BUDGET PARTICIPATIF à GRENOBLE: EMPÊCHER le DEBAT sur les PRIORITES

Publié par Les Républicains 38 le

La municipalité Piolle (Verts/PG) a multiplié les engagements pour co-construire, faire décider les habitants, constituer des comités citoyens… Cette liste est d’autant plus longue qu’elle a pour objet de mettre à l’abri la municipalité de toute véritable intrusion du citoyen dans la décision.

L’actualité Grenobloise le démontre amplement. Des habitants ont du prendre des seaux et des éponges pour nettoyer le sang de la place Saint Bruno après les fusillades. D’autres ramassent les ordures quartier Malherbe. Ailleurs on butte sur des pavés non entretenus, des trottoirs à nids de poule. Une piscine est fermée faute de moyens …

Le «  budget participatif  » est donc totalement à contre sens de la réalité. En même temps la municipalité ne tient même pas son engagement financier . Elle devait y consacrer 2 M€ et a affecté seulement 800 000 € aux projets pour toute la ville. Bien entendu elle annonce qu’avant la fin du mandat elle aura atteint ce montant. On a du mal à y croire compte tenu de ses mensonges et de la situation financière de la ville. Il n’y a pas non plus de véritable sectorisation décidée par les habitants.

UNE PARODIE: POUR 164 GRENOBLOIS  la CONSTRUCTION d’UN POULAILLER SERAIT LA PRIORITE

On aboutit donc à une parodie. 164 Grenoblois auraient participé à l’opération selon Pascal Clouaire Adjoint au Maire (Verts/PG) préposé à tout et rien. C’est dire.  Les propositions vont d’un poulailler collectif à créer quartier Abry à une piste de skat ailleurs jusqu’à un four à pain à Villeneuve. On imagine aisément qu’il s’agit là des priorités des grenoblois en ce moment !

Non seulement la municipalité ne respecte pas son engagement N°3  mais, de plus, elle démontre elle même par l’absurde de quoi il était le leurre: la possibilité pour les grenoblois de s’exprimer vraiment sur les priorités de la ville.

3 Budget participatif

Photo: Pendant qu’on se pose la question de la création d’un poulailler collectif quartier André Abry, la municipalité Piolle ferme la piscine des Iris à Villeneuve faute de moyens de l’entretenir…

Catégories : Actualité