15 VOITURES BRÛLÉES À GRENOBLE LE WEEK END DERNIER

Publié par Les Républicains 38 le

La situation de Grenoble en termes d’insécurité est peu à peu révélée. La municipalité ne maîtrise plus rien.

Chaque week end des voitures sont régulièrement brûlées par les délinquants dans l’indifférence générale.

Ainsi le « DL » rappelle que vers 1 heure dans la nuit de samedi à dimanche, une Renault Clio a été la proie des flammes, devant le 66 rue du Général-Ferrié à Grenoble. Moins d’une heure plus tard, une autre voiture a brûlé, rue de la Liberté à Fontaine.

BERRIAT, CAPUCHE, ALLIÉS ALPINS… PARTOUT

À 3 h 30, dimanche matin, cinq véhicules ont été entièrement détruits et trois autres endommagés par un incendie, à la hauteur du 170 galerie de l’Arlequin à Grenoble. Vers 5 heures, un feu se déclarait sur une Renault Clio stationnée devant le square des Fusillés à Grenoble et se propageait à deux autres voitures garées à proximité. Peu après 17 heures, une moto signalée volée aux services de police était retrouvée, partiellement brûlée, avenue Salvatore-Allende à Échirolles. Une Audi Quattro a connu le même sort, vers 22 h 30 rue du Général-Garibaldi à Grenoble.  3 voitures été brûlées également quartier Alliés Alpins à Grenoble rue Alfred Fredet.

TOUS LES QUARTIERS SONT TOUCHÉS

Enfin, vers 23 h 30, une voiture était également découverte calcinée, devant le 24 rue Alexandre- Dumas à Grenoble.

Il faut remarquer que tous les quartiers sont touchés. Ce à quoi on été habitué à Villeneuve s’est étendu à toute la ville. Une insécurité à Villeneuve qui a été démentie par la municipalité qui a lancé une pétition contre l’émission  » Envoyé Spécial ».(Grenoble /Villeneuve: LES ÉLUS PS PÉTITIONNENT CONTRE LEUR ÉCHEC !)

Tous parce que la Capuche et Alliés Alpins n’étaient pas jusque là des quartiers  » sensibles » comme on dit pudiquement. Avec le square des Fusillés c’est le quartier Berriat qui est atteint.

Un week end précédent le quartier des Eaux Claires réputé paisible avait été la victime des délinquants.(EAUX CLAIRES À GRENOBLE: LE TEMPS DES VOITURES BRULÉES)

LES AGRESSIONS PHYSIQUES DES PERSONNES FONT UN BOND EN AVANT

Sur le seul critère des voitures brûlées chaque semaine  Grenoble a sombré dans l’insécurité la plus insupportable. Mais il faut ajouter la recrudescence des agressions physiques des personnes qui fait un bon en avant. C’est Manuel Valls qui l’a révélé lui-même. (INSÉCURITÉ EN ISÉRE : + 7% d’ AGRESSIONS EN UN AN)

Au fur et à mesure que l’échéance municipale va approcher l’Adjoint sortant à la  » sécurité  » Jérôme Safar va avoir le plus en plus de mal à s’expliquer devant les Grenoblois. On voit mal ce que peut dire le candidat PS qu’il est devenu.

D’autant qu’il expliquait il y en encore quelques mois que sa tâche essentielle était de lutter « contre le sentiment d’insécurité » plus que sur l’insécurité elle même.(.(J.SAFAR (PS) « Adjoint au Maire chargé du sentiment d’insécurité » ( JC Peyrin)

Puisqu’il estimait que la délinquance était en baisse à Grenoble ..(Pour DESTOT et SAFAR: « la délinquance est en baisse à Grenoble ») On retrouve là le déni de réalité du PS qui ressemble fort à celui de Hollande, leur modèle.

Notre photo : une voiture brûlée rue Général Ferrié à Grenoble dans le quartier autrefois calme de la capuche

 

 
Catégories : Actualité