DÉLINQUANCE: Les COMPAGNIES ne VEULENT PLUS ASSURER GRENOBLE

Publié par Les Républicains 38 le

 » Compte tenu de la dégradation de la sinistralité de la ville, la société titulaire du marché a décidé de résilier en 2012 le contrat d’assurances dommages aux biens. La relance du marché a montré que la plupart des compagnies d’assurance n’ont pas souhaité répondre à la consultation invoquant les mauvaises statistiques sur Grenoble .En conséquence, la prime d’assurances  » dommages aux biens » vient de passer de 724000 € à 1.500 000€ et la franchise en cas d’incendie ou d’émeute de 10 000 € à… 1.500 000 € ».

Ces lignes sont extraites de la Mission d’ Evaluation des Politiques Publiques de la municipalité Destot/Safar (PS) publiées dans le cadre d’une étude sur l’évaluation de la vidéo surveillance.

RECOMMANDATION: La VIDÉO PROTECTION

La Mission indique:  » il est donc nécessaire de mieux protéger les bâtiments de la ville et de prévoir obligatoirement dans la phase de conception des nouveaux bâtiments l’installation de… système de vidéo protection afin, le cas échéant, d’identifier les auteurs de dégradations et permettre ainsi l’indemnisation de la ville ».

Le rapport de la Mission d'évaluation des caméras qui stipule

Le rapport de la Mission d’évaluation des caméras qui stipule que  » la plupart des compagnies d’assurances n’ont pas souhaité répondre à la consultation ( de la ville) invoquant de mauvaises statistiques sur Grenoble  » et expliquant:  » il est nécessaire de mieux protéger les bâtiments de la ville et de prévoir obligatoirement(…) l’installation de systéme de vidéo protection ».

 

E.PIOLLE ( Verts/PG) VEUT SUPPRIMER les CAMERAS

Ces mêmes caméras que Eric Piolle (Verts/PG) veut supprimer laissant le peu qui demeurent en fonctionnement devenir obsolètes et sans surveillance. Les grenoblois sont actuellement victimes d’une vague de délinquance et d’une montée de l’insécurité sans précédents.

LE CONTRIBUABLE RÈGLE la NOTE

Alors que la ville est financièrement exsangue, que la municipalité a emprunté 13 M€ au mois de juillet dont 5 M€ vont servir a payer le personnel pour terminer l’année, alors que Grenoble est déjà la première ville de France pour l’impôt sur les ménages, ce choix du laxisme a des conséquences: c’est le contribuable qui supporte le coût des actes de délinquance.

E.MARTIN ( ext.gauche) DEVRAIT REGARDER les FACTURES

La Première Adjointe d’extrême gauche, Élisa Martin chargée de  » la tranquillité publique  » demandait  » ou et quand?  » l’insécurité à Grenoble en répondant à Vincent Barbier Conseiller Municipal (UMP) qui l’interrogeait : elle peut regarder l’augmentation folle des primes d’assurances pour le patrimoine de la ville et recevoir ainsi la réponse.

LES COMPAGNIES NE VEULENT PLUS ASSURER GRENOBLE

Comme les compagnies sont de moins en moins nombreuses à répondre aux appels d’offres de la ville, bientôt il n’y aura plus de compagnie d’assurance pour couvrir Grenoble. Le départ des caméras va aggraver ce phénomène au détriment du contribuable qui va demeurer le seul payeur. Une justification supplémentaire de signer la pétition lancée par l’UMP et l’opposition municipale pour réclamer une consultation citoyenne pour augmenter le nombre de caméras de vidéo protection à Grenonle

Catégories : Actualité