C.Jacquier (Verts/Ades) « SIPHONNÉ DE LA CUVETTE »

Publié par Les Républicains 38 le

Le sieur Claude Jacquier qui a siégé au Conseil Municipal dans la majorité PS/Verts/Ades entre 95 et 2001 puis a été le Président du Comité de soutien à la liste Verts/Ades/Alternatifs en 2001 se définit comme ‘ siphonné de la cuvette et de la planète  » et fait circuler ses élucubrations urbaines.

On sait ce qu’en pense son ex allié Jérôme Safar ( PS) (.les insultes entre J.SAFAR(PS) et C.JACQUIER(Verts/Ades) ne conduisent pas à la rupture….) et on connaît l’itinéraire de Claude Jacquier ( VILLENEUVE , FAUX « CHERCHEURS  » ET VRAIES CONTRE VÉRITÉS.Le cas C.Jacquier) .

C’est pourquoi on est toujours étonné qu’il soit invité à des débats . En effet un groupe de travail du CLUQ et des associations d’habitants organisent un débat   » regards croisés  » urbanisme et mixité le 25 mars auquel Claude Jacquier participe. Mais il y aura aussi Paulette Duarte urbaniste sociologue à l’institut d’urbanisme, Frédéric Rolland Vice président des bailleurs sociaux, Philippe de Longevialle Adjoint au Bétonage de Grenoble.  Et il est vrai une élue de Meylan Chaza Hanna . C’est tout de même pas très croisé comme regards… Car l’échec de l’agglomération depuis Villeneuve en termes d’urbanisme et mixité mériterait une analyse très critique et la plupart de ceux qui sont derrière la table pour le faire en sont responsables…

DANS L’OPÉRATION  » RÉSEAU CITOYEN  »

Claude Jacquier  est maintenant aussi à la manoeuvre dans l’opération  » réseau citoyen  » qui semble être une tentative d’élargissement de la nébuleuse Verts/ADES/Alternatifs. Mais cette initiative avait un intérêt non éventée… Tandis qu’en termes d’éthique et …de comptes  de campagne des questions se posent maintenant en son sein.(Municipales 2014 : « RÉSEAU CITOYEN » OU ALTÉRATION DE LA SINCÉRITÉ DU SCRUTIN ?) .

LE MAIRE SOCIALISTE ÉTAIT BON, LE GAULLISTE MAUVAIS

Son dernier texte est d’ailleurs fidèle à son dogmatisme :selon lui  le Maire Socialiste Mistral a été formidable puisqu’il a réalisé une cité jardin, mais pas les grands boulevards(!).  Comparant le Rondeau d’alors au Corenc et Meylan d’aujourd’hui pour démontrer qu’en ces années là – déjà- les socialistes construisaient des logements sociaux  sur les meilleures terres ! On est confondu qu’un « chercheur » puisse être aussi sectaire en gommant les différences d’époques pour ramener la lecture d’hier à la photographie d’aujourd’hui. Lamentable.

Bien entendu, dans le même ordre « d’idée » Albert Michallon , la Maire gaulliste qui a obtenu les JO est accusé d’avoir fait de la densification immobilière : comme si, dans les années 60 avec l’afflux des rapatriés une municipalité en France avait refusé d’y répondre. Et comme si on avait des leçons de densification à recevoir des promoteurs de Villeneuve!

UNE DALLE D’ACCÈS AU DRAC MAIS AVEC DES LOGEMENTS

Parmi les élucubrations dangereuses qui figurent dans ses dernières propositions :

Claude Jacquier propose une dalle d’accès au Drac au moment ou il est question d’élargir l’autoroute. Sur sa longueur il l’évalue à une centaine d’hectares de foncier.

Pourquoi pas ? Pourquoi ne pas gagner de l’espace et reconquérir les rives du Drac.  Mais voilà que ça le reprend :  » Cette dalle pourrait être aménagée et mettre à disposition de la construction de logements et d’équipements  » . On connaît ça.(BÉTONNAGE: quai de la Graille/Jean Macé 10 000 habitants en bordure des voiries) Pas un moment, pas un instant ces faux Verts n’imaginent des espaces libres, des respirations . Ce quartier que la municipalité veut encore densifier en supprimant les tennis de  Lesdiguières (LESDIGUIÈRES à Grenoble: 15000 M2 de commerces et 150 logements sur un hectare!) n’est il pas déjà suffisamment  » compact »? Cela ne revaloriserait il pas le bâti, lui donnant même une valeur marchande que d’être bordé par des espaces de loisirs et de détente?

Offrir à des populations un cadre de vie qui se rapproche aujourd’hui …. de la rive droite du Grésivaudan plutôt que de les vouer à la compacité urbaine.

NOUVELLE SUPPRESSION DE VOIRIE

Les VERTS/ADES et la nébuleuse ne pensent qu’à densifier même s’ils affirment que c’est un peu moins que la municipalité actuelle. Le  » chercheur  » propose  aussi la création d’un lac dans le quartier mais d’urbaniser les bords du Drac… Quelle logique.

Son autre proposition est de fermer la rue Albert Reynier et de renvoyer la circulation ailleurs. On est toujours dans la même démarche depuis 18 ans et ces propositions là ne différent pas de la ligne politique suivie : réduction des voiries, ralentissements et bouchons, perte de fluidité et comme la part incompressible de l’automobile n’est pas prise en compte c’est l’asphyxie et la pollution.(POLLUTION DANS L’AGGLO: J.CHIRON(PS) ET S.SIÉBERT(PS) SONT SATISFAITS)

Les épisodes que vient de vivre l’agglo avec 22 jours de pollution en janvier et février est là pour rappeler la gravité de la situation.(POLLUTION DE L’AGGLO:  » C’EST LA FAUTE À LA NATURE » pour S.SIÉBERT (PS))

LE RÉEL NE L’EFFLEURE PAS

Mais le réel n’effleure pas Claude Jacquier . Il a l’habitude d’échouer comme dans le projet Villeneuve qu’il a porté depuis le début : les conséquences ne sont pas pour lui. (Pour l’Adjoint à l’Urbanisme « Les choix urbanistiques de Villeneuve sont un échec ! ») 

Il devrait  appliquer à ce quartier les  principes qu’il définit: » Un bon développeur sait que le territoire des solutions est rarement le territoire des problèmes  »  dit il. On est d’accord.

Catégories : Actualité