CENTRE VILLE de Grenoble: VANDALISME PARKING LAFAYETTE et POUBELLES PAS RAMASSÉES

Publié par Les Républicains 38 le

E. Piolle (Verts/PG) veut faire payer leur outrecuidance aux Grenoblois du centre ville pour avoir oser le mettre en cause dans la gestion des « zadistes » qui squattent la place Grenette, la rue de la République, la rue Félix Poulat, le Jardin de Ville, le parterre de la Maison du Tourisme et les trottoirs devant les entrées des magasins.

L’EXPOSITION PIOLLE FAIT VALOIR SON DROIT à la PROPRIÉTÉ !

Non content de leur avoir attribué les espaces publics, E. Piolle a même poussé le vice à leur consacrer une exposition au Jardin de Ville, inaugurée en grandes pompes. Mais il est vrai que le domaine public leur appartient.
Les organisateurs ( dont le CODASE !) ont interdit aux  opposants de publier des images de cette exposition pourtant publique : Ils ont fait valoir le droit… de propriété intellectuelle !  Ce serait désopilant si la situation n’était pas si tendue.
En tout cas ceux qui remettent en cause le droit de propriété quotidiennement en soutenant les nuisances que subissent les habitants de la ville, s’en servent pour leur action. Interdisant au passage tout débat.

NOTRE BONHEUR MALGRÉ NOUS

En effet la municipalité ne veut voir qu’une seule opinion. Celle qu’elle édicte. D’où sa fureur d’avoir vu fleurir sur les murs de la ville des autocollants des Républicains pour dénoncer sa politique. Incompréhensible que le peuple dénonce ceux qui sont le peuple… On avait déjà entendu ça en d’autres périodes et dans d’autres contrées.

Ayant défini quel était le bonheur des habitants, commerçants, usagers du centre ville E.Piolle et E.Martin (PG) déroulent inexorablement leur programme. Qu’il fasse fuir les clients, rende la vie réelle impossible aux habitants ne modifient en rien leur doctrine.

EN PUNITION LES HABITANTS DU CENTRE VILLE DOIVENT PAYER LEUR PARKING AU PRIX FORT

En punition les habitants du centre ville doivent payer leur parking au prix fort. Parking Lafayette, le tarif résident ne peut plus être vendu ni même être proposé, son tarif était de 65€ par mois, au lieu de ça, les « renégats » devront s’ils ne veulent pas se faire verbaliser, payer 130€ par mois.

ET A CE PRIX ON EST MÊME PAS SÛR DE METTRE SA VOITURE EN SÉCURITÉ

Et à ce prix, on est même pas sûr de mettre sa voiture en sécurité puisque, malgré ce prix élevé, le week end dernier , une dizaine de propriétaires qui pensaient leur voiture à l’abri ont eu la mauvaise surprise de retrouver leur véhicule vandalisé, cabossé etc……A côté des fusillades et des assassinats, ils s’en sortent bien.

IL FAUT BIEN LOGER LES ZADISTES

Il faut bien loger les zadistes. A cet effet, notre « bon » Maire a pour ainsi dire réquisitionné aussi le 2ème sous sol du parking puisque c’est là qu’ils ont leur campement pour la nuit…

LES IMAGES de VIDÉO SURVEILLANCE SERONT ELLES REGARDÉES ?

Peut être E.Martin , la Première Adjointe (PG) déléguée au blablabla acceptera t elle de faire regarder – pour une fois- l’enregistrement des caméras de vidéo protection du parking Lafayette qui ne sont pas encore démontées afin de constater qui est responsable de ces exactions ?
Corinne Bernard (Verts/PG) l’ineffable Adjointe aux Cultures pourra aussi observer les artistes en action puisqu’ils ont laissé sur les murs du parking des œuvres inédites et pleines de sensibilité dans le cadre élevé du festival du Street Art.

LES POUBELLES NE SERONT PLUS RAMASSÉES

Sans caméra les élus pourraient voir aussi que les poubelles du centre ville ne sont plus ramassées, jusqu’à devenir nauséabondes. Les Grenoblois concernés devront supporter le spectacle de ces ordures débordantes . Ils doivent apprendre à se taire car pour répondre à leurs critiques la municipalité Piolle les punit un peu plus.

Catégories : Echos