ANTICOR 38 : SUIVEZ MON REGARD

Publié par Les Républicains 38 le

« Merci à Raymond AVRILLIER de mener ce combat pour la vérité… » c’est ainsi que Thierry LABEILL responsable du groupe local ANTICOR 38 qualifie, s’agissant des sondages de l’Élysée, la saisine de la  Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA) par l’ex-élu d’extrême gauche.

Beaucoup d’élus répondent favorablement à la « charte » d’ANTICOR  ( anticor.org/ ) imaginant rejoindre une association indépendante composées de personnes dévouées à une juste cause sans arrière pensée…

Quand on jette un simple coup d’œil sur l’association on apprend d’abord que son président d’honneur est Éric Halphen « spécialiste des affaires politico-judiciaires (!) » notamment « pour avoir instruit celle des HLM de Paris (…) réseau complexe de fausses factures soupçonnées de servir au financement occulte du RPR, ancêtre de l’UMP ».

On omet de préciser qu’Éric HALPHEN a été aussi candidat aux législatives sous des couleurs de gauche. Ce qui donne déjà une première indication sur la rigueur de l’association qui prône la transparence…

Pas question non plus de citer des « affaires » du PS ni évidemment celles de EELV car pour ces derniers elles n’existent pas.

D’ailleurs l’association rappelle « qu’elle s’est constituée partie civile depuis 2009 dans le cadre de plusieurs affaires judiciaires importantes (Pérol, Sondages de l’Elysée, Karachi, Chirac et Mairie de Paris) et le procès Chirac dit des emplois fictifs l’a mise tout récemment sur le devant de la scène » …

Ne cherchez pas le PS et les Verts .

Pourquoi ? Dans son comité de parrainage on compte… Cécile DUFLOT ! la patronne des Verts, la nouvelle Ministre du logement  qui a tant fait pour devenir Ministre (LES VERTS ET LA SOUPE) et Madame TAUBIRA nouveau Garde des Sceaux du gouvernement PS. Gage de liberté et d’indépendance associative.

Ainsi les choses sont très simples : Certains PS (il y aussi l’association d’Arnaud MONTEBOURG, nouveau Ministre) et leurs alliés déterminent ou se situe l’éthique, l’honnêteté, la probité et ils  le font d’autant plus facilement qu’étant le juge ils ont peu de risques de se voir concernés !

Pourtant les exemples du voyage à Copenhague, des vacances aux Maldives, du vélo de MAMÈRE (La pantalonnade des ROUGE / Les VERTS) ne démontrent pas une exemplarité à toute épreuve qui permettent à ces personnes de s’ériger en étalon de la probité et des comportements d’élus .

La ficelle est un peu grosse. 
Il convient donc d’analyser ce que nous en connaissons, nous, puisque nous n’avons pas la capacité d’en juger au national. Nous pouvons au moins nous pencher sur l’Isère puisqu’ANTICOR « bénéficie » d’une délégation départementale. Il est intéressant de chercher les dossiers sur lesquels elle s’est penché…

L’exemple de l’Isère est justement édifiant.