALLINI SE DELITE CHAQUE SEMAINE

Mais d’ores et déjà il y a des dégâts chez les Isèrois qui découvrent la guerre des chefs, des sous chefs, la guerre des égos . La majorité Vallini se délite chaque semaine davantage et le sémillant Secrétaire d’Etat peut de moins en moins faire illusion. Le Conseil Général ressemble de plus en plus à un bunker isolé et paralysé , entouré de forces hostiles , sur lesquelles les classiques moyens d’intimidation n’ont plus de prise.

Ils sont maintenant trop nombreux ceux qui pensent qu’ils ne dépendront plus d’André Vallini pour leurs subventions. Le clientélisme exacerbé et la menace permanente trouvent ici leurs limites.

Photo: Christian Pichoud Vice Président (app PS) au Tourisme dont le bilan est catastrophique , qui n’a rien obtenu pour la traversée de l’agglomération et l’accès aux stations.

 

Catégories : Actualité