CAMPEMENT VALMY: E.PIOLLE ATTEND LA PRÉSIDENTIELLE ?
Warning: Illegal string offset 'custom_subtext' in /home/republiczc/www/wp-content/themes/wppolitico/functions.php on line 226

Accueil  »  Echos  »  CAMPEMENT VALMY: E.PIOLLE ATTEND LA PRÉSIDENTIELLE ?
10 avr 2017 12:04 Commentaires fermés user1

Le camp d’étrangers en situation irrégulière installé sur le terrain municipal de Valmy à proximité du quartier du même nom et du Stade des Alpes à Grenoble est en train de s’étendre au fil des jours. On retrouve les inévitables soutiens d’Eric Piolle, tel Jo Briant qui vient s’égosiller pour soutenir cette installation et son développement en réclamant des logements pour tous. Rien n’empêche évidemment chacun d’entre nous à titre personnel de prendre en charge une personne ou une famille s’il en a la possibilité comme certains le font.<

Le campement Valmy qui se développe à Grenoble sur un terrain municipal

Le campement Valmy qui se développe à Grenoble sur un terrain municipal

 

E.PIOLLE AVAIT LAISSÉ LE CAMP ESMONIN GROSSIR PENDANT UN AN 

Mais Jo Briant et ses amis avaient fait de même avec le camp de Roms de l’avenue Esmonin qui avait gonflé un an dans l’indifférence de la municipalité, Eric Piolle annonçant qu’il ne le démantèlerait jamais, puis, le dos au mur, une fois la mafia, la prostitution et les cambriolages multiples installés, s’y résolvant.

http://www.republicains38.fr/bidonville-esmonin-personne-pour-sauver-le-soldat-piolle

UN MESSAGE FACILE et MENSONGER 

Bien entendu on trouve dans le camp du Bien tous les partisans de tous les flux, de la dissolution de toute identité, de toute permanence. Il n’y a pas de frontière et nous avons la capacité d’accueillir toute la misère du monde. Ceux qui tempèrent, estiment que ce message facile est mensonger du point de vue de l’intérêt général qu’il faut différencier du devoir de solidarité individuel, qu’il est souvent la posture d’une élite mondialisée aux intérêts sécurisés, sont traités d’ individus détestables, qui appartiennent à la droite dure, une sorte de lie de l’humanité.

http://www.republicains38.fr/hebergement-des-roms-la-panade-de-la-municipalite-piolle-vertspg/

DES POPULATIONS TROMPÉES et des RIVERAINS QUI SUBISSENT les NUISANCES

Pourtant, chaque fois, l’histoire a la même conclusion : ces populations sont trompées sciemment, avec constance et répétition.

Ce qu’exprime très bien  Jacques Bertaux un habitant du quartier qui « déplore » cette installation et dénonce les « nuisances ». Il résume très bien la situation au nom des habitants :  « La Ville de Grenoble n’assume pas sa politique d’accueil de migrants en laissant s’installer des occupations illégales dans le domaine public et les associations instrumentalisent les migrants pour faire passer leur positionnement politique”. Tout n’est il pas dit ? (DL du 9/3/17).

http://www.republicains38.fr/bidonville-esmonin-e-piolle-vertspg-dans-limpasse/

LE PRÉFET de L’ISÈRE : CES POPULATIONS NE JUSTIFIENT PAS LE STATUT de RÉFUGIÉ

De son côté Lionel Beffre, le Préfet de l’Isère indique à propos des Albanais et Macédoniens qui, principalement, occupent ce camp que « La Cour nationale du droit d’asile (CNDA) rejette 86 % des demandes d’asile provenant de ces pays européens en raison de la situation de ces pays qui ne justifie pas, pour la majorité de leurs ressortissants, la délivrance d’un statut de réfugié » (DL 10/3/17)

http://grenoble-le-changement.fr/2017/03/15/camp-valmy-les-occupants-ne-sont-pas-des-refugies/

 

UNE DANSE DU VENTRE AUTOUR D’UNE POPULATION MALHEUREUSE

Il y a beaucoup d’indécence à voir cette danse du ventre autour d’une population malheureuse que personne ne peut blâmer. A laquelle, si on la respecte, en tenant compte de chaque situation humaine, on doit la vérité.

Dans l’Isère, Frédérique Puissat, la première Vice Présidente (LR) du département a fait un  « un constat très alarmant  l’explo­sion du nombre de deman­deurs d’asile » sur le territoire.

Jo Briant un soutien de Piolle était déjà allé dans le bidonville Esmonin: au final il a été évacué un an trop tard à la demande de la municipalité

 

F.PUISSAT (LR): « ON PASSE à 1300 JEUNES NON ACCOMPAGNÉS » 

Les seuls chiffres de ceux qui se déclarent mineurs puisqu’ils savent que nos lois imposent de les prendre en charge on est passé de 192 jeunes en 2015 à 723 en 2016 et selon elle « les pre­miers mois de l’année laissent présager l’arrivée de 1 300 jeunes non accompagnés » .

Evidemment parmi eux nombreux sont ceux qui ne sont pas mineurs. Sans papier, impossible à vérifier. Qui peut prétendre sérieusement que notre territoire est en capacité d’y faire face ?

L’élue avoue avoir trouvé » huit places de plus avec le réaménagement d’une maison d’enfants à ca­ractère social, quinze places supplémentaires en louant quatre appartements dans une résidence étudiante ». A mettre en regard des chiffres d’arrivées. ( DL 1/4/17)

 la municipalité Piolle avait demandé l’évacuation du bidonville Esmonin

 

E.PIOLLE ET SES AMIS MENTENT EFFRONTÉMENT 

E.Piolle et ses amis – dont la Ministre actuelle du Logement Emmanuelle Cosse- mentent effrontément et font peser sur les grenoblois les conséquences de leurs discours irresponsables .

http://grenoble-le-changement.fr/2017/03/18/la-com-de-e-piolle-le-grand-nimporte-quoi/

Comme avec Esmonin la seule question qui se pose est de savoir quand la municipalité Piolle changera brusquement d’avis heurtant un peu plus ceux auxquels elle aura promis ce qu’elle ne peut tenir ?

 

Friche Esmonin à Grenoble: la municipalité n’a pas le moyens d’achever la démolition laissant une plaie dans le quartier, mais elle a la capacité d’accueillir toute la misère du monde 

 

http://grenoble-le-changement.fr/2017/03/19/esmonin-e-piolle-a-stoppe-le-chantier-de-nettoyage/

UNE ÉVACUATION APRES LA PRÉSIDENTIELLE ? 

On peut penser qu’avec son cynisme habituel elle en fera une opération politique après les présidentielles. Eric Piolle a annoncé dans « Gre News » que JL Mélenchon a perdu. (« Il est plus que probable que nous allions à l’échec »). Emmanuelle Cosse aura quitté le gouvernement.

L’évacuation du camp, devenue nécessité sanitaire et sociale sera mise sur le compte de la nouvelle majorité. La misère est une chair à canon pour nos gauchos locaux.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/10/03/squats-rue-des-allies-la-mort-dune-jeune-fille-ne-suffit-pas-a-la-municipalite/

NB : dans cet ordre d’idées il faut saluer l’initiative des dentistes qui ont mis en place Solident pour soigner gratuitement les démunis .

https://www.francebleu.fr/infos/societe/grenoble-un-cabinet-dentaire-pour-les-sans-abris-et-les-sans-papiers-1490430532

Partager/Marquer