DÉLINQUANCE à GRENOBLE: 1500 VÉLOS VOLÉS DANS l’ANNÉE !

Publié par user1 le

 » On n’est pas si mal logés  » en matière d’insécurité à déclaré Klauss Habfsat (Verts/PG) au dernier  Conseil Municipal de Grenoble tandis qu’Elisa Martin la première Adjointe(PG)  a déclaré un peu avant dans le DL qu’elle jugeait la situation « plutôt calme » .

C’est pourquoi Yann Mongaburu (Verts/Ades) n’a pas évoqué les questions de la délinquance en présentant son bilan des transports collectifs. Les derniers chiffres publiés concernaient le premier semestre 2015 : + 55% de délinquance dans les transports .

GRENOBLE: UNE DÉLINQUANCE SUPÉRIEURE de 63 % à la MOYENNE des VILLES

Depuis lors c’est le silence total. Le seul chiffre publié depuis l’a été par le Ministre de l’Intérieur , Bernard Cazeneuve (PS) de passage à Grenoble. La ville connait un niveau de délinquance  de 63 % supérieur à la moyenne des villes comparables.  » On n’est pas si mal logés  » en effet.

D’ailleurs au moment ou le Conseil Municipal de Grenoble débattait lundi soir dernier du projet de fermer l’accès des avenues Maréchal Lyautey et Agutte Sembat , les élus Rouge/Verts grenoblois ont bien expliqué que leur projet de centre ville ne concernait ni la propreté, ni les bouchons, ni… l’insécurité.

 

Outre les vols, les dégradations de vélo sont également très nombreuses

Outre les vols, les dégradations de vélo sont également très nombreuses

AUCUN CHIFFRE sur L’AUGMENTATION de la DÉLINQUANCE dans les TRANSPORTS

Dans le DL ( 15/4/16) Yann Mongaburu se félicitait de l’accroissement de fréquentation des transports collectifs. Ce qui n’est ni étonnant, ni anormal compte tenu des investissements effectués ces dernières années et en particulier avec la création de la ligne E de tram. Cela crée des synergies que l’on retrouve dans les chiffres.

Les Grenoblois auraient apprécié que des éléments soient donnés aussi sur la sécurité, les parents étant de plus en plus inquiets pour les scolaires qui les empruntent.

1456 VELOS VOLÉS DANS l’AGGLOMÉRATION GRENOBLOISE

D’ailleurs en parallèle le DL du même jour révélait qu’en 2015 sur la seule cir­conscription de police de Grenoble, 1 456 vols de cy­cles, dont 51 électriques, ont été enregistrés : 1 104 à Gre­noble, 30 à La Tronche, 25 à Gières, 59 à Fontaine, 79 à Échirolles, 149 à Saint­ Martin­d ’Hères et 10 à Saint­ Martin­ le­ Vinoux. Une véritable catastrophe pour l’utilisation des deux roues.

Le premier garage à vélos sécurisé au coût de 5000 € permettant de loger 6 vélos a été installé rue de New York à Grenoble

Le premier garage à vélos sécurisé au coût de 5000 € permettant de loger 6 vélos a été installé rue de New York à Grenoble

800 € PAR GARAGE à VÉLO

Il y a quelques semaines Yann Mongaburu avait présenté un type de garage à vélo sécurisé d’un coût de 5000 € pour… 6 vélos. L’élu Verts/Ades toujours si proche de la vérité avait expliqué que Grenoble pouvait imiter Londres qui bénéficie de ce type de garage ! On sait que la municipalité attire particulièrement les golden boy , les traders, les boursiers avec la construction de 50 % de HLM dans toutes les nouvelles opérations d’urbanisme.

Bref des milliers et des milliers de cyclistes devraient bénéficier de garages à 800 € par vélo du fait de la dégradation de la situation de la ville, de l’absence de politique de répression, de l’absence de caméras de vidéo-protection, d’une police municipale renforcée.

Quel que soit le bout par lequel on prend la politique de la municipalité de Grenoble on mesure son incohérence et ses conséquences dramatiques pour la population.