AGGLO GRENOBLOISE: AFFRONTEMENTS SANS MERCI ENTRE LES GAUCHES

Publié par user1 le

Il y aura des morts au premier tour des élections législatives dans l’agglomération grenobloise le 11 juin prochain. Le plus menacé est Eric Piolle (Verts/PG) lequel après un chemin tortueux et changeant affronte les candidats de celui qu’il a soutenu aux présidentielles: JL Mélenchon. Des candidats  derrière lesquels sa Première Adjointe Elisa Martin et quelques poids lourds de sa municipalité figurent.

La bataille fait rage dans les Bantoustans électoraux que la gauche et les Verts se sont constitués à coup d’assistanat sur fond d’urbanisme criminel. Dans les deuxième ( St Martin d’Hères, Echirolles) et troisième ( Grenoble Sud/Fontaine/Sassenage)  circonscriptions  qui regroupent l’essentiel des quartiers en difficultés c’est la lutte finale entre eux.Le rapport de force créé va déterminer les positions des uns et des autres pour les échéances suivantes.

E.PIOLLE (Verts/PG) RECULE LUNDI SUR LES BIBLIOTHÉQUES…

L’incohérence d’Eric Piolle passé y compris par le soutien à Hulot désormais membre du gouvernement composé par Macron-, donc contributeur  de ce modèle ancien et condamné par Piolle!  – pèse lourd dans les difficultés de ses candidats. Comme sa politique et la trahison de ses promesses. C’est pourquoi il enclenche une marche arrière tactique sur les bibliothèques ce lundi 22 au Conseil municipal de Grenoble afin de tenir jusqu’en juin sans handicaper ses candidats dans les quartiers concernés par la fermeture des bibliothèques.

… APRÉS AVOIR ÉCHOUÉ à IMPOSER UNE CANDIDATURE UNIQUE dans la 3 EME CIRCONSCRIPTION

Les Rouge/Verts s’acharnent  à se partager un électorat résiduel des Verts  et du PS canal historique incarné par Benoit Hamon alors que celui-ci va s’amenuisant, pour combattre l’impact de  Mélenchon qu’ils ne veulent pas voir occuper le leadership de la gauche. Ils ne savent plus ou donner de la tête. Le Parti de Gauche, une composante de la municipalité Piolle est pris à partie par elle car ses militants se révoltent contre la politique municipale.

Dans la première circonscription ils ont donc débauché le responsable du mouvement des jeunes socialistes Hugo David . Il s’est vendu pour un plat de lentille pour être le suppléant de leur candidat Nicolas Kada. Dans la 3 eme circonscription Eric Piolle voulait « imposer »  la candidature de  Mathilde Dupré qu’il présentait comme …« une figure nationale de la lutte contre les paradis fiscaux » ( DL du 10/5/17). Il a échoué.  Il soutient donc Sou­kaïna Larabi débauchée, elle aussi,  du PS « canal historique » avec  Maryvonne Boileau (Verts/Ades ) comme suppléante.

C’EST LA LUTTE FINALE CONTRE LA FRANCE INSOUMISE

Mais dans ces deux circonscriptions le PS qu’ils veulent dévorer à ses candidats: Eric Grasset  qui vient de la branche écologie (!) dans la première et le dinosaure Michel Destot dans la 3 eme . Bien entendu « la France en Marche » est présente avec la girouette Olivier Véran (PS) dans la Première et Emilie Chalas de Moirans dans la 3 eme qui devraient aussi mordre sur l’électorat de gauche.

Enfin et surtout les candidats de la « France Insoumise » de Jean-Luc Mélenchon Elsa Régis  ( 1ere circonscription) et Raphaël Briot  (3 eme) s’ajoutent à la liste. On se demande bien comment la bataille interne de la municipalité va se dérouler avec ces candidatures antagonistes.A voir l’affichage et les opérations de S.Larabi dans les quartiers sud il est évident que le clan Verts/Ades d’Avrillier/Comparat a mis tous ses moyens habituels dans le combat fratricide.

JP TROVERO (PCF) DONNE UN COUP DE MAINS

La liste est véritablement close de ce côté-ci de l’échiquier politique avec la présence dans la 3 eme circonscription du communiste Jean-­Paul Trovero Maire de Fontaine, Président de le Semitag, membre de l’exécutif de la Métro avec E.Piolle . Les 3 % prévisionnels du PCF qui se soustraient à Raphaël Briot  (France Insoumise) doivent être fortement récompensés au cumulard ! C’est un sacré coup de mains à Piolle pour permettre à S.Larabi de devancer Briot. A moins que Destot ne coiffe ce beau monde au poteau?

Face à cette débandade Jean-Damien Mermillod-Blondin ( 1ere) et Elodie Léger ( 3 eme) ont l’avantage de se détacher clairement et de se retrouver en possibilité de rassembler largement le camp de la droite et du centre. Ils incarnent la sincérité et l’authenticité de l’engagement face à des postures politiciennes d’un autre temps.

Photo de une du DL : les candidats de la municipalité Piolle affrontent les candidats de JL Mélenchon dans les première et troisième circonscription !