8 MAI : E.PIOLLE ( Verts/PG) REFUSE de S’EXPLIQUER

Publié par Les Républicains 38 le

« Nous n’allons pas répondre aux attaques politiques  » a seulement déclaré Eric Piolle ( Verts/Parti de Gauche) au « DL » qui le questionnait sur sa choquante présentation personnelle le jour du 8 mai.

En effet le quotidien faisait naturellement écho à la surprise du monde combattant, des résistants, déportés et tous ceux qui attachent de l’importance à la mémoire collective de la ville Compagnon de la Libération , de voir le Maire de Grenoble, chemise ouverte, en jeans aux cérémonies pour rendre hommage aux morts, aux suppliciés à ceux qui ont résisté au péril de leur vie.

UN JEANS EN TIRE BOUCHONS…

Et pas un beau jeans bien net type Canal+ , non ; Un jeans en tire bouchon que le « DL » laisse voir en publiant la photo du Maire aux côtés du Préfet en train de saluer en tenue officielle…(E.PIOLLE ( Verts/PG) POSE PROBLEME AUX CEREMONIES du 8 MAI)

PAREIL POUR LA DEPORTATION

Une ancienne élue  Michèle Josserand, ancienne con­seillère municipale déléguée à la Mémoire avait elle aussi – comme nous – fait état de la surprise de ceux qui avaient assisté  aussi à la cérémonie de la Déportation le 27 avril dernier : « C’est en tant que fille de déporté résis­tant qu’il me semble impor­tant de réagir, écrit­ elle.  les atti­tudes à tenir lors des manifes­tations mémorielles ne doi­vent, en aucun cas, entacher les cérémonies. La tenue ves­timentaire du maire, Éric Piol­le, n’était nullement adaptée aux circonstances : chaussu­res non cirées, jean, chemise ouverte, veste froissée. Tout ceci a beaucoup déplu. »

LE MEPRIS de l’EXTRÊME GAUCHE

En réalité une marque de mépris de l’extrême gauche qui confond conventions bourgeoises et respect des autres. Une forme d’inculture aussi.  Entièrement tournés sur eux mêmes , leur petite personne, incapables d’incarner un collectif qui les dépasse , ils restent butés sur leur révolte de supermarché. Ce faisant ils piétinent des hommes  qui ont mené la  lutte pour notre liberté quand l’essentiel était en cause.

E.PIOLLE REFUSE de S’EXPLIQUER

Fidéle à son dogmatisme bien camouflé pendant la campagne et que les Grenoblois découvrent, Eric Piolle refuse de s’expliquer sur cette attitude. Il aurait pu  à minima la reconnaitre comme légère. Non. Voilà que tout à coup la municipalité refuse de  » répondre aux attaques politiques !  » .  Elle  ne fait pas de politique (!) .En réalité le  » débat » ne peut avoir lieu que sur les thèmes formatés par la municipalité elle même.

C.COUTAZ ( Ext gauche) A DONNE LE TON

Ce que confirment les interventions ce week end sur le net du désopilant Claude Coutaz , Conseiller Municipal délégué spécialisé dans la défense des étrangers en situation irrégulière. Pour lui la façon de traiter les questions d’insécurité est  » caricaturale  » et  » d’extrême droite ». Et quand on lui fait remarquer que des titres de son blog tels  « Sarkozy a fait ce que Le Pen voulait » ou  »  La France va t elle ressortir ses trains pour emmener les indésirables ? » n’étaient pas particulièrement nuancés, l’élu répondait : « Voyez vous quelque chose d’inexact dans mon analyse? « .(C.COUTAZ : LES EXCES de la MUNICIPALITE PIOLLE (VERTS/PG))

SARKOZY c’EST HITLER, MAIS les RESISTANTS qui PROTESTENT  » FONT de la POLITIQUE  »

En gros la municipalité Piolle peut à peu prés faire comprendre que Sarkozy utilisait les mêmes méthodes qu’Hitler  mais si des anciens combattants, des résistants, des déportés sont meurtris du peu de considération et de respect qu’Eric Piolle leur manifeste , alors  » c’est une attaque politique  » à laquelle le Maire – qui n’en fait pas – ne répond pas.

L’ADJOINTE à L’ACCES à l’INFORMATION des CITOYENS S’OCCUPE de NOUS

C’est pourquoi l’adjointe chargée de l’accès des citoyens à l’information (!) Laurence Comparat , directrice du site ADES et professionnellement chargée du  » développement durable  » à l’Université Stendhal  a commencé à mettre le holà sur la pétition de l’UMP sur l’insécurité . On revient à la bureaucratie Stalinienne : les signatures sont elles vraies ? La question est elle recevable? Pendant la campagne le candidat Piolle annonçait que tout le monde pourrait signer et voter , à partir de 16 ans , les étrangers non communautaires … On n’était pas regardant sur la domiciliation. Et maintenant on vérifie tout. Car la pétition du « réseau citoyen » est recevable. Celle des vrais citoyens soupçonnable à priori. (INSECURITE: E.PIOLLE ( Verts/PG) VEUT ENTERRER LA CONSULTATION

DES ELUS QUI ONT EPOUSE TOUS LES MAUVAIS COMBATS

L’un des problèmes auquel la municipalité Piolle est confrontée  est celui de l’exercice du pouvoir. Car ses membres voudraient l’exercer comme dans leur cellules partisanes. (E.PIOLLE ( Verts/PG) FERME LA VILLE à l’OPPOSITION)

Cette municipalité  regroupe tout ce que Grenoble compte comme héritiers des trotskistes, Maos qui se sont trompés sur tout et partout, des réseaux Avrillier de l’extrême gauche qui ne savent que détruire sur fonds publics, (GRENOBLE :G CHAFFAUD (PS) CIBLE de E.PIOLLE (Verts/PG) ) des dinosaures de Villeneuve arcboutés à l’immobilisme au prix de générations sacrifiées sur l’autel de leur utopie, additionnés aux nouveaux de  la rhétorique Mélanchon qui n’engage à rien puisque celui ci a été Ministre de Mitterrand, aux petits fonctionnaires de la politique,  révolutionnaires parce qu’ils ont manifesté contre une agence bancaire avant de voter pour Hollande, son trésorier et son Ministre du Budget, (POLITICIENS « VERTS » : L’EXEMPLE Yann MONGABURU) d’autres qui se  décrètent anti fascistes parce qu’ils ont protesté un jour  contre le Pen (GRENOBLE COMPTE PLUS de 180 ANTI-FASCISTES…) ou encore tous les bureaucrates de l’écologie politique qui est devenue un vrai filon professionnel avec cumul de l’emploi bonne conscience ( toujours sur l’impôt) et la fonction élective rémunérée grassement. (VILLENEUVE: NOUVEAU SCANDALE de la GESTION PS/VERTS/ADES)

E.PIOLLE ( Verts/PG) CONNAIT L’ENTREPRISE PUIQU’IL A PRIS UN CHEQUE de DEPART

Au milieu de tout ça Eric Piolle affirme connaitre l’économie puisqu’il a pris de l’argent à une entreprise.Normalement on peut en parler  quand on en crée -des entreprises – et qu’on en développe.  Il  peut donc vivre sur un chèque de départ. Une sorte de pré retraite à laquelle s’ajoutent les revenus d’élu plus proches de 5000 € que de 4000 contrairement à ce qu’il annonce pour rabioter la valeur d’un SMIC ce qui n’est pas rien dans la  loghorée d’extrême gauche.

DANS L’INCAPACITE de CONSTRUIRE

En tout cas Grenoble n’est pas dirigée par une municipalité créatrice de richesses à partager!  Ce sont plutôt les contribuables qui portent tout ce beau monde.

Sa composition culturellement homogène  la rend  dans l’incapacité de construire. Aux manettes ses membres se ressentent un peu comme le pouvoir mais surtout voudraient être l’opposition à leur pouvoir. Ce serait tellement plus simple. ( Grenoble: AVRILLIER ( Verts/ADES) VEUT FAIRE le POUVOIR et le CONTRE POUVOIR !)

La municipalité Piolle n’admet donc pas de discuter de  dossiers qui surgissent hors du champ défini par elle même.

Ce dogmatisme est une impasse.  Malheureusement pour elle il est devenu visible beaucoup plus vite que prévu.

Catégories : Actualité