COMMERCE: POURQUOI la METRO a TOUT FAUX

Publié par user1 le

Comme à leur habitude  les élus PS/Verts/PC de la Métro apportent des réponses administratives à un problème économique. Au lieu de prendre des initiatives fortes dans les domaines de leur compétence, ils interviennent à la marge et se mêlent de ce qui ne les regarde pas. La « délibération-cadre » sur le commerce proposée vendredi  est bien dans la ligne .

LA PRIORITE  ? L’ACCESSIBILITE …

C’est trés simple. Qu’attendent les commerçants ? « La priorité est celle de l’aide aux déplacements, qui focalise l’inquiétude des commerçants.  L’accès à l’agglomération grenobloise et au centre- ville, par tous les moyens possibles, est essentiel à la bonne santé des commerces. Les clients doivent dans le futur toujours accéder aux commerces. S’il n’y a plus de clients il n’y a plus de commerces. »

… ET L’ATTRACTIVITE de l’AGGLOMERATION

 » Il faut ensuite travailler sur l’attractivité de la ville. Une ville attrayante donne envie d’aller consommer dans ses commerces. Les commerçants ont besoin d’un bon environnement pour bien travailler. La ville de Grenoble n’est plus assez attractive, il y a de gros problèmes de sécurité » explique François Bazés, Vice Président de la CCI de Grenoble dans le DL(18/12/15).

En clair réseau routier, TGV à Grande Vitesse, propreté, sécurité, stationnement, embellissement.

10 FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX POUR LES COMMERCANTS

Que propose la Métro? D’affecter 10 fonctionnaires aux commerçants. Que n’a t elle réalisé cette opération pendant les travaux du Tram afin d’organiser les indemnisations jamais venues. Aujourd’hui c’est de clients dont les commerçants ont besoin. Ensuite  » veiller à l’équilibre de l’offre commerciale et de service à l’échelles de l’agglo et assu­rer, aux cotés des communes, un accompagnement de proximité des entreprises « .

Mais aussi  » avoir des outils d’ana­lyse et s’appuyer sur un état des lieux. Commercialiser les locaux commerciaux de la Métropole » .

F.Hugelé, C.Ferrari et G.Jullien (PS) qui n'ont aucun rapport avec le commerce apportent des réponses bureaucratique et dogmatiques au lieu de prendre les mesures demandées sur l'accessibilité et l'attractivité de l'agglomération

F.Hugelé, C.Ferrari et G.Jullien (PS) qui n’ont aucun rapport avec le commerce apportent des réponses bureaucratiques et dogmatiques au lieu de prendre les mesures demandées sur l’accessibilité et l’attractivité de l’agglomération (photo DL)

600 LOCAUX COMMERCIAUX DISPONIBLES à GRENOBLE

Bref elle est totalement à côté de la plaque. Les 600 locaux commerciaux disponibles à Grenoble n’attendent pas  MM Ferrari, Hugelé et Jullien ( PS) pour être commercialisés. Ils attendent des clients.

AUGMENTATION de la BUREAUCRATIE PLUTÔT QUE BAISSER les CHARGES

La mise en place d’usine à gaz de subventionnements ressort toujours de la même politique socialiste: au lieu de baisser les charges et impôts et d’investir pour créer un environnement favorable les élus PS/Verts/PC augmentent la bureaucratie qui pèse sur l’activité. Combien de temps perdu pour percevoir 3000 ou 6000 € de subvention , passer dans les critères ? Il serait évidemment préférable de baisser les taxes foncières, les droits de voirie à proportion.

LES ELUS PS ACCUSENT Les COMMERCANTS de N’AVOIR PAS ASSEZ INVESTI

Mais Christophe Ferrari enseignant, Fabrice Hugelé, conseiller technique à la Mobilité Durable à la SEMITAG ( il serait donc employé d’un autre membre du bureau de la Métro,bonjour les conflits d’intérêts !) ,Guy Jullien ingénieur,  tous PS très compétents dans le commerce, estiment que la raison du stock de disponibilité de locaux commerciaux tient au fait que  » beaucoup de locaux ont vieilli et sont mal adaptés » . Bref, sans recettes , ils devaient aussi investir.

SALETE, INSECURITE, BOUCHONS, ESPACE PUBLIC DEGRADE

Villes sales, insécurité, bouchons de A 480 et du Rondeau, pas de TGV à grande Vitesse, paupérisation de la ville centre avec 5 quartiers en dessous du seuil de pauvreté, hébergement « inconditionnel «  des étrangers en situation irrégulière, espace public privatisé par les « zadistes » agressifs qui font fuir la clientèle, ne jouent aucun rôle !

L’EXEMPLE de la RUE JJ ROUSSEAU …

Pourtant, très concrètement, la rue JJ Rousseau à Grenoble à laquelle on accède principalement par la place Grenette est morte du fait du  barrage de la mendicité agressive installée place Grenette à l’entrée de la grande rue.  Sans que la municipalité Piolle ne lève le petit doigt.

… OU de la  RUE THIERS

Ou bien  rue Thiers, ancienne rue commerçante,  assassinée par la suppression des accès pendant les trop longs travaux du tram E auxquels la municipalité Destot/Safar (PS) avait ajouté très opportunément d’autres travaux interminables avec des engins qui monopolisaient les places de stationnement. Ces 10 derniéres années sur le seul territoire de la ville de Grenoble, 2200 places ont été supprimées !

Comment les commerçants investiraient ils dans ce climat et avec ces décisions?

COMBOIRE: LA PRIORITE RESTE l’ACCESSIBILITE

Le « DL » insiste sur les commerçants de Comboire auxquels la Métro va financer la signalétique. Mais est-ce que le plus important ne serait pas de faire sauter le bouchon de A 480 ? Ce que les responsables de l’association de commerçants, Achour Allaoui, président et le vice­- prési­dent Franck Landreau réclament d’ailleurs :“On vou­drait que vous régliez ce pro­blème d’accessibilité, parce que certains vont ailleurs, par peur des embouteillages ici”.

… ET LA SECURITE, POINT LE PLUS IMPORTANT

Les questions auxquelles la coalition gauche/verts  qui gouverne la Métro refuse de répondre. Elle reste figée sur les dogmes.

 » la signalétique est une chose, mais cela ne fait pas tout » explique le DL. « La sécurité, c’est le point le plus important », estiment Franck Landreau et Georges Gabriele (secrétaire). L’un a « eu droit à son braquage », d’autres, expliquent ils, sont sans cesse importunés, « c’est une incivilité constante, et ça se dégrade de plus en plus ».

JEUDI SOIR UN HOMME ATTAQUE à COMBOIRE

Malheureusement pour les élus de la Métro, jeudi,  la veille du jour ou ils discutaient de  la  délibération-cadre un homme qui était en train d’ouvrir le coffre de son 4×4 Volkswagen Touareg sur un parking de la rue de Comboire vers 21 h 30 , a vu deux inconnus masqués arriver à bord d’un Peugeot Partner dont un a aussitôt pointé une arme de poing dans sa direction en lui intimant l’ordre de lui donner les clés de son véhicule.Malgré qu’il se soit défendu un agresseur a sorti un poing à impulsion électrique qu’il a activé à plusieurs reprises au niveau du visage de la victime en lui ordonnant de lâcher ses clés et de donner aussi son téléphone portable.

BRAQUE ET MENACE DE MORT

Les deux voleurs ont pu prendre la fuite à bord du 4×4 raconte le DL et du véhicule utilitaire mais la victime a encore ouvert la portière du Peugeot Partner en marche et a porté un coup de poing au visage du conducteur. Ce dernier l’a alors braqué avec son arme à feu en menaçant de le tuer, le faisant reculer.

C.FERRARI (PS) SE LAVE LES MAINS de l’INSECURITE

Ces agressions violentes font beaucoup de mal à la fréquentation des commerces. Christophe Ferrari s’en lave les mains. Comme si la Métro ne pouvait pas subventionner les communes pour la vidéo -protection et mutualiser les polices municipales . Il faudrait pour ce faire aller à l’encontre de l’idéologie imposée par la municipalité Piolle. Or par qui est tenue l’exécutif de la Métro? CQFD.

P.CLOUAIRE ADJOINT (Verts/PG) à L’ENDORMISSEMENT

Côté Grenoble, Pascal Clouaire Adjoint (Verts/PG) chargé de l’endormissement répète d’ailleurs qu’il ne fera rien. Propreté , sécurité, interroge Stéphane Echinard du DL : «Un travail sera engagé, collectif, pour mieux répondre au cas par cas. On va mettre en pla­ce des indicateurs précis, re­garder, quartier par quartier, rue par rue »(!) répond l’Adjoint. Les fameux  » comités de suivi » qui font fuir tout le monde. Chacun sachant qu’il s’agit de leurres.

EN MAI 2014 E.PIOLLE VOULAIT LE TEMPS de  » DECOUVRIR le SERVICE de PROPRETE »

On se souvient que le 21 mai 2014 E.Piolle avait répondu aux habitants qui se plaignaient ( déjà)  de la malpropreté  » laissez nous le temps de découvrir comment fonctionne la propreté urbaine». Depuis il a inventé l’emprunt sans dette, mais pas trouvé le chemin du service de propreté.

LA MUNICIPALITE PIOLLE VEUT FERMER LE DERNIER ACCES à GRENOBLE

D’ailleurs P.Clouaire ne céde pas d’un pouce sur les  » autoroutes à vélo ». En fait il s’agit de bloquer la dernière voie d’accès à Grenoble: l’avenue Agutte Sembat. Voix de son Maitre il répète l’antienne d’Eric Piolle qui a la vision  de demain:  » Il faut trouver des solutions du XXIe siècle »

LA LIGNE E du TRAM A MIS UN COUP FATAL au COMMERCE

Agutte Sembat, le dernier verrou à fermer. Peu importe que les conséquences de la ligne E du tram avec le blocage du cours Jean Jaurés n’aient pas été prises en compte. Pourtant pas besoin d’être grand clair pour constater que la dernière ligne de Tram a mis un coup fatal à l’accessibilité de Grenoble.Aucune compensation en accès voiture, ni en parkings n’a été réalisée.

A.480, RONDEAU, CONTOURNEMENT NORD, TOUT EST EN RETARD

Cumulée avec la paralysie de A 480 ( 120 000 véhicules/jour!) , les retards pour l’échangeur du Rondeau (166 000 véhicules/jour!) l’arrêt de Grenoble/Sisteron au Col du Fau , l’absence de contournement Nord , cette situation crée la mort du commerce et le déclassement économique de l’agglomération.

LA DELIBERATION CADRE NE REPOND a AUCUNE des PROBLEMATIQUES POSEES

La  » délibération-cadre  » de la Métro ne répond en rien à ces problématiques majeures pour le commerce et l’économie. Il s’agit toujours d’habiller l’immobilisme par des mots, des  » outils d’analyse » , de l’argent public mal affecté. Bien entendu à la marge elle peut être utile. Ainsi le dernier tabac journaux du Sappey  a t il été acquis par la collectivité. « Insuffisante » donc selon M.Mermillod-Blondin ,la délibération a tout de même été votée par l’opposition afin de donner espoir aux  commerçants.

LES 29 000 EMPLOIS DU COMMERCE SONT MENACES

Avec 6 900 établissements sur la Métropole et 29 000 emplois le commerce représente plus encore que la filière des nouvelles technologies ( 25 000 emplois directs et indirects). La mort des commerces est probablement une des raisons majeures de l’explosion du chômage dans l’agglomération ( + 9,5% contre + 6,7 à la moyenne nationale). Grenoble perd des emplois non délocalisables !

LE COMMERCANT N’EST PAS UN ADEPTE du DEVELOPPEMENT DURABLE

Même si la gauche et les Verts tentent de faire croire à une attention, il n’en est rien. Pascal Clouaire ne résiste d’ailleurs pas à faire apparaitre le fond la pensée de la municipalité Piolle. Elle est bien  » au service des acteurs économiques » mais … »dans une logique de développement durable». Le commerçant qui voudrait que le client puisse venir aussi en voiture ne se situe pas dans cette logique. Il doit mourir pour assurer le bonheur de demain.

LE VRAI PROBLEME N’EST PAS L’ACCESSIBILITE ( P.CLOUAIRE)

Et sur la crise elle -même il cite  » le vrai problème (!) ce qui en dit long sur sa considération des autres: « des loyers qui sont trop hauts à Greno­ble » . Une affirmation qui fait toujours plaisir à celui qui le paie. Comme si à terme, ce qui se produit avec  les propriétaires de logements spoliés par la baisse des prix ne se passerait pas sur les commerces aussi. Le marché ne peut que s’adapter à la baisse du fait du stock trop important.

 » ICI C’EST PAS PIRE QU’AILLEURS  »

A la fin du dossier du DL Pascal Clouaire se lâche : « la situation ici n’est pas pire qu’ailleurs, les chiffres le prouvent, il faut également parler des com­merces qui ouvrent ».

On renoue avec le dogmatisme absolu qui récuse le réel. L’augmentation du chômages plus forte qu’ailleurs, le nombre jamais atteint de commerces qui déposent le bilan, les milliers de commerçants qui apposent une affiche pour appeler au secours. C’est le faux.

MM Ferrari, Hugelé, Jullien (PS) à la Métro et E.Piolle , P.Clouaire  (Verts/PG) à Grenoble ont apporté  leurs réponses. Aucune ne correspond aux priorités et aux besoins de la vie économique grenobloise.

 

 

Catégories : Actualité