CENTRE VILLE DE GRENOBLE: Une dégradation très inquiétante pour les habitants et les commerçants

Publié par Les Républicains 38 le

Notre photo : le passage souterrain entre le Parc Pompidou et le cours de la Libération à Grenoble. Il n’est évidemment guère emprunté….

 

Au moment ou la municipalité PS répond  » non » aux questions légitimes posées par les commerçants du Quai Périère – avec l’appui malheureux de la CCI et de la Chambre de Métiers- le Centre ville de Grenoble poursuit sa descente aux enfers.

Parmi les  22 Adjoints au Maire ( 2900 E/mois) , 21 Conseillers délégués ( 1350 E/mois) aucun d’entre eux ne signale aux services la dégradation du Centre ville ? Aucun d’entre eux ne voit ces tags, ces affichages sauvages, ces passages souterrains dépôts d’ordures et coupe gorge ? Ces cabines téléphoniques dévastées ? Ces matériels urbains honteux y compris dans le centre ancien ? Ces façades de bâtiments communaux lépreuses ?

Nous sommes au centre de Grenoble , place St Claire et rue Président Carnot

Nous sommes au centre de Grenoble , place St Claire et rue Président Carnot

Le commerce est déjà mis en difficultés par l’insécurité grandissante et l’absence totale de mesures puisque MM Destot et Safar , prés de 9 mois après la mise en place des Zones de Sécurité Prioritaire par Manuel Valls n’ont encore obtenu aucun policier supplémentaire. .(Grenoble : l’insécurité s’aggrave et M.Destot échoue sur les effectifs de policiers) La baisse du pouvoir d’achat organisée par le gouvernement avec les taxations supplémentaires et les menaces permanentes , telles la baisse des pensions retraite(,« LE MONDE » CONFIRME: BAISSE des PENSIONS pour LES RETRAITÉS ) des allocations familiales ou les annonces maladroites telle celle de Geneviève Fioraso (PS) qui voulait supprimer la demi part des étudiants à charge des familles ne facilite pas la vie du commerce.(Encore un succès ! G.FIORASO (PS) SÈCHEMENT DÉMENTIE PAR LE GOUVERNEMENT)

Plein centre ville, angle rue Bayard, rue Hache

Plein centre ville, angle rue Bayard, rue Hache

Les travaux sans cesse retardés par une gestion calamiteuse des projets, qu’il s’agisse du Tram ou quai Pèrière, sont une véritable tuile pour les commerçants. Certains son indemnisés, d’autres non, au bon vouloir de la municipalité et de ceux la qui soutiennent.Il n’est pas certain que tout le monde  garde son calme.(COMMERçANTS DES QUAIS:LE « NON » DE LA MUNICIPALITÉ (PS) approuvé par la CCI et la Chambre de Métiers)

Un bâtiment municipal face à l'entrée du nouveau quartier de Bonne dont le Maire est fier

Un bâtiment municipal face à l’entrée du nouveau quartier de Bonne dont le Maire est fier

Le choix de réduire les voiries , d’augmenter la densité de population, de réduire les normes de place de stationnement par logement à 0,8 afin de faciliter la bétonnisation a aussi des conséquences fortes sur l’absence de fluidité de la circulation et éloigne les clients de la ville.

Rue Casimir Perier

Rue Casimir Perier

Le résultat vient d’être constaté par l’INSEE : Grenoble se paupérise plus vite et plus fort que les autres villes avec un cumul des signes de précarité (VERDICT DE L’INSEE : GRENOBLE SE PAUPÉRISE AVEC UN CUMUL DE SIGNES DE PRÉCARITÉ)

Rue Servan , près du Lycée Stendhal

Rue Servan , près du Lycée Stendhal

Cette situation globale attestée par les chiffres nécessiterait une réaction forte des représentants de l’économie, du commerce et de l’artisanat . Elle est illustrée concrètement par ces quelques images d’abandon de la ville telle que le simple promeneur peut les constater. On est loin de « Grenoble Faux Factory » .

Et pendant ce temps l'Adjoint au Bétonnage Ph. de Longevialle passait en boucle ( avec Alain Pilaud) place de Verdun à Grenoble Faux Factory. L'autoroute jusqu'à Aix les Bains est mieux entretenue...

Et pendant ce temps l’Adjoint au Bétonnage Ph. de Longevialle passait en boucle ( avec Alain Pilaud) place de Verdun à Grenoble Faux Factory. L’autoroute jusqu’à Aix les Bains est mieux entretenue…

On est proche de la réalité. Elle témoigne mieux que les mots du mépris des élus PS qui inondent les Grenoblois de publicité mensongère aux frais du contribuable .Et sont dans l’incapacité d’entretenir la ville à minima.

NB: Comme les animateurs de ce site sont tous des militants bénévoles qui étudient , qui travaillent ou recherchent un emploi , tous ceux qui d’un clic , d’une photo veulent nous aider sont les bienvenus : adressez à site@ump38.fr,

Seule l’information citoyenne est en mesure de lutter contre les moyens financiers mis en oeuvre par le PS et ses alliés pour sa propagande. D’autant que les médias sont très dépendants de l’info officielle et aussi des ressources générées par les opérations de propagande type Grenoble Faux Factory. Par ailleurs de faux comités ou collectifs de citoyens se constituent afin de diversifier la nébuleuse Verts/Ades qui veut constituer une liste pour arriver devant le PS et conduire … la même politique. Ce sont des opérations qui peuvent altérer la sincérité du scrutin du fait que ces comités n’annoncent pas leur but réel.

 

Catégories : Actualité