BAJATIERE: A MOBILITE REDUITE, BLOQUES UN WEEK END dans LEUR HLM

Publié par Les Républicains 38 le

Eric Piolle avait des trémolos dans la voix au Conseil Municipal du 20 juillet quand il énumérait l’attention sociale de la ville.

En parallèle le même homme, président des HLM revoyait à la baisse les contrats d’entretien des logements sociaux. Ainsi les ascenseurs ne sont plus réparés le soir et le week end à Bajatière ou il a d’ailleurs supprimé le bureau de proximité du 2 chemin du Chapitre qui permettait aux locataires d’obtenir des interventions plus rapides.

DEPUIS JUIN les LOCATAIRES ALERTENT sur l’ENTRETIEN DEPLORABLE

Début juin les locataires de la Bajatière ont alerté sur le déplorable entretien des parties communes: dalles publiques non nettoyées, grilles d’évacuation des eux de pluies bouchées , les eaux ruissellent surtout à l’intérieur des immeubles.

EN FAUTEUIL ROULANT BLOQUèS DEUX JOURS CHEZ EUX

Des locataires en fauteuil roulant ont alerté les médias le vendredi 24 juillet: ils ont été bloqués pour 48 heures dans leur appartement car l’ascenseur est à nouveau noyé et ne peut être réparé que lundi au mieux. Il subissent du fait des orages la même situation qu’en juin.

DEPUIS JUIN C.GARNIER (Verts/PG)  » SE RENSEIGNE… »

Alertée, Christine Garnier (Verts/PG) répondait le 11 juin: « je me renseigne « . Elle a trouvé le temps d’acquérir deux villas au titre de la Métro pour loger des Roms mais pas de traiter les problèmes de base des locataires y compris handicapés. Ils présentent un défaut pour la municipalité: ils paient loyers et charge.

LUNDI SOIR des DISCOURS VIDES sur le SOCIAL

Eric Piolle et Alain Dennoyelle (Verts/PG) ont noyé eux le conseil municipal du 20 juillet de discours vides sur le social. Pendant ce temps les locataires de l’Abbaye subissent une situation indigne, ceux de Bajatière n’en peuvent plus des restrictions de services qui posent des problèmes humains d’une extrême gravité. Les personnes âgées de Bouchayer se voient supprimer le repas collectif à domicile.

DES RESTRICTIONS SUR L’HUMAIN, la PRIORITE AUX COPAINS

Partout c’est la même regaine: des restrictions sur l’essentiel et l’humain et la priorité aux copains comme l’avocat Eric Le Gulludec, Pierre Kermen, Vincent Comparat… et les crédits pour les Verts.

LE DROIT de DESCENDRE de chez SOI N’EST PAS ASSURE

A quand la révolte de la Bajatière comme celle de l’Abbaye? Afin de défendre le droit de descendre de chez soi quand on est handicapé? C’est un  » droit » qu’Alain Dennoyelle l’Adjoint au social (Verts/PG) a oublié lui qui croyait les énumérer tous au dernier conseil -pour faire plaisir à tout le monde – mais sans en assurer auc.un

Catégories : Echos