Claude FRANCILLON ( PS) à CORENC….

Publié par Les Républicains 38 le

…. encore un journaliste ( retraité) qui révèle son engagement politique au PS en conduisant la liste de gauche à Corenc: Claude Francillon longtemps correspondant du « Monde » à Grenoble qui a soutenu par ses articles tous les opposants aux élus UMP à l’époque ou notre mouvement dirigeait Grenoble et l’Isère, sort du bois.

Jusque là il affirmait faire son travail objectivement en maltraitant systématiquement la droite et ne soulevant jamais une affaire à gauche ou chez les Verts/Ades dont il était l’un des canaux . Mais il n’était pas question de mettre en cause son honnêteté !

 » LA GAUCHE NE POUVAIT ÊTRE ABSENTE »

Il estime maintenant que « La gauche ne pouvait être absente d’une commune comme Corenc! ». Pensez donc, ça aurait manqué.

Bien entendu son programme est vite recopié sur ses collègues : comment faire bénéficier Corenc de la « bétonisation » engagée partout par la Métro?  Il promet donc des logements sociaux et va  se concerter avec les candidats PS de La Tronche et Meylan . Plutôt de quoi inquiéter à Corenc.

SEULE  MOTIVATION : la PRESENCE DU PS

 » Sur le fond » (sic) relate le journaliste qui l’interviewe   » c’est « l’héritage Vicario » que contestent ClaudeFrancillon et ses amis. « Et le maire sortant en est l’héritier direct ».

Excepté la présence du PS à Corenc,évidemment rien ne motive cette candidature partisane. C’est le vide.

On avait eu récemment un autre journaliste Grenoblois à la retraite Patrice Morel (QUAND UN JOURNALISTE À LA RETRAITE SE LACHE…) qui avait déversé sa haine anti Sarkozy démontrant ses engagements anciens.

FRANCILLON,MERLEN, PJ, MAGISTRATS … UN ECOSYSTEME LOCAL

On a connu Eric Merlen correspondant du  » Canard Enchainé et de « Libération  » remercié … comme attaché de presse  de M.Destot (PS) pour avoir mené la campagne anti -Carignon aux côtés de Raymond Avrillier.

Les deux Inspecteurs de la Police Judiciaire Grenobloise qui ont peut être croisé dans leurs fonctions ces  » journalistes  » ont été eux mêmes recrutés à la Mairie et à la Métro à leur retraite….(.S.Ziméro ( ex PJ) reprendrait du service pour M.Destot).

Le Procureur Adjoint de Grenoble Raphaël Grandfils est en campagne pour la liste Verts/Ades : hier soir il plaidait publiquement contre l’installation de caméras de vidéo protection , car ce serait  » délirant  » d’en mettre à Grenoble! Un magistrat satisfait comme Safar/Piolle de la situation de la ville en matière de sécurité. (GRENOBLE: Le PROCUREUR ADJOINT dans la CAMPAGNE)

FUSION DU POUVOIR POLITIQUE et JUDICIAIRE

La fusion du pouvoir politique avec l’autorité judiciaire et des éléments importants du monde de l’information démontre que la démocratie locale ne fonctionne pas : elle repose sur la séparation des pouvoirs, l’existence de contre pouvoirs. (ALPEXPO: LE PROCUREUR N’A TOUJOURS PAS RÉPONDU À L’OPPOSITION).

« L’écosystème » Grenoblois se dévoile dans toutes les pièces et le puzzle complet se met en forme avec chacun de ses protagonistes.

Il est en effet des dossiers dont le correspondant du « Monde » n’a évidemment jamais parlé…(DESTOT / FIORASO : Pourquoi le rapport publié par Atlantico est une bombe)

 

 

Catégories : Echos