ANTICOR : CE SOIR à GRENOBLE OPERATION DIVERSION des VERTS/ADES

Publié par Les Républicains 38 le

Au  » café de la Table ronde  » ce soir à 19h , Thierry Labeille tient une conférence de presse . « Anticor » l’officine montée au départ par C.Duflot, C.Taubira, E.Halphen , tous à gauche va essayer de faire diversion comme à son habitude.

La nébuleuse locale Verts/Ades se déploie en officines diverses qui vont d’un  » observatoire  » de la dépense publique  » en passant par  » allons citoyens  »  ou encore  » Villeneuve Debout » . Il s’agit toujours d’avancer masqué et de mettre la droite dans l’embarras.(V.COMPARAT (Verts/ades) EST AUSSI « L’OBSERVATOIRE DES DÉPENSES PUBLIQUES  » pour France 2!)

Ainsi « Anticor  » a invité l’UMP38 à se joindre à la conférence de presse afin de signer la  » charte  » présentée par elle. Bien entendu il s’agit de transparence , d’exemplarité des élus . Mais l’association n’a jamais mis en cause un élu de gauche et a fait canard sur toutes leurs affaires se contentant de dénicher ce qui concernait la droite.(Grenoble :  » LA FIRME  » EST DE RETOUR)

LE RIDICULE d’ANTICOR QUI VA CHERCHER DES POUX à UN ELU UMP

Dans le ridicule il y eut cette plainte à grand renfort de publicité contre Christian Estrosi Député Maire de Nice parce qu’il aurait joint une lettre au titre de l’association des « amis de Sarkozy  » dont il est le secrétaire Général dans un courrier de l’Assemblée Nationale!

Mais à Grenoble et dans l’Isère depuis 20 ans , Anticor n’a jamais rien vu.

l’UMP38 a répondu ceci à Anticor :

 » Votre association met au service d’un parti une cause qu’elle instrumentalise et dont elle fait une arme politique.

« Dans  son fonctionnement elle a d’ailleurs prouvé au plan national et local qu’elle se comportait beaucoup plus en officine de la gauche plutôt qu’en organisme indépendant et libre  ce que ce type d’association devrait être pour être utile.

CAHUZAC A FAIT UN CADEAU FISCAL à ANTICOR

Anticor a ainsi bénéficié d’une mesure fiscale dérogatoire accordée par Jérôme Cahuzac alors Ministre du Budget permettant aux donateurs de déduire leur don de leurs impôts.(ANTICOR : L’OFFICINE DE R.AVRILLIER reçoit un cadeau de J.Cahuzac (PS))

Cette mesure n’est accordée qu’aux associations qui font de l’aide directe à la personne et avait donc légitimement été refusée à Anticor comme à nombre d’autres associations dont l’Institut de la Justice.

Anticor est toujours resté totalement silencieux s’agissant des affaires qui concernent le parti Verts : les 400 000 € en espéces découverts chez une Adjointe au Maire à Paris, l’éventuel financement du siège national des Verts par Cédis un organisme proche du mouvement lors de l’acquisition du siège parisien pour un montant de 75 000€( VERTS /ADES : ENCORE UN PROBLÈME DE FINANCEMENT ILLICITE ) ou encore les 130 infractions routières du Président du groupe Verts au Sénat pour un montant non réglé de 22 000 € !

RIEN SUR LE FAUX TIRAGE AU SORT des VERTS à la REGION

Localement depuis l’existence d’Anticor aucun dossier concernant les majorités PS et Verts/ades qui gèrent ou ont géré la Région, le département, l’agglomération grenobloise et la ville n’a été soulevé.(GRENOBLE: La LISTE des POSTES LOCAUX des Verts/Ades aux côtés du PS)

Récemment le groupe Verts du Conseil Régional a ainsi organisé un faux tirage au sort pour désigner le tiers des membres du groupe qui ne voterait pas le budget afin d’épargner les Vice Présidents pour qu’ils conservent leurs postes et leur indemnités !(E.PIOLLE (Verts/Ades) TRICHE AUSSI à la REGION

Un  rappel à l’exemplarité des élus aurait été nécessaire.

RIEN SUR L’ELECTION d’UN VICE PRESIDENT CONDAMNE par la MAJORITE  PS/PC/VERTS/ADES

Depuis 2002 un Vice Président (PS) du Conseil Général est réélu par une majorité PS/PC/Verts/Ades alors qu’il a été condamné à rembourser 3 M€ qui ont disparu des caisses de l’Etat . L’une des personnes qu’Anticor applaudit, R.Avrillier désirait encore devenir Sénateur sur la liste d’André Vallini Président de ce même Conseil Général. Sans jamais exiger au préalable que le contribuable soit remboursé contrairement à votre charte. (É.PIOLLE (Verts/Ades) DOIT RÉGLER LA DETTE AU CONTRIBUABLE)

Pourtant M.E.Halphen , ex candidat de gauche aux élections législatives a remis à ce même R.Avrillier, ex Adjoint au Maire de M.Destot et ex Vice Président de la Métro au nom d’Anticor ,un « prix de l’éthique » . Vous comprendrez que la gauche se décorant entre elle et décidant elle même de qui a -ou n’a pas – un comportement éthique  nous pose à minima un problème de principe!(VERTS/ADES : R.AVRILLIER VOULAIT ÊTRE SÉNATEUR avec VALLINI)

RIEN SUR LES ABUS d’ANDRE VALLINI

Nous n’entendons pas nous en remettre à nos adversaires politiques pour en juger.

Pendant les élections présidentielles de graves manquements ont été révélés dans le fonctionnement du conseil Général: valse des membres du cabinet, (ATLANTICO le révèle: 91 CONTRATS DE CABINETS pour A.VALLINI !) procès aux Prudhommes pour harcèlement , une collaboratrice affectée à «  .Justice » d’Hollande aux frais du contribuable Isèrois, ( Le « M. Justice » de HOLLANDE finance le PS par les contribuables de l’Isère) papier en tête d’avocat d’André Vallini confectionné au Conseil Général, livre personnel etc… dans l’indifférence de votre organisation et des élus qui la soutiennent et siègent dans la majorité d’André Vallini.

RIEN SUR LES INDEMNITES PERSONNELLES de O.BERTRAND et C.BRETTE

« Elle n’a jamais fait de remarque sur les indemnités personnelles versées par André Vallini à deux Conseillers Généraux Verts/Ades, M.O.Bertrand et C.Brette au mépris de toute déontologie de la part de ces élus. (Sur Place Gre’Net O.BERTRAND ( VERTS/ADES) JUSTIFIE SON INDEMNITÉ DE VALLINI (PS))

PAS d’APPUI a l’ACTION EN JUSTICE des ELUS UMP SUR ALPEXPO

« Votre association n’a pas levé le petit doigt sur les malversations publiques d’Alpexpo qui impliquent la responsabilité des élus PS/Verts/Ades/PC qui ont géré ensemble l’organisme , n’a jamais appuyé les demandes des élus de l’opposition de saisine de la justice sur ce dossier (ALPEXPO: LE PROCUREUR N’A TOUJOURS PAS RÉPONDU À L’OPPOSITION)  ni après le rapport accablant de la Chambre des Comptes sur la gestion du SMTC opérée par les mêmes selon laquelle les «  appels d’offres aboutissent toujours aux mêmes prestataires«  ( « OPAQUE, RISQUÉ,TRONQUÉ,INSINCÈRE … » la gestion PS/Verts des transports Grenoblois étrillée par la Chambre des Comptes )

RIEN SUR LES CONFLITS d’INTERÊT AU PS de l’ISERE

« Ni n’a jamais posé  de questions sur la compatibilité qu’il y a et le mélange des genres que cela implique à lutter pour l’exemplarité des élus de droite et se retrouver employé ensuite  par des collectivités locales gérées par le PS comme cela est le cas de nombreuses personnes dans l’agglomération grenobloise.

« L’organisation du PS Isèrois qui est coordonné par un responsable administratif du Conseil Général et la Présidente de la Commission d’appels d’offres de la Région qui pose a minima un problème de conflits d’intérêts n’a jamais fait non plus l’objet d’une quelconque investigation de votre part.(3/ ARGENT : COMMENT A.VALLINI A ORGANISÉ LE PS de l’ISÈRE)

RIEN SUR LES MELANGES des GENRES POLICE JUDICIAIRE/PS à GRENOBLE

« Grenoble a aussi connu l’épisode de Corys cette société qui appartenait à MM Destot et Siébert et a été rachetée par une filiale Belge de la Lyonnaise des Eaux pendant que le contrat d’eau de la ville était remis en cause à grands fracas par M.Avrillier alors Adjoint de M.Destot.(DESTOT / FIORASO : Pourquoi le rapport publié par Atlantico est une bombe) . Or aujourd’hui la présence d’inspecteurs de la PJ recrutés par les élus PS à Grenoble et à la Métro ne pose t il pas encore un problème de conflit d’intérêt ?A minima .

Le DETOURNEMENT d’UNE CAUSE JUSTE AU PROFIT de QUELQUES UNS

« Ces quelques éléments parmi tant  d’autres si nombreux qui démontrent la duplicité de votre action et le véritable détournement d’une cause juste au profit de quelques uns, m’amènent à vous préciser que nous condamnons avec force ces méthodes qui affaiblissent la démocratie, la transparence et renforcent la possibilité pour la gauche de tricher avec le contribuable et la probité qu’on est en droit d’attendre des élus. »

Notre photo : Raymond Avrillier félicité (!) par Anticor  avec Jean-Vincent Placé le président des Verts au Sénat aux 130 infractions routières et 22000 € d’amendes ! (E.PIOLLE (VERTS/ADES): Et les130 INFRACTIONS ROUTIERES ?)  Ce sont eux qui viennent expliquer ce soir à  » La Table Ronde  » comment les élus doivent se comporter….

 

 

Catégories : Actualité