ALPEXPO: les ÉLUS UMP MONTENT au CRÉNEAU afin que la JUSTICE SOIT SAISIE

Publié par Les Républicains 38 le

Après Alexandre Roux un jeune contribuable Grenoblois membre de l’UMP qui avait saisi le Procureur de la République de Grenoble le 22 février  voilà que Michel Savin Sénateur (UMP) Maire de Domène et chef de file de l’opposition à la Métro et Matthieu Chamussy ,( UMP) Président de l’Inter groupe d’opposition au Conseil Municipal de Grenoble réagissent à leur tour.

C’est vrai que tout au long des débats sur les rapports accablants sur le gestion d’Alpexpo, alors qu’Alain Pilaud Président (PS) d’Alpexpo (M.DESTOT (PS) demande l’Ordre du Mérite pour A.Pilaud (PS) qui a conduit ALPEXPO à la faillite) faisait mine de s’interroger de savoir s’il saisirait la justice, on s’étonnait qu’aucun membre des assemblées n’en fasse la demande.(1/ ALPEXPO J.SAFAR (PS): UNE MISSION POUR ÉTOUFFER LE SCANDALE)

ILS DEMANDENT UNE AUTORISATION D’AGIR EN JUSTICE

C’est chose faites grâce aux deux élus UMP : par une lettre ouverte qu’ils co-signent Michel Savin et Matthieu Chamussy s’adressent à Michel Destot (PS) et Marc Baïetto (PS) Maire de Grenoble et Président de la Métro. Ils  » demandent que soit inscrite à l’ordre du jour des deux collectivités une autorisation à agir en justice  » ( le « DL » du 07/03).

DES SUSPICIONS FORTES DE PRESTATIONS FICTIVES

Et ils reprennent des éléments accablants souvent développés ici :  » des déclarations de la précédente direction ont mis en avant des faits particulièrement graves. Ainsi l’Ancien Secrétaire Général d’Alpexpo a déclaré  » dés 2008 j’ai prévenu qu’on allait dans le mur avec un budget primitif prévisionnel de – 1,1M d’Euros. Mais pour ne pas déplaire au Conseil d’administration il a fallu présenter un budget prévisionnel de – 520 000 Euros en prenant en compte des manifestations non programmées ».La communication de fausses informations au conseil d’administration d’une entreprise est un fait particulièrement grave . Sur le site internet de France 3 il nous apprend également qu’avant l’arrivée de la nouvelle direction le contrat de gardiennage prévoyait des rondes de nuit avec maître chien mais que  » les rondes n’étaient pas effectuées et l’entreprise de gardiennage n’employait pas de maître chien. Il y a donc sur ce point suspicion de prestation fictive ».

AU PROFIT DE QUI ?

Au profit de qui ? Seule une information judiciaire peut permettre de démêler ces affaires et on peut craindre que le fait qu’elle tarde permette de faire disparaître des éléments de preuve comme l’a souligné Alexandre Roux dans sa lettre au Procureur de la République.(SCANDALE D’ALPEXPO: le Procureur est saisi d’une demande de gestion de fait contre M.Destot)

DIFFICILE DE CLASSER VERTICALEMENT CE DOSSIER

Avec cet amoncellement de demandes, émanant de contribuables, de l’ancienne direction d’Alpexpo (A.MASSET ( ex SG d’ALPEXPO): »L’ouverture d’une enquête judiciaire, une bonne nouvelle ») et maintenant des élus UMP d’opposition on voit mal comment le système judiciaire pourrait classer verticalement ce dossier aussi.

Alors que s’ouvre le 11 mars au tribunal Correctionnel de Grenoble (ALPEXPO/Économie mixte: LA GESTION PS EN CORRECTIONNELLE) un volet de la gestion d’Alpexpo sous l’angle du personnel dans lequel Guy Chanal va comparaître , on ne comprend pas que tous les autres volets ne soient pas associés à cette procédure.(.S.Ziméro ( ex PJ) reprendrait du service pour M.Destot).

DES PRESSIONS DU GOUVERNEMENT ?

D’autant que tous les éléments sont sur la table, par le bais des rapports établis,( 3/ ALPEXPO: les scandales de la gestion PS, factures sans commandes,placements chez Madoff..) des notes de Guy Chanal certifiée par huissier adressées au Maire de Grenoble  qui font de Michel Destot le gestionnaire de fait d’Alpexpo.(4/ ALPEXPO : la note de GUY CHANAL qui accable M.DESTOT )

On peut à cette heure encore se poser la question du fonctionnement de l’autorité judiciaire  et du rôle du gouvernement dans un tel dossier . Des pressions existent elles afin que les élus PS  ne soient pas mis en cause à Grenoble ?

 

 

 

Catégories : Actualité