CULTURE:COMME À GRENOBLE M.ORIER (PS) NE VEUT VOIR QU’UNE TÊTE, JM.BESSET résiste à Montpellier

Publié par Les Républicains 38 le

ça se passe moins facilement à Montpellier qu’à Grenoble semble t il. Aurélie Filippetti Ministre (PS) de la Culture et Michel Orier soutien du PS  (ex MC2 ) son directeur coupent aussi des têtes, mais on résiste plus qu’à Grenoble. C’est ce qui ressort du combat que livre Jean-Marie Besset contre une  » injustice  » .

À GRENOBLE LES INSTITUTIONS CULTURELLES SONT INSTRUMENTALISÉES
Tandis qu’à Grenoble c’est  toujours le silence dans les rangs à propos des coupes sombres des budgets de la culture . Que ce soit ceux du Conseil Général ( Conseil Général: dans l’urgence A.VALLINI (PS) sacrifie la culture) comme ceux de l’État .(CULTURE : HOLLANDE A TRAHI SON ENGAGEMENT ) Tout un système fait le dos rond  .MC2 a même accueilli François Hollande ( JC PEYRIN (UMP):  » la présence de F.Hollande à MC2 est indécente ») en fanfare pour son inoubliable « ode à la jeunesse  » au mois de janvier dernier . ( LES « JEUNES  » D’HOLLANDE CHOISIS PAR LE PS) Une ode qui n’a pas produit les effets escomptés puisque pour la première fois dans son histoire une majorité de jeunes veut quitter le pays.(HOLLANDE ET LA JEUNESSE: UNE MAJORITÉ SOUHAITE PARTIR VIVRE AILLEURS!).

Une municipalité de Grenoble  qui a mis les institutions culturelles  au service exclusif du PS et de ses alliés (Forum « libé » à MC2 : la propagande PS financée par le contribuable ?)

COUPER LA TÊTE À JEAN-MARIE BESSET À MONTPELLIER

Gageons que cela n’inspirera pas à Michel Orier la violence de son attaque contre Nicolas Sarkozy auquel il ne reconnaissait rien de positif dans son appel à voter Hollande. (1)

À Montpellier la Ministre et son directeur ont décidé de couper la tête à Jean-Marie Besset qui dirige le  Centre dramatique national de Montpellier.

Nommé 10 fois aux Molières (6 fois comme Auteur et 4 comme Adaptateur), il est lauréat du SNCD : Prix de la meilleure création d’une pièce en langue française du Syndicat de la critique (1993), Prix Nouveau Talent Théâtre de la SACD (1993), Chevalier (1995) puis Officier (2002) des Arts et des Lettres, Prix du Jeune Théâtre puis Grand Prix du Théâtre de l’Académie Française (1998 et 2005),  il fait partie du comité de lecture du Théâtre du Rond-Point.

UN ACCUEIL TRÈS FAVORABLE À SA PREMIÈRE SAISON

Candidat malheureux en 2006 à la direction du Théâtre national de Toulouse, il pose en 2009 sa candidature à la direction du centre dramatique national de Montpellier, le Théâtre des Treize Vents. En accord avec Georges Frêche président du conseil régional de Languedoc-Roussillon et de la communauté d’agglomération Montpellier Agglomération, le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, retient la candidature de Jean-Marie Besset.

Jean-Marie Besset souhaite qu’on le « juge sur son travail ». Dans le cadre de son projet artistique, il propose de « défendre les auteurs vivants, notamment d’expression française ; exhumer des classiques oubliés, comme l’Américain Thornton Wilder ; et réintroduire la comédie dans le théâtre public ».La presse nationale et régionale réserve finalement un accueil très favorable à sa première saison.

SE BATTRE CONTRE UNE INJUSTICE

C’est pourquoi Jean-Marie Besset compte bien se battre contre ce qu’il nomme une injustice. « C’est la première fois qu’un directeur de CDN n’est pas reconduit dans ses fonctions après un premier mandat », explique-t-il, très en colère.

Que lui reproche Michel Orier, directeur général de la création artistique? Ni sa gestion, ni le niveau de fréquentation du public, explique Besset, mais…. sa ligne esthétique: « Je ne suis pas dans la ligne artistique du théâtre public, m’a-t-on dit. Est-ce à dire qu’il existe un art officiel? » Et de réclamer que la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, juge sur pièce en allant voir L’Importance d’être sérieux, dernier opus qui fait le plein au théâtre Montparnasse, après avoir également rempli les salles à Montpellier.

LE PS DEVIENT EXPERT EN LIGNE ESTHÉTIQUE …

La  » ligne esthétique « . Reconnaissons que le PS professeur de Morale est également particulièrement compétent en matière de  » ligne esthétique  » . Des experts . Ils popularisent en ce moment une esthétique de la casserole que ne représente peut être pas suffisamment bien Jean Marie Besset ?

SOUTENU PAR LES TUTELLES RÉGIONALES

Soutenu par la SACD, le Syndeac et l’Acid, ce dramaturge de 54 ans s’est ému du mauvais procès qui lui est fait à Laurence Engel, directrice de cabinet d’Aurélie Filippetti. Laquelle lui aurait répondu: « Si les tutelles vous soutiennent, on verra. » De fait, affirme Jean-Marie Besset dans  » Le Point  » , le président de Montpellier Agglomération, Jean-Pierre Moure, et celui de la Région Languedoc-Roussillon, Chistian Bourquin, seraient avec lui.

ÉLIMINER UN HOMME QUI N’EST PAS DANS LEUR NORME

En fait Aurélie Filippetti et Michel Orier veulent certainement éliminer un homme qui n’est pas dans leur « norme « . On sait à Grenoble et dans l’Isère ce qu’il en est depuis que le PS a pris en mains les affaires culturelles. Ce n’est pas leur sens de la  liberté qui est privilégiée dans le choix des hommes.(CULTURE à GRENOBLE : LE PS VERROUILLE )

À GRENOBLE ON MENACE LES INSTITUTIONS

Et les menaces sur les institutions( O.Bertrand (Verts/Ades) VEUT SUPPRIMER LES MUSICIENS DU LOUVRE) ont pour objet de créer un climat de peur qui n’est pas propice à la résistance .  (A.Vallini (PS)et O.Bertrand (Verts):menaces de fermeture du Magasin/CNAC à Grenoble )

Ce qui marche encore ici ( pour combien de temps ?) a tout de même du mal a être étendu au territoire national . Montpellier le démontre.

NOTRE PHOTO : JEAN-MARIE BESSET DÉCORÉ PAR FRÉDÉRIC MITTERRAND MINISTRE DE SARKOZY : çA VAUT CONDAMNATION

 

(1) RAPPEL DU TEXTE DE L’APPEL DE MICHEL ORIER À VOTER FRANçOIS HOLLANDE

Extraits:

« Depuis cinq ans, la droite au pouvoir a ouvertement méprisé les savoirs et la culture au détriment de l’intérêt général. Soucieuse de saborder l’État social et éducateur que nous avons hérité des combats et des politiques publiques du siècle dernier pour lui substituer un État entrepreneurial dont les credo sont la concurrence et la rentabilité, elle s’est attaquée à nos écoles, à nos universités, à nos laboratoires et à nos institutions culturelles pour y appliquer une idéologie managériale, y normaliser la précarité parmi les personnels et y subordonner la production et la diffusion des savoirs aux exigences de la compétitivité économique.

« Les coupes claires dans les budgets, la dérégulation des politiques publiques et l’abandon de l’ambition émancipatrice de la connaissance caractérisent tout autant l’action de la droite dans le secteur culturel. Le ministère de la Culture n’est plus que l’ombre de lui-même, le réseau culturel français à l’étranger s’est vu peu à peu dépecé et les transferts de charges non compensés ont étranglé nos collectives locales, contraignant beaucoup de nos lieux artistiques et culturels à la fermeture et leurs équipes à la précarité, empêchant de surcroît le déploiement d’initiatives portées par les nouvelles générations »

 Pour les signataires François Hollande a «  aussi annoncé un plan national pour l’éducation artistique, une loi d’orientation sur le spectacle vivant, la définition de contrats entre l’État et les collectivités locales pour un maillage culturel de tout le territoire, le vote d’une loi signant l’acte 2 de l’exception culturelle française, afin de concilier droits des créateurs et accès à la culture et à la création artistique.

« C’est pourquoi, le 6 mai, nous soutiendrons François Hollande. Nous conserverons bien entendu notre liberté de pensée et d’expression et revendiquerons, dès le 7mai, le droit à la critique : ce soutien n’est pas un blanc-seing. »

Une droite attaquée violemment mais qui avait préservé le budget de la Culture. C’est la première fois sous la Veme République que le budget de la Culture est remis en cause par un Président qui est allé à Louviers rendre hommage à son modèle Pierre Mendés France   » symbole de l’exigence de vérité,ne rien promettre qu’on ne puisse pas tenir…(« HOLLANDE TRAHIT SA PROMESSE SUR LA CULTURE ET VIENT À…MC2 GRENOBLE LE 23!).

On sait ce qu’il en est avec les épisodes Cahuzac et Jean Jacques Augier (!) (LE TRÉSORIER DE FRANçOIS HOLLANDE À DEUX SOCIÉTÉS dans les PARADIS FISCAUX!)

Dés le 7 mai le signataire  devait appliquer le  » droit à la critique  » . Mais si on comprend bien que Michel Orier après un tel militantisme, appelé à travailler avec une Ministre PS  , poursuive son soutien jusqu’à l’imitation et renonce à son engagement public – lui aussi- ce renoncement ne devrait pas s’étendre à tous . Car l’interprétation ressort alors du  » système  » avec ses obligés.(CULTURE à GRENOBLE : LE PS VERROUILLE )

 

 

Catégories : Actualité