BOUCHONS AUX ENTRÉES DE GRENOBLE:  » UN IMPACT SUR L’ÉCONOMIE » pour le MEDEF

Publié par Les Républicains 38 le

Les représentants des entreprises de l’Isère ne veulent pas broyer du noir car l’optimisme a aussi une valeur économique.

Mais quand on lit attentivement les déclarations de Emmanuel Breziat délégué Général du Medef Isère on ne s’y trompe pas.

« les conditions réelles de la croissance ne sont pas là. Pour recréer des emplois et c’est bien tout l’enjeu, il faudrait retrouver une croissance saine et durable, à 2 %. Ce n’est pas le cas » explique t il au « DL ».

EFFETS CATASTROPHIQUES DE L’ABSENCE D’INVESTISSEMENTS ROUTIERS

Ajoutant: « il faut un allégement puissant des charges fiscales et sociales. Tout le monde s’accorde à le dire, même au sein du gouvernement. Cette instabilité fiscale et réglementaire crée une zone de brouillard. C’est très difficile de se projeter dans ces conditions » (ÉCONOMIE EN ISÉRE: TOUS LES CLIGNOTANTS AU ROUGE)

Mais surtout localement il confirme les effets catastrophiques sur l’emploi de l’absence d’investissement routier depuis 20 ans . À l’heure du bilan de la gestion Destot/Safar associés aux Verts/Ades jusqu’en 2008 , de la gestion de la Métro avec M.Baïetto (PS) l’asphyxie dans laquelle ces élus ont plongé l’agglomération grenobloise pèse très lourd.

LES BOUCHONS AUX ENTRÉES DE GRENOBLE : çA S’AGGRAVE`

Emmanuel Breziat rappelle  » les bouchons aux entrées de Grenoble ont un impact sur l’économie. Cela ne date pas d’hier. Pire : « Ça s’aggrave ! À l’occasion du projet de rocade Nord, on avait lancé une enquête en 2006 et on sentait déjà que des investissements se faisaient ailleurs. Sans compter que ce problème pèse sur les salariés les plus modestes qui n’ont pas la possibilité d’aménager leurs horaires. Aujourd’hui, clairement, la circulation autour de Grenoble est un point noir».( GRENOBLE, « BOUCHON » INTERNATIONAL: DESTOT et VALLINI RESPONSABLES )

UN CHEF D’ENTREPRISE  A EXPLIQUÉ LA RÉALITÉ À A.VALLINI

Un chef d’entreprise – Marcel Lély – avait pourtant exposé à André Vallini Président (PS) du Conseil Général qu’il était contraint chaque année d’acquérir des… Camions supplémentaires pour faire face aux bouchons! (A.VALLINI (PS) au MÉDEF.Pour A51, « IL FAUT QUE TOUT CHANGE POUR QUE RIEN NE CHANGE »)

C’était à un dîner du Medef.Depuis 20 ans André Vallini et sa majorité sont sourds à tout argument de bons sens. Ils sont tenus par le dogmatisme des Verts. (LIAISONS ET DÉSENCLAVEMENT: RIEN DE PROGRAMMÉ POUR GRENOBLE)

Un  Vallini étrangement jugé « chance pour l’autoroute  » par le Président du Medef! ((POUR LE MEDEF:  » Nous avons la chance d’avoir Vallini qui soutient A 51… »)

UN MILLE FEUILLE ADMINISTRATIF LOCAL QUI COÛTE CHER

Qu’est-ce que ce serait si c’était une malchance ! Pas une nouvelle voirie depuis 20 ans, pas d’achèvement de Grenoble Sisteron bloqué par lui depuis 1997, pas de ligne TGV jusqu’à Grenoble, la perte de la gare de TGV Dauphiné Savoie prévue avec le Lyon Turin au profit d’une gare dans Chambéry! (.(Autoroute A51:L’ARRÊT FIGURAIT DANS LE PROGRAMME JOSPIN.Les mensonges d’André Vallini )

Le représentant des entreprises explique aussi combien le mille feuille administratif coûte cher.  » On pourrait construire plus vite et moins cher si l’on s’attaquait à notre mille­feuille administratif » .

ALORS QUE LYON SUPPRIME UN ÉCHELON, GRENOBLE EN AJOUTE!

C’est rappeler sans excès de langage que – comme pour la circulation – notre agglomération est demeurée paralysée en termes de simplification et d’économies d’échelle.

Alors que le Grand Lyon a négocié la suppression de l’échelon départemental dans l’aire urbaine au moment de la loi Métropole, Grenoble au contraire a créé un… 6 eme échelon administratif qui se superpose à la Métro ! (DÉBAT MÉTROPOLE : CARIGNON (UMP): 1082 DESTOT (PS): 281)

Véga aura mission de coordonner le Voironnais et l’agglomération Grenobloise ! Un nouveau syndicat Mixte entre élus socialistes avec fonctions cumulables.Sa première décision, puisqu’il disposait de 70 000 € a été de créer un bloc note au nom de chaque élu… (VEGA: LA CARICATURE DE LA GESTION PS EN ISÈRE

LA MOBILISATION POUR LE CHANGEMENT EST INDISPENSABLE

Pourtant MM Destot, Vallini, Baïetto appartiennent à la même formation – le PS – et auraient pu , disposant aussi du pouvoir national, saisir l’occasion pour simplifier des structures d’agglomération hypertrophiées.

Il est clair que leur impéritie en matière de circulation comme de structures à des conséquences négatives sur l’économie et sur l’emploi.

C’est donc le moment pour les forces économiques libres de toute subvention de se mobiliser afin que l’année prochaine nos collectivités locales empruntent une autre voie et répondent enfin aux besoins de l’économie.

Catégories : Actualité