DE E.PIOLLE (verts/PG) à E.GRASSET (app PS) L’ECOSYSTEME LOCAL SE REPRODUIT

Publié par Les Républicains 38 le

Eric Grasset ( app PS) qui succéde à Eric Piolle ( VertsPG) comme Conseiller régional  siégera peut être chez les Verts à la Région Rhône Alpes.  Il a déjà été conseiller Régional Verts, puis est passé avec M.Destot en 2008 et a figuré comme un serviteur zélé et récompensé de la municipalité Destot/Safar entre 2008 et 2014.

Il peut passer de l’un à l’autre. Cette succession nous rappelle que Jérôme Safar (PS)  – l’homme qui voulait entre les deux tours des municipales faire barrage aux Verts et à l’extrême gauche et en appelait à la droite et aux chefs d’entreprises – faisait liste commune avec … Eric Piolle au deuxième tour des Régionales. ( LA LISTE des 5O PERSONNES pour SAFAR (PS) afin de BARRER PIOLLE !)

Ils géraient la Région Rhône Alpes ensemble .

E.GRASSET ( liste Safar) SUCCEDE à E.PIOLLE ( Verts/PG)

E.Piolle démissionnant de son mandat de Conseiller Régional le hasard des listes fait entrer Eric Grasset qui le suit.
Non seulement les hommes sont interchangeables mais les politiques sont les mêmes : Eric Grasset est cet «  écologiste «  ( app PS) qui revendiquait fortement au sein du Conseil municipal de Grenoble son adhésion à «  la ville compacte «  . Traduisez:  bétonnage intensif.   » Responsable  » du service de l’eau il a démontré en maintes circonstances son incapacité à agir. (L’EAU DE GRENOBLE MENACÉE PAR DES CARAVANES SUR LES CAPTAGES DE LA VILLE)

LE BETONNAGE de GRENOBLE EST UNE OEUVRE COMMUNE

D’ailleurs le Plan Local d’Urbanisme ( PLU) de Grenoble a été élaboré par Pierre Kermen Adjoint (Verts/ades) et voté en 2005 par une coalition municipale PS/PC/Verts/Ades… (J.SAFAR(PS) : « LES VERTS AVEC NOUS POUR LA VILLE COMPACTE »)

Ce PLU qui a permis la densification de la caserne de Bonne, de la rue Hoche, de Bouchayer Viallet et les projets Flaubert , Esplanade que la nouvelle municipalité n’arrête d’ailleurs pas.

LA ZAC de L’ESPLANADE NE SERA PAS ABROGEE

Sans consulter personne, sans prendre en compte les 10 000 pétitionnaires qui demandaient l’abrogation de la ZAC, Eric Piolle a juste réduit à… 650 logements le nombre à construire à l’Esplanade , espérant faire passer la pillule. Pas de débat. Pas d’alternative . Les Grenoblois ont le choix entre plus ou moins de béton. Entre la gauche et l’extrême gauche ! (GRENOBLE : E.PIOLLE ( Verts/PG) N’ABROGERA PAS LA ZAC de L’ESPLANADE)

Les « alternatives «  comme Raymond Avrillier les aime : le pouvoir et le contre pouvoir sont exercés par la même tendance politique. Gênés par personne. (Grenoble: AVRILLIER ( Verts/ADES) VEUT FAIRE le POUVOIR et le CONTRE POUVOIR !)

E.GRASSET : PS, PG, Verts,Ades …. C’EST PAREIL

Eric Grasset annonce au « DL » qu’il peut choisir de siéger dans le groupe PS ou Verts ou Parti de gauche ! Il démontre une fois de plus la duplicité de l’écosystème politique Grenoblois qui se reproduit entre soi depuis 20 ans. Avec tous les problèmes posés par la consanguinité.

Absence de véritable confrontation des idées, conformisme des esprits, marketing politique qui remplace toute réflexion produisent le bilan que nous connaissons lequel ne risque pas de s’améliorer : bétonisation de la ville avec ses conséquences sur la circulation et la pollution, impôts locaux les plus élevés de France , arrêt de toutes les voiries nouvelles produisant l’asphyxie de l’agglomération entre autres.

Ces élus dogmatiques ne voient pas les rideaux des commerces se baisser, la paupérisation de la ville constatée par l’INSEE, (VERDICT DE L’INSEE : GRENOBLE SE PAUPÉRISE AVEC UN CUMUL DE SIGNES DE PRÉCARITÉ), la montée de l’insécurité et la perte d’attractivité économique de l’agglomération.

Ils continuent à se succéder à eux mêmes assurant seulement leur propre développement durable.

Photo : E.Grasset avec M.Destot plantant un arbre fruitier à Rochefort. Cette municipalité remporté tous les records d’abattage d’arbres dans Grenoble ….

Catégories : Actualité