A.MASSET ( ex SG d’ALPEXPO): »L’ouverture d’une enquête judiciaire, une bonne nouvelle »

Publié par Les Républicains 38 le

S’il en est un qui se réjouirait de l’ouverture d’une enquête judiciaire sur les affaires d’Alpexpo c’est bien Alexis Masset , Ancien Secrétaire Général de la SEM : «  l’ouverture éventuelle d’une enquête est pour lui une bonne nouvelle : »j’apporterai tous les éléments prouvant mes propos » indique le « DL » ( 04/03) .

À ce jour, à notre connaissance «  on «  ne se précipite pas pour l’entendre. Pourtant le gros du dossier est sur la table grâce à plusieurs analyses qui ont toutes pointé les dysfonctionnement, les possibles abus, fausses présentations de comptes, paiements sans commandes, fournisseurs « attitrés » …( 3/ ALPEXPO: les scandales de la gestion PS, factures sans commandes,placements chez Madoff..)

POUR UNE SOCIÉTÉ NORMALE LES GARDES À VUE SE SERAIT DÉJÀ DÉROULÉES

S’agissant d’une société «  normale «  la PJ serait tombé sur les protagonistes , aurait perquisitionné, convoqué, gardé à vue le PDG et ses cadres(.S.Ziméro ( ex PJ) reprendrait du service pour M.Destot). Ici on ne sait pas si on prend son temps ou si on noie le poisson.

Pourtant Alexandre Roux, un jeune contribuable Grenoblois, par ailleurs militant de l’UMP a saisi le Procureur de la République le 22 février dernier. (.SCANDALE D’ALPEXPO: le Procureur est saisi d’une demande de gestion de fait contre M.Destot ) En effet personne au Conseil Municipal de Grenoble n’a proposé que la ville se porte partie civile dans un dossier ou la perte est évaluée entre 4 et 5ME ! Comme c’est bizarre.

LA « MISSION SAFAR » NE MÉRITE T ELLE PAS UNE QUALIFICATION PÉNALE ?

Les » dénicheurs de failles «  eux mêmes sont restés sur la réserve parce qu’ils ont co-géré  Alpexpo jusqu’en 2008, Pierre Kermen, Adjoint au Maire étant administrateur.( 2/ ALPEXPO : POURQUOI LES VERTS/ADES FERMENT LES YEUX SUR LE SCANDALE) Raymond Avrillier préfère montrer du doigt l’Élysée sous Sarkozy . Pendant ce temps les affaires peuvent continuer.

Alexis Masset  a dénoncé  la fausse Mission Safar : «  40 personnes et 8 mois ont été nécessaires pour instruire un document complètement à charge « . Nous avions dit ici ce qu’il fallait penser d’une « mission d’information «  conduite par le Premier Adjoint (PS) sur un dossier qui met en cause le Maire (PS) et le Président (PS) de la société. On peut même aujourd’hui questionner de savoir s’il n’y a pas une qualification pénale  à cette grossière supercherie ? Ne s’agit il pas de protéger les vrais responsables, d’orienter vers de fausses pistes, de cacher  les turpitudes ? Bref d’un rapport pour tromper l’autorité judiciaire ? (.1/ ALPEXPO J.SAFAR (PS): UNE MISSION POUR ÉTOUFFER LE SCANDALE)

POURQUOI UN SEUL BOUT DU DOSSIER EN CORRECTIONNELLE ?

  C’est pourquoi on ne comprend pas  un procès en correctionnelle qui va s’ouvrir le 11 mars prochain à Grenoble s’agissant d’accusations de harcèlement à l’encontre de Guy Chanal,  sans que tout le dur dossier ne soit évoqué ?

Ni le futur Chevalier de l’Ordre National du Mérite, Alain Pilaud, Adjoint (PS) au Maire Président d’Alpexpo,(M.DESTOT (PS) demande l’Ordre du Mérite pour A.Pilaud (PS) qui a conduit ALPEXPO à la faillite ) ni M.Destot (PS) Maire directement impliqué dans la gestion n’auront  – semble t il – à s’expliquer devant le tribunal correctionnel de Grenoble à cette occasion.

 

UNE NOTE CERTIFIÉE PAR HUISSIER IMPLIQUE DIRECTEMENT LE MAIRE

Pourtant une note de Guy Chanal , certifiée par huissier , explique en détail que le Maire a été décideur y compris dans ces questions de personnel, qu’il a lui même reçu les salariés et soutenu le directeur qu’il a même augmenté, signant par la même sa gestion de fait de la société : qui peut augmenter un directeur sinon le PDG ?(4/ ALPEXPO : la note de GUY CHANAL qui accable M.DESTOT )

TOUS LES PROTAGONISTES S’ÉPARGNENT

On dirait qu’excepté Alexis Masset qui veut rendre des comptes à la justice et qui est prêt à dire tout ce qu’il sait, tous les autres protagonistes s’épargnent ;Guy Chanal, tout en se défendant évidemment des faits qui lui sont reprochés , semble résigné à sa propre condamnation.

Ce serait alors une situation à «  la grenobloise « : réseaux, services rendus, renvois d’ascenseurs,  équilibre de la terreur. Ce système va t il perdurer encore au détriment du contribuable et du citoyen ou bien la transparence et la justice vont elles  triompher ? (Grenoble.JUSTICE,PS,TA: de nouveaux éléments sur la confusion des sentiments)

L’ENJEU EST SUSPENDU  À LA CONSCIENCE DE QUELQUES HOMMES

C’est tout l’enjeu de ce qui se déroule en ce moment loin des regards et qui dépend de la probité et de la conscience de quelques hommes. Alexis Masset a démontré les siennes par sa demande de justice.

Si on se réfère à l’histoire de ces 20 dernières années, s’agissant de Corys,(DESTOT / FIORASO : Pourquoi le rapport publié par Atlantico est une bombe ) du SMTC,.( « OPAQUE, RISQUÉ,TRONQUÉ,INSINCÈRE … » la gestion PS/Verts des transports Grenoblois étrillée par la Chambre des Comptes ) des affaires Vallini( AFFAIRES VALLINI : LE CONSEIL D’ÉTAT SAISI D’UNE PROCÉDURE) de la gestion du Stade des Alpes ….pour ne citer que quelques exemples au hasard,  il est établi que jamais un élu PS n’a été convoqué dans un prétoire et dans le cas ou la justice se saisissait d’un fragment, seuls des lampistes – évidemment très volontaires pour assumer – ont écopé .

On va savoir si l’histoire se répète avec ALPEXPO.