BOUCHONS de GRENOBLE: Les ENTREPRISES LANCENT un MANIFESTE

Publié par user1 le

Encore une mauvaise nouvelle pour la coalition PS/Verts/PG/PC à la veille du second tour des régionales: des responsables d’entreprises, des commerçants, des artisans, des professions libérales ont lancé un manifeste déjà signé d’une centaine d’entre eux.

 » UNE PERTE de DYNAMIQUE de NOTRE AGGLOMERATION

« Chacun à son niveau nous ressentons une perte de dynamique de notre agglomération, notamment au regard de la vitalité que connaissent des territoires voisins » écrivent ils rejoignant Philippe Gueydon (Medef) et François Albrieux ( CGPME) (DL 3/12/15) pour qui « Les chiffres montrent aujourd’hui que la Métro est en train de décrocher » .

 » L’ATTITUDE IRRESPONSABLE du MAIRE de GRENOBLE »

Après la CCI de Grenoble, la CMA, le Medef, la CGPME, l’UPA, Udimec et la FBTP qui «dénoncent fermement l’attitude irresponsable du maire de Grenoble, qui veut sciemment couper Grenoble et la métropole d’une dynamique économique « cette nouvelle intervention de la base démontre que le mécontentement grandit.

Cet empilement de constats n’a rien à voir avec le   » Grenoble Bashing dont nos amis écologistes sont victimes  » dénoncé par Fabrice Hugelé le Vice Président (PSde la Métro ) à l’attractivité du Territoire (!) de plus en plus esseulé. Il répond à Eric Piolle qui a écrit 4 pages aux commerçants Grenoblois pour leur expliquer que  » la baisse des commerces indépendants est légèrement inférieure (à Grenoble ) à la moyenne nationale  » . C’est dire le barrage d’autisme à franchir.

 » LES ENTREPRISES SIGNATAIRES EMPLOIENT PLUSIEURS DIZAINES de MILLIERS de SALARIES »

L’inquiétude est plus que palpable.

Le nouveau manifeste qui s’ajoute à toutes les protestations enregistrées rappelle que  » les entreprises signataires emploient plusieurs dizaines de milliers de salariés. Nous travaillons chaque jour pour pérenniser et pour développer notre activité et les emplois au sein de l’agglomération, dans un contexte de concurrence internationale et de concurrence entre les territoires ».

LE CHÔMAGE EXPLOSE DANS L’AGGLOMERATION

Ils rappellent les indicateurs désastreux qui  illustrent la situation et que nous avons cité ici même: montée brutale du chômage dans l’agglo. + 9,5% en un an contre + 6,7 % à la moyenne nationale.

S’agissant du logement les derniers chiffres des prix dans l’ancien confirment cette disqualification et la paupérisation grandissante de l’agglomération et de la ville.

LES PROPRIETAIRES de LOGEMENTS SONT SPOLIES

Ces  dix dernières années, six villes françaises de plus de 150 000 habitants ont vu les prix de leurs appartements anciens grimper d’au moins 20 % : il s’agit de Bordeaux (+57% à 3 080 euros le m2 ), Lyon (+42% à 3 275 euros), Lille (+36% à 2 840 euros), Nice (+31% à 3 515 euros), Strasbourg (+29% à 2 420 euros) et Toulouse (+22% à 2 500 euros).. Grenoble n’a pas bougé ou a été même un peu à la baisse.

C’est à dire qu’un propriétaire Grenoblois qui paie la taxe foncière la plus élevée de France est doublement pénalisé: la valeur relative de son biens a ainsi perdu de 22 % à 57 % par rapport à une ville comparable. Une véritable spoliation.

(http://www.ledauphine.com//societe/2015/12/08/vraie-embellie-sur-le-marche-immobilier-de-l-ancien)

600 LOCAUX COMMERCIAUX DISPONIBLES à GRENOBLE

S’agissant du commerce, 600 locaux commerciaux sont disponibles à Grenoble, après un record de dépôts de bilan en 2014 qui ont encore explosé au premier semestre 2015 .

Le manifeste rappelle une vérité que M Destot et Safar (PS) n’ont pas voulu entendre depuis 20 ans qu’ils gouvernent Grenoble et l’agglomération. Une vérité que combat E.Piolle (Verts/PG): « les bouchons sont l’ennemi de l’environnement et de l’Economie ! »

 » DESENGORGER L’AGGLOMERATION, C’EST VITAL »

Il appelle à la réalisation  des  » aménagements routiers qui permettraient de désengorger notre agglomération avancent au plus vite. Ils sont indispensables, complémentaires et indissociables! C’est vital pour notre territoire, pour nos salariés et pour l’avenir de notre agglomération ».

E.PIOLLE (Verts/PG) LANCE UNE PROCEDURE pur RETARDER ENCORE A 480

Au moment ou E.Piolle lance une procédure pour retarder l’élargissement de A 480 avec l’appui de C.Lepage ( Cap 21) , à l’heure ou JJ Queyranne (PS) a scellé un nouveau pacte avec les Rouge/verts de E.Piolle pour les reconduire à la Région, les signataires du manifeste démontrent que la société civile ne veut plus se laisser faire.

AVEC L.WAUQUIEZ FAIRE SAUTER le VERROU de la REGION

Tous ceux qui veulent vraiment débloquer ces dossiers, enfants de l’alliance mortifère entre le PS et les Verts, doivent saisir l’occasion de dimanche pour changer d’avenir. L’élection de Laurent Wauquiez permettra de faire sauter le verrou de la Région.

LA DROITE A REALISE les GRANDES LIAISONS

Les politiques ne sont pas les mêmes. Tous les acteurs savent que c’est avec la droite que l’autoroute Grenoble/Valence avait été débloquée avec l’élection de la majorité Carignon au Conseil départemental après 20 ans d’opposition – déjà – du  PS L.Mermaz et des Verts. C’est encore avec cette droite qu’a été lancé Grenoble/Sisteron stoppée ensuite au Col du Fau par l’alliance – encore- Vallini et les Verts.

LES ACCORDS POLITICIENS ONT GELé L’AGGLO GRENOBLOISE

Le seul dossier de l’élargissement de A 480 aurait du être pris en charge par l’Etat en même temps que Grenoble/Sisteron s’achevait comme les gouvernants de l’époque s’y étaient engagés.

En préférant les accords politiciens à l’intérêt général , les élus de gauche ont gelé le développement de l’agglomération sur tous les plans y compris le ferroviaire.

LES RESPONSABLES ONT UN NOM et UN VISAGE

Ces retards qui pèsent tant sur l’économie et l’attractivité du territoire sont imputables à des hommes et des femmes qui ont fait ces choix. Ils ont un nom et un visage. Ils portent une politique. Hier, Michel Destot, Jérôme Safar, André Vallini, Marc Baïetto, Géneviéve Fioraso. Aujourd’hui Jean Jack Queyranne, Christophe Ferrari, Eric Piolle, Eliane Giraud .

RENOUER AVEC l’AVENIR

Pour cette raison aussi le vote de dimanche est essentiel. Les partisans de l’immobilisme qui gèrent l’agglomération  grenobloise auraient du mal à résister à une nouvelle Région et un département qui veulent ensemble renouer avec l’avenir. Le sort de l’agglomération Grenobloise se joue aussi le 13 décembre.

La liste des signataires du manifeste

AUDRAS DELAUNOIS Immobilier (Vincent DELAUNOIS), AXITE CBRE Immobilier (Hugues de VILLARD), BIASINI Travaux Publics (Cathy BIASINI), BERGER Chausseur (Jean-Louis BERGER), BNP PARIBAS Immobilier (Frédéric PALLAS), BOUYGUES Immobilier (Vincent DABY), CETUP Courses rapides et livraisons (Jean-Pierre CAPOSSELE), CG Plombier (Christian GIANNISSY), CHAVANT Hôtellerie Restauration (Danièle CHAVANT), CIC ORIO Chaudronnerie Charpentes métalliques (Olivier SIX), CLAPPAZ SARL Mécanique Générale (Jean-François CLAPPAZ), COCCIN’ELLES Prêt à porter (Chantal THEVENON), COTRANET Informatique (Christophe MATHEVET), DELAS Traiteur (Valérie DELAS), DELTADORE Processus Industriels (Marcel TORRENTS), ECM Technologies Fabrication Fours et brûleurs (Laurent PELISSIER), ERGTP Travaux Publics (Sébastien MARTIN-DHERMONT), EXPERTISE AUDIT & CONSEIL (Pierre-Jean FAVIER), Entreprise PVI Peinture (Bruno FIARD), LE FICHIER DE LA CONSTRUCTION Immobilier (Yvan MORYUSSEF), GAMESYSTEM Articles de sport (Bernard CUNY), GRAINES de POLYGLOTTES Langues étrangères (Elisabeth VERCRUYSSE-MALANDRINO), GUINOT Esthéticienne (Martine BERENGUEL), HARDIS Informatique (Christian BALMAIN), H3C Energies Services à la production (Jean-Louis BRUNET), Taxi (Michel GUILLOT), MC DONALD Restauration rapide (Yvan TIBERGHIEN), MAISON FROMENT Boucherie (André FROMENT), MAISON ROUGE Traiteur (Bernard ROUGE), Groupe MANUEL Concessionnaire automobiles (Alain MANUEL), Mercure Grenoble Président Hôtellerie-Restauration (Isabelle GIROD), Consultant Performance (Philippe MOREAU), NEXITY GEORCE V ALPES (Patrick COMETTE), LE PÈRE GRAS Restaurateur (Laurent GRAS), PETZL Articles de sport (Paul PETZL), PWC Société d’Avocats (Laurent CONIO), A. RAYMOND Articles métalliques, Garagiste (Martial REDA), ROCHE BOBOIS INTERIORS 38 Ameublement (Patrick JAMET), SAMSE Matériaux Construction (Olivier MALFAIT), Entreprise SATAIR Electricité (Philippe TIERSEN), SCHNEIDER ELECTRIC Matériel Electrique, SOBIODA Appareil médical (Jean-Luc BODIN), SOGEMI Vitrerie (Emilie de BARROS), SOGETI Etudes et Conseils Informatiques (Gérard MEZIN), STEPAN EUROPE Chimie (Philippe Muffat), TENDRE SURPRISE Boucher (Maxime BLANC), VENCOREX Chimie (Pascal LECROCQ), WEALTH FAMILY CORPORATION Stratégie développement d’entreprises (Séverine WERQUIN-MATTON), XENOCS Nanostructures & Nanomatériaux (Peter HOGHOJ), Transports ZANON (Denis ZANON), ZIV France Matériel Electronique (Sébastien FONTAINE).

(http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/grenoble/des-chefs-d-entreprise-militent-pour-des-amenagements-routiers-qui-permettent-de-desengorger-l-agglomeration-de-grenoble-876331.html)

Catégories : Actualité