C.TAUBIRA aux Procureurs : « RÉEXAMINEZ LES PEINES DE PRISON « 

Publié par Les Républicains 38 le

Dans une circulaire aux Procureurs diffusée cette semaine Mme Taubira Ministre de la Justice demande aux procureurs que « toute peine d’emprisonnement, et plus particulièrement les peines anciennes ou inférieures à six mois », soit réexaminée et que soit « envisagée l’exécution de la peine sous une modalité adaptée ».

« Vous vous assurez que les modalités d’exécution des peines d’emprisonnement tiennent compte de l’état de surpeuplement des établissements pénitentiaires », écrit encore la ministre, appelant à la « vigilance » sur la surpopulation carcérale.

Bref un condamné à une courte peine ne l’exécutera pas.

Et si les prisons sont pleines les magistrats ont consigne de ne pas condamner. Le message sera bien reçu par les publics concernés. ( GRENOBLE : ENCORE DES AGRESSIONS PAR DES MINEURS )

Le Garde des Sceaux n’a pas envisagé de poursuivre le programme de construction de prisons engagé par le gouvernement précédent.

Et pendant ce temps Manuel Valls prétend faire face à la délinquance et à l’insécurité . Cohérence quand tu nous tiens.

UN MESSAGE D’IMPUNITÉ AUX DÉLINQUANTS

 Le député UMP Eric Ciotti a jugé mercredi que cette circulaire sur la politique pénale présentée en conseil des ministres par la Garde des Sceaux Christiane Taubira était « un message d’impunité lancé à tous les délinquants de France » et provoquerait « une explosion de la délinquance ».

« En demandant la non application d’un grand nombre de sanctions pénales pourtant prononcées par les tribunaux au nom du peuple français, madame Taubira adresse aujourd’hui (mercredi) un message d’impunité à tous les délinquants de France », écrit le député des Alpes-Maritimes dans un communiqué.

EXPLOSION DE LA DÉLINQUANCE

« La fin des comparutions immédiates et des courtes peines, la suppression des peines-planchers, la systématisation des aménagements de peines sont autant de mesures qui vont inéluctablement conduire à une très forte explosion de la délinquance », écrit le secrétaire national UMP à la sécurité.

« Alors qu’il affirmait pourtant pendant la campagne présidentielle que +les peines prononcées (seraient) toutes effectivement exécutées et les prisons (seraient) conformes à nos principes de dignité+, François Hollande a aujourd’hui clairement choisi la ligne laxiste de Christiane Taubira », dénonce encore M. Ciotti, directeur de campagne de François Fillon pour la présidence de l’UMP.

 

 

 

 

 

Catégories : Actualité