ALPEXPO: PS et VERTS/ADES SE TIENNENT par la BARBICHETTE….

Publié par Les Républicains 38 le

 » Tu me tiens, je te tiens par la Barbichette  » disait une vieille comptine. Le dossier Alpexpo est de ceux là entre élus Verts/Ades et PS. Au Conseil Municipal du 26 mai Jérôme Safar (PS) a affirmé qu’il ne s’opposerait pas au nouveau Million d’€ nécessaire pour empêcher le dépôt de bilan.Eric Piolle (Verts/PG) avait fait en effet un grosse allusion aux différentes « questions qu’on peut se poser sur l’équipement et l’usage qui en a été fait »… Histoire de rappeler le PS à la solidarité.

H.SABRI (Verts/Ades) :  » je n’irai pas plus loin… »

Et Hakim Sabri (Verts/Ades) a remercié Jérôme Safar de sa compréhension car  » la situation est complexe, elle n’est pas simple, je n’irai pas plus loin… » a t il dit.

LA MUNICIPALITE DESTOT/SAFAR (PS) A FAIT D’ALPEXPO un EQUIPEMENT DEPASSE

En effet Alpexpo cumule 8 M€ de déficit et Jérôme Safar lui-même a reconnu que l’équipement n’est plus concurrentiel faute des investissements qui auraient été nécessaires qu’il a évalué entre 20 et 100 M€ ce que les autres villes avaient fait. Pas Grenoble.( il était Adjoint aux Finances !).

FAUX COMPTES, PRÊTS MADOFF, la TOTALE…

Mais surtout on sait qu’il a été présenté de faux comptes au Conseil d’administration, qu’Alpexpo a perdu 400 000 € dans les prêts Madoff, qu’il y a eu des factures sans prestations…

K.HABFAST ( Verts/PG) RECORDMAN des DEFICITS

Klauss Habfast (Verts/PG), lui, a réussi a battre tous les records, à cumuler 2,8 M € de déficit dans sa première année de gestion 2014 ( 2 M€ de loyers et charges transmis au contribuable Grenoblois et 800 000 € de pertes de gestion courante!) . Il a considérablement fait grossir la masse salariale alors que le chiffre d’affaires est en baisse.

UNE NOTE ACCABLANTE à la POLICE JUDICIAIRE

Tout ceci avait été dénoncé par une note accablante déposée à la Police Judiciaire Grenobloise par le Secrétaire Général d’Alpexpo. Jusque là il ne s’est toujours rien passé. Le contribuable est appelé chaque année à couvrir la gabegie et les turpitudes.La justice silencieuse.

Une situation à  » la grenobloise ». Jusqu’à quand?